Page 11-11

Page précédente Page suivante

LES CUCUJOIDES, une Super-Famille souvent remaniée (3) :

5-Famille des Ostomatides (Trogositides) :

-petits coléos prédateurs de 6-11 mm
-antennes de 10 à 11 articles
-tarses pentamères
-le plus connu est le "Trogosite" Tenebroides mauritanicus :10 mm, cosmopolite, corps noir ou brunâtre déprimé; vit dans les greniers à blé, réserves de farines et de pâtes alimentaires; la larve ou "Cadelle" détruit les larves de "Charançons" et de "Teignes" (peut s'attaquer aux provisions s'il n'y a plus de proies vivantes!)


Imago de Tenebroides mauritanicus, 6-11 mm, déprimé, noir ou brunâtre...


Autre Tenebroides mauritanicus qui hivernait sous une écorce...(photo P.Falatico)


"Le Trogosite" : imago - larve ou "Cadelle" (Doc.UNCAC)


Autre Trogositide corticole, dans les galeries des "Scolytes" sous l'écorce : Nemosoma elongatum, environ 5 mm, très allongé, cylindrique, tête et pronotum noirs, partie antérieure des élytres roux jaunâtre (photos P.Falatico)




Temnochila caerulea, 11-18 mm : très allongé à reflet bleu verdâtre ou violacé; sous les écorces de pin et souvent sur les tas de bûches de cette essence (photos M.Le Masson, Col de Gasperdon, Hautes-Alpes, 1400 m)




Un petit Trogositide large et aplati vivant dans les vieilles souches : Ostoma ferruginea, 10 mm (photos A.Bauvey, Chartreuse 1300 m)




Autre Ostoma ferruginea, 8 mm, dans un résineux en décomposition (photos M.Le Masson, massif de Belledonne, 1000 m)

5'-Famille des Zophérides (Colydiides) :

-antennes de 10-11 articles, tarses de 4 articles
-forme allongée à pronotum et élytres souvent sculptés et ornementés
-sous les écorces (dans les galeries des xylophages), dans le bois pourri ou dans les lichens, certains dans les fourmilières...
-petite taile (1,5 à 7 mm)


Bitoma crenata, 2,5-3,5 mm, allongée, élytres rouges avec une bande transverse médiane noire, suture noire, sous les écorces des arbres abattus, commun (photos M.Le Masson)




Le "Colobique hérissé" Colobicus hirtus, 4,2 mm : poils squamuleux raides couchés et jaunâtres surtout denses aux "épaules" (base des élytres) et qui tombent facilement par frottement, bords du pronotum et des élytres ferrugineux ainsi que pattes et antennes; normalement sous les écorces; seule espèce française (photos M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)

6-Famille des Nitidulides :

-environ 2200 espèces mondiales
-tarses pentamères, antennes à 11 articles à clavus très net
-forme large, aplatie, ovoïde; noir, vert ou bleu; pattes courtes
-souvent élytres dégageant le pygidium (caractère marqué chez Carpophilus)


2 espèces aux élytres courts : Carpophilus hemipterus-Carpophilus dimidiatus

-beaucoup d'imagos floricoles mais tous les régimes sont possibles : mycétophages, pollinivores, prédateurs, nécrophages...
-larves endophytes ou séminivores ou corticoles...
-quelques-uns pullulent dans les provisions de fruits secs
-d'autres sont nécrophages : "Nitidule à 2 points" Nitidula bipunctata : 3-5 mm, noir avec 1 point rouge sur chaque élytre, sur charognes et vieux os

-Les Meligethes (environ 70 espèces); Meligethes des Crucifères (Brassicacées) : Meligethes aenus et M.viridescens ou "Meligethe du Colza", 2-3 mm, formes larges et aplaties; les imagos butinent les fleurs des Rosacées et Crucifères et pondent dans le bouton floral; larves floricoles à tête brune et 2 taches brunes par segment qui peuvent détruire les fleurs en cas d'invasion empêchant la formation des siliques de Colza (et Radis) ce qui baisse le rendement en graines...


Imagos de Nitidula bipunctata et de Meligethes sp.


"Meligethe du Colza" Meligethes aeneus : 1=Imago, 2=larve, 3=Larve dans bouton floral (Doc.ACTA) - Meligethes dp.


Meligethes sp., 3 mm (photo P.Pinson) - autre photo de L.Weitten


Brassicogethes (Meligethes) aeneus, 3 mm, vert métallique et pronotum plus large au milieu, dans les feuilles mortes en avril...(photos A.Wojtyra, Oise)


Autre Meligethes sp. (photo R.de La Grandière) - Les "Méligèthes" sont nombreux sur les fleurs jaunes sauvages et cultivées (Colza, Moutarde...) (photo P.Falatico)






Vues dorsale, ventrale et de profil de Meligethes sp. : forme large, ovoïde, aplatie noire, à la partie dorsale régulièrement ponctuée et pattes fortes courtes, clavus antennaire net (photos M.Blaise)


La présence, le nombre et la forme des épines tibiales des P1 est un des critères d'identification du genre (photos M.Blaise)


Le "Librodor à 4 taches" Glischrochilus quadriguttatus, environ 5 mm, s'envole facilement, se reproduit sous les écorces, dans les matières en décomposition... (photos M.Ponsot)


Glischrochilus 4-signatus, 4,5 mm...(photo M.Blaise)


Autre Glischrochilus 4-signatus, 5 mm


Glischrochilus quadriguttatus...(photo A.Bauvey, Isère)


Glischrochilus hortensis, 4-5 mm, se nourrit de sève et de pourriture (montage-photo de G.Bricon)


Autre Glischrochilus hortensis...(photos M.Chevriaux)


Epuraea (Carpophilus) ocularis, 3 mm, dans matières en décomposition (terreau, compost...) (photos M.Ponsot)


Autres vues agrandies d' Epuraea ocularis, 3,3 mm, également sur le compost d'un jardin (photos M.Le Masson)


Carpophilus sp., 4 mm...(photo M.Le Masson)
(ce genre montre toujours 2 derniers tergites abdominaux découverts)


Autre petit Nitidulide du genre Epuraea (photo J.Gouzanet)




Epuraea melanocephala, 3 mm, dans les feuilles mortes (photos A.Wojtyra, Oise)


Autre petit Nitidulide du genre Cryptarcha...(photo M.Chevriaux)


Omosita colon, 3,2 mm, près d'un compost (photos M.Le Masson)


Des dizaines de Nitidulides (et quelques Staphylinides) sur une vieille peau d'orange (photos A.Peuch, Portugal)
(on distingue ici 3 espèces brachyptères de Nitidulides : :
-Carpophilus hemipterus : le plus grand nombre (élytres avec des triangles blancs pointe en haut)
-Urophorus rubripennis : beaucoup moins nombreux avec du rouge brun sur l'abdomen , le pronotum et avec des dessins rouges en parallèlipipède pointe en haut, avec quelques jeunes à l'état de ténéral
-Epuraea ocularis : très peu nombreux avec à la place du parallèlipipède un 1/2 cerccle épais brun rouge sur les élytres...)


Les 3 espèces de Nitidulides grossies de la peau d'orange précédente (photos A.Peuch)


Larve de Nitidulide dans du compost : corps épais charnu avec sclérites tergaux terminés par 2 crochets chitineux fixes, pattes courtes (photos J.Bierrewaerts)

Attention au "petit coléoptère de la ruche" Aethina tumida : un petit Nitidulide exogène d'environ 6 mm a été repéré dans le Sud de l'Italie en septembre 2014 !! cf. document joint : "le petit coléoptère de la ruche"

7-Famille des Silvanides (ex.Cucujiides) :

-plus de 1500 espèces mondiales
-tarses pentamères; antennes à 11 articles filiformes ou claviformes
-petits, corps aplati, brunâtre
-vivent souvent sous l'écorce des arbres car souvent prédateurs d'insectes xylophages comme Uleiota planata: 4-5 mms, antennes longues, corps déprimé du fauve clair au brun foncé, commun, sous les écorces de chêne...


Uleiota planata, 7 mm de long (sans les antennes!), Cucujiide vivant sous les écorces déhiscentes (photo de droite de M.Verolet)
(cette espèce est placée maintenant dans les Silvanides en compagnie, entre autres, des Oryzaephilus suivants)


Autre Uleiota planata vu de profil pour montrer l'aplatissement adapté à la vie corticole, coloration fauve ou brune, longues antennes...(photo P.Falatico)


Autre Uleiota planata, 6,5 mm, insecte aplati vivant sous les écordes de nombreux feuillus morts, sous l'écorce d'un acacia abattu (photos M.Le Masson)


Imago, nymphe et larve de Cucujus clavipes: Cucujide commun sous les écorces des troncs morts (photo J.Carayon)


Cucujus cinnaberinus, 15 mm, sous écorces des feuillus et conifères morts... (photos H.Callot, près de Strasbourg)
(insecte protégé, fait partie depuis peu de la faune de France en Alsace...)

Caractères des larves de Cucujiides :
-tête non rétractée
-les pièces buccales bien externes dirigées vers l'avant
-tête aussi large que le prothorax
-mandibules avec 3 dents apicales
-antennes à 3 articles
-pattes à 5 articles
-couleur brun rouge à jaunâtre
-peu de soies...

-d'autres pillent les dépôts de grains et réserve d'aliments secs (pâtes, légumes et fruits secs...) comme le "Sylvain des grains" Oryzaephulus surinamensis : 2-3 mm, cosmopolite, brun rougeâtre, corps allongé avec prothorax creusé de 6 sillons longitudinaux termiés en dents de scie; dans les magasins, entrepôts, silos à grains...


Le "Sylvain des grains stockés" Oryzaephilus surinamensis, espèce importée


Oryzaephilus surinamensis : tempe au moins égale à la moitié du diamètre de l'oeil (1/3 chez O.mercator), forme de la tête rectangulaire (triangulaire chez O.mercator) (photos P.Falatico)


Silvanus unidentatus, 2,6 mm, angles antérieurs du pronotum plus ou moins anguleux non lobés, tempes dentiformes...(photos M.Le Masson, sous l'écorce d'un acacia abattu)
(dans toute l'Europe; S.bidentatus a 3 côtes sur le pronotum...)




Autre Silvanus undidentatus, 2,3 mm...(photos M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)


Silvanus unidentatus, 2 mm, sous les écorces en janvier (photos P.Falatico)

Le genre suivant, autrefois placé dans les Cucujides, appartient à une petite famille proche : 8-Famille des Laémophloéides :




Cryptolestes ferrugineus, 2,4 mm, corps brun rougeâtre déprimé, sur un tronc d'arbre couché à terre (photos M.Le Masson, marais de Montfort)

8-Famille des Cérylonides :

-très petits insectes à grand pronotum allongé plus étroit que les élytres : 1,3 à 2,5 mm
-brun-rouge ou jaune-brun, le plus souvent lisse brillant et glabre et légèrement ponctué
-extrémité antennaire en massue faite de 2 petits articles basaux et d'un terminal large plus grand
-mycétophages ou se nourrissant de produits végétaux sttockés...


Cerylon histeroides, 2,3 mm (C.ferrugineum est plus petit : 1,8-2 mm) photos M.le Masson, sous l'écorce d'un Acacia abattu

8-Famille des Cryptophagides:

-environ 800 espèces mondiales à forme allongée et couleur sombre (environ 80 en France)
-tarses pentamères (variante chez les mâles), antennes avec clavus ("massue") à 3 articles
-régime aussi variable que chez les Nitidulides
-sous les feuilles, la mousse, dans les fagots, caves, celliers, écuries; dans les Polypores ou floricoles
-certains sont dans les fourmillières, nids de Guêpes souterraines ou de Bourdons ou d'Anthophores, dans les terriers de Mammifères...comme Cryptophagus pilosus : 2-3 mm, allongé et pubescent fauve-roux, pronotum avec petites dents


Cryptophagus sp., groupe dentatus, 2,5 mm, antennes de 11 articles avec les 3 derniers en "massue", angles antérieurs du pronotum retroussés et munis d'une dent postérieure et de la dent médiane du bord latéral...(photo M.Consolo, Italie du Nord)




Antherophagus pallens (anciennement A.nigricornis), 5 mm, avant-corps blanchâtre, rebord latéral du pronotum n'atteignant pas la tête s'arrêtant aux 2/3 (contrairement à A.similis qui est aussi plus petit) (photos M.Le Masson, Massif de Belledonne, 1100 m)
(espèce qui attend les bourdons ou les Anthophores sur les fleurs pour s'accrocher à eux et aller ensuite manger le couvain...)

Il faut citer ici l'"Atomaire de la betterave" Atomaria linearis :1,2-1,7 mm, corps étroit allongé, brun; larve linéaire attaquant la betterave au stade semis ou plantule (petits trous noirs sur les racines qui peuvent être sectionnées provoquant le flétrissement des plantules de betterave


"Atomaires de la betterave" sur plantule (photo INRA)-Atomaria sp.






Diverses vues d'Atomaria fuscata, 1,7 mm, se tenait près d'un terrier d'"Abeille solitaire" (photos M.Le Masson, jardin en Isère)
(portant des Gamases Uropodes fixés par un pédicelle : phorésie)


Autre Atomaria fuscata dans les feuilles mortes en avril...(photos A.Wojtyra)

9-Famille des Erotylides :

-environ 2000 espèces mondiales
-taille moyenne, très brillants avec parfois taches irrégulières rouges ou oranges sur les élytres
tarses pentamères (avec le 4e article très petit)
-antennes de 11 articles (3 pour la "massue" assez grosse)
-vivent dans les champignons lignicoles (Polypores...) donc près du bois pourri où sont leurs larves longilignes et pâles avec plaques épineuses et pattes bien développées


Tritoma bipustulata, 4,3 mm, sur des Polypores...(photos M.Le Masson)

On situe aussi dans cette Famille le genre Dacne qui était autrefois classé dans les Dacnides; le plus commun est Dacne bipustulatus : 2,2-3 mms, tête et corselet rouges, élytres noirs avec tache humérale rouge; larve avec 2 cornes recourbées sur le 9e tergite


Dacne bipustulatus


Triplax sp. in copula, 5-6 mm, lié aux champignons lignicoles des souches; plusieurs espèces proches... (photo R.de La Grandière)





Iphiclus guadeloupensis, Erotylide endémique de Guadeloupe (Photos C.Fortune)


Larve et exuvie d'Iphiclus guadeloupensis...(photo C.Fortune, Guadeloupe)

10-Famille des Hétérocérides :

-tarses tétramères, antennes de 8 à 11 articles
-pattes fouisseuses à tibias épineux
-élytres parallèles ornés de dessins clairs et pubescents
-vivent en groupe dans le sable ou la vase humide (galeries) au bord des eaux

genre Heterocerus : 4-6 mm, brunâtres ou noirâtres, taches élytrales variables, bords sablonneux des eaux (on peut les faire sortir de leurs galeries en piétinant le sol!)


Heterocerus sp.


Heterocerus fenestratus, 3-4,5 mm, noirâtre à duvet cendré, taches élytrales variables, bords sablonneux des eaux (photos D.Bourgeois, piégeage nocturne)


Heterocerus fusculus fouisseur du schorre (en zone littorale) de 5 mm de long et sa larve (photos G.Chauvin)

11-Famille des Lathridiides :

-très petits insectes (1-2 mm) vivant sous la mousse, feuilles mortes, débris végétaux, écorces, champignons...
-prothorax bosselé avec ou sans frange membraneuse, élytres à nervures longitudinales séparées par des alignements de fossettes


Corticarina sp., plusieurs espèces proches...(photos P.Legros)


Cartodere bifasciatus...(photos P.Legros)


Autre Cartodere bifasciata (bifasciatus), 2 mm, sur Urtica dioca en compagnie des larves de pucerons... (photos A.Wojtyra,Oise)


Cartodere bifasciata : on voit ici les prolongements membraneux du pronotum...


Enicmus transversus, 2 mm : Elytres oblongs, pontuations élytrales bien séparées avec intervalles plans entre (convexes chez E.histrio, cf. clé de M.Hackston) photos A.Wojtyra


Cortinicara gibbosa, 1,5 mm, hivernant sous une feuille de Rubus (photos A.Wojtyra, Oise)




Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbis-1-11bisbis-2-11bisbisbis- 11-1-11-1'-11-11-11-12- 11-2-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57