Page 54


Page précédente Page suivante

LES INSECTES EXOGENES ou ALLOCHTONES, ces espèces venues d'ailleurs (3) : quelques exemples

8- 4 exemples de Lépidoptères exogènes :

-8-1 : F/ Lycaenidae Polyommatinae, Le "Brun du Pelargonium" ou "Lycène des géraniums" Cacyreus marshalli apparu en France en 1997 (mentionné dans la région d'Amélie-les-Bains)

Un Lycaenide Polyommatine d'origine sud-africaine, de 2,6 cm d'envergure, a été introduit dans le Sud de la France en 1997 et devient un "ravageur" en puissance du Pelargonium ("Geranium" lierre et zonale) : Cacyreus marshalli ou "Brun du Pelargonium" (brun bordé de blanc avec une queue postérieure, comme les "Thècles", précédée d'un petit ocelle; dessous gris brun et blanc); les chenilles sont jaunes à vertes avec ou sans taches roses et dévorent les boutons floraux...il peut y avoir 3 générations par an...


Le verso des ailes du "Brun du Pelargonium" est caractéristique et unique chez les Lycaenides indigènes (photo P.Falatico)


Autres photos de Cacyreus marshalli


Autre exemplaire de Cacyreus marshalli...(photos J.C.Pomies)


Revers de Cacyreus marshalli...(photo S.Rolandez)

On le retrouve actuellement au Nord de Lyon...

-8-2 : F/ Gracillariidae, la "Mineuse du marronier d'Inde" Cameraria ohridella


Cameraria ohridella : Mineuse du Marronnier d'Inde en extension depuis 1998 à partir de l'Est (découverte en 1984 en Macédoine, lac Ohrid) ; 3-5 mm de long, provoque la chute prématurée des feuilles (la phéromone a été synthéthisée) photo S.Augustin




Larve isolée (3-4 mm) de Cameraria orhidella (photos P.Falatico)


Cameraria orhidella, environ 3 mm...(photos P.Falatico)

Cameraria ohridella cause des problèmes pour les marronniers des jardins publics et avenues : Les chenilles se développent dans les feuilles (50 à 60 galeries par feuille) du Marronnier d'Inde qui tombent dès le mois de juillet. Si l'arbre ne meurt pas, il est affaibli et devient plus sensible aux autres parasites ou ravageurs (champignons, insectes ravageurs...)

-8-3 : Le 26 octobre 2001, un autre petit papillon (F/ Cosmopterigidae), Anatrachyntis rileyi a été aperçu pour la première fois en France dans le Var : ravageur qui se développe sur le maïs et les citronniers cultivés (fréquents sur la Côte d'Azur)

...et le "petit Monarque d'Afrique" Danaus chrysippus est arrivé dans le Sud de la France...(et de nombreuses espèces d'Afrique du Nord sont maintenant courantes en Espagne !) :



Le "petit Monarque" Danaus chrysippus : grand migrateur, sporadique sur les côtes méditerranéennes (photo M.Chevriaux)

-8-4 : "Le Clandestin des palmiers" Paysandisia archon : Un grand papillon (envergure jusqu'à 11 cm), originaire d'Amérique du Sud, aux ailes amples et antennes en massue, lié aux Palmiers, est signalé en 1999 dans le Var et se trouve actuellement dans le Sud-Ouest et pourrait aussi se trouver prochainement sur les nombreux palmiers de la côte atlantique jusqu'à la Bretagne ! (on l'a trouvé dans le Sussex en Angleterre !) Les larves blanchâtres (jusqu'à 8 cm de long) perfore les palmes à leur base et provoque le dessèchement du palmier :


"Le Clandestin des palmiers" Paysandisia archon, espèce exogène éradiquée systématiquement en Europe...(photos J.P.AYMON)


Autre Paysandisia archon, dans le Gard (photos P.Legros)


Autre Paysandisia archon faisant une longue pose sur un portail au Nord de Montpellier (photos D.Muller)

-8-5 : "Le papillon perceur de la tomate" ou "Mineuse de la tomate" Tuta absoluta : un petit Gelechiide (6-7 mm de long, envergure 10 mm, identifiable uniquement par dissection des génitalias !) venu d'Amérique du Sud est arrivé en 2006 en Espagne puis en 2007 sur le pourtour méditerranéen (Maghreb, Italie, Corse, Côte d'Azur) : la chenille perce les feuilles, les tiges et les fruits de diverses Solanacées dont la tomate mais aussi aubergine, pomme de terre... (40 % de pertes aux Canaries sur tomates !); il arrive au Sud de Nantes, se reproduit très vite (jusqu'à 10 générations par an); un parasitoïde Trichogramme est déjà commercialisé depuis 2009, traitement associé avec la "punaise" Macrolophus; il est maintenant inscrit comme organisme de quarantaine (EPPO A1 List)


Tuta absoluta ressemble à un Gelechiide type, gris argenté avec taches brunes alaires... (photo Certis)

-8-6 : La "Pyrale du buis" (Crambide), originaire d'Europe méridionale; apparue en 2005 en Allemagne puis en 2009 en Alsace; a envahi de nombreuses régions de France; chenilles pouvant faire de gros dégâts sur le buis et le faire dépérir par défoliations successives :

Actuellement 51 départements touchés; on étudie la lutte biiologique par piége à phéromones ou utilisation du Bacillus thuringiensis




La "Pyrale du buis" Cydalima (Diaphana) perspectalis envergure 40 mm, forme courante blanche et brune (il existe une forme brune)




Forme blanche et brune de la "Pyrale du buis" Cydalima perspectalis...(photos P.Falatico)




Forme brune de la "Pyrale du buis" Cydalima perspectalis...(photos P.Falatico)


Chenille de Cydalima perspectalis sur buis...(photos H.Callot)




Autres chenilles de la "Pyrale du buis"...(photos P.Falatico)




Chrysalides de la "Pyrale du buis"...


Chrysalides de la "Pyrale du buis" : en formation - émergence (photos P.Falatico)


Dégâts des chenilles sur le buis...(photos P.Falatico)

Cette Pyrale devient maintenant un véritable fléau ce qui donne naissance à des titres dithyrambiques dans la presse du Sud-Est :



Des centaines d'imagos de la "Pyrale du buis" sont attirées en nombre par les lumières et viennent s'écraser contre les vitres obligeant les gens à rester dans les maisons !!...(début septembre 2016)




-8-7 : L"Hespériide du bananier", Erionota torus dont la chenille est défoliatrice des feuilles du Bananier, originaire du Sud-Est asiatique; arrivée en 2016 dans l'île de la Réunion :


Erionota torus : 5-7 cm d'envergure, marron avec 3 marques jaunes sur les antérieures, yeux rouge vif, vol vif et brusque...(photos C.Fortune, La Réunion)
(Dans l'île Maurice, ce ravageur a été circonscrit grâce à la lutte biologique avec le Braconide Cotesia erionotae parasite des chenilles et un Encyrtide parasite des oeufs...)

page suivante







1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 41- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-7ter-7terter-8-8'-8''-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9bis-1-9bis-2-9bis-3-9bis-4-9bis-5-9ter-9terter-10-10-1-10-2-10-3-10-4-10-5- 10-6-10-7- 10bis-10bisbis-10bisbis-1-10ter-11-11bis-11bisbis-11bisbis-1-11bisbis-2-11bisbisbis-11-111-11-11-12-11-13 -11-14-11-2-11-3- 11-4-11ter-12- 12bis-13-13bis-13bis-1-13bis-11-13bis-12-13bis-2- 13ter-13ter-1-13ter-2-13ter-3-13ter-4-13-41-13ter-5-13ter-6-13terter-13terterter-13-4-13-5 -13-6-13-7-13-8-14 -14-1-14-2-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14ter-3-14ter-31-14ter-32-14ter-33-14ter-34-14ter-4-14ter-5-14ter-6-14terter -15-15'-15-1-15-2-15-3 -15bis-15ter-15ter'-15ter-1-15ter-2-15terter-15terterter-15terter-2-15-4-15-5-15-6-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18ter-1-18ter-2-18ter-3-18ter-4-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46 -47-48-49-50-51-52-53-53'-54-54'-55-56-57