Page 38


Page précédente Page suivante

LES INSECTES XYLOPHAGES(3)

2-9-Les Scolytides ou Ipides : "Scolytes" (ou "Bostryches")

-Forme générale courte ou trapue aux téguments bruns sombres ou noirs
-Antennes terminées en massue conique le plus souvent
-pronotum robuste, rugueux protégeant souvent la tête en capuchon
-Elytres arrondis à l'apex abrupte en déclivité, orné latéralement de dents en relief (6 denticules de chaque côté chez l'Ips)


Ips stenographus : Dessin (revue "La Hulotte") - Extrémité en déclivité du mâle - Un "Scolyte" commun : Ips sexdentatus, 6-8 mm

-Pattes courtes et robustes
-Larves ressemblant à celles des "charançons"
-Régime xylophage dans l'écorce, l'aubier ou le coeur (dessins particuliers et spécifiques)
-Très nuisibles à l'économie forestière




Galeries de Scolyte de l'épicéa - Galeries spécifiques de l'Ips sténographe-du chalcographe-du Scolyte rugueux




Galeries typiques du Scolyte sous-corticole (donc pas "vrai" xylophage) Scolytus rugulosus sur merisier abattu par le vent...

-problème ! : on donne souvent indifféremment le nom de "Bostryche" à des "Scolytes" (Bostryche typographe ou Ips typographe) à cause de leur convergence de forme; ceci est grave car il s'agit de 2 familles très éloignées :

Comparaison Scolytes et Bostryches
ScolytesBostryches
-Antennes terminées en massue compacte-Antennes non terminées en massue
-Antenne coudée après le 1er article long (scape)-Antenne jamais coudée après le1er article
-4ème article du tarse très réduit-1er article du tarse réduit



Scolytes à gauche (A et D) - Bostryches à droite (B, C et E) - Bostrychus capucinus...
(Comparaison antenne et tarse antérieur)

2 sous-Familles :
-s-F/ Scolytines : tibias antérieurs avec un processus crochu supéro-externe
-s-F/ Ipines : tibias antérieurs sans processus crochu

-Scolytus scolytus : élytres brun-roux, tête et pronotum noirs; sous les écorcesdes vieux ormes
-Ips sexdentatus : sous les écorces des arbres fraichement abattus


Ips sexdentatus : 6-8 mm, hérissé de poils jaunes raides servant de "brosse" (photo S.Vitzthum)


Ips typographe et ses galeries




Ips typographus, 4,5 mm (photos M.le Masson, massif de Belledonne, 1100 m)
(pronotum avec spicules écrasés en avant et ponctué dans sa moitié postérieure, stries élytrales fortement ponctuées, interstries larges brillantes non ponctuées sauf sur les côtés et en arrière, bords de la déclivité postérieure avec longs poils lustrés et hé:rissés de 3 denticules en relief , le 1er spinuleux, le 2e boutonneux et le 3e entre les 2... A noter q'Ips sexdentatus est plus grand : 6 à 8 mm)

-Scolytes des arbres fruitiers : Scolytus rugulosus ou 'Scolyte rugueux" ou "petit Scolyte" - Xyleborus(Anisandrus) dispar ou "Xylébore" (maxi 4 mm) ; dans les arbres affaiblis de cerisier, pêcher, pommier ; petits orifices circulaires, galeries longitudinales sous l'écorce puis perpendiculaires...


Scolytus rugulosus et ses galeries-Anisandrus dispar ("Xylébore") et ses galeries (Doc.ACTA)




Scolytus rugulosus, 3,2 mm, issu des galeries d'un prunier, pronotum brillant couvert de points oblongs et confluents en avant et sur les côtés, serrés sur le dique, stries profondes étroites et interstries avec une rangée de soies dressées claires courtes et parsemées, tibias et tarses rougeâtres...)
(espèce polymorphe : individus brun-noir ou avant du pronotum et extrémité des élytres rougeâtre)


Trou d'entrée de Xyleborus dispar dans un pommier...(photo J.L.Lett)


Xyleborus dispar : Femelle dans une galerie...(photos J.L.Lett)
(les larves ne creusent pas de galerie et se nourrissent d'un champignon Ambrosia ensemencé par la femelle par transport de spores)


Xyleborus dispar : dessins de la galerie longitudinale et des trous d'entrée des galeries perpendiculaires sous l'écorce du pommier - diamète de la galerie interne (photos J.L.Lett)


Le "Xylébore disparate" (parfois appelé "Bostryche"), Xyleborus dispar femelle, environ 3,5 mm, thorax globuleux, brun foncé avec abdomen brillant...(photos J.L.Lett et M.Chevriaux)
(le mâle est plus court et plus arrondi : 2 mm)

-"Hylésine du pin" Blastophaga piniperda : courtes galeries axiales dans les pousses du pin
-"Scolyte du figuier" Hypoborus fiscus : dans les petites branches
-"Scolyte de l'olivier" ou "neiroun" Phloetribus scarabeoides : sur arbres affaiblis;longues galeries transversales aves galeries secondaires perpendiculaires et parallèles
-"Hylésine de l'olivier" Hylesinus oleiperda : galeries transversales ou obliques dans l'aubier
-"Scolyte du frêne" Hylesinus fraxini : sous l'écorce des frênes et oliviers
-Trypodendron lineatum : élytres jaune-brun, pronotum noir, sous écorces des résineux fraichement abattus (en expansion!)
-Scolytes vecteurs de la graphiose de l'orme : Scolytus scolytus-Scolytus multistriatus


Un petit Scolyte de l'olivier : Phloeotribus scarabaeoides, 1,5 mmn, antennes flabellées...(photo P.Falatico)


"Scolyte du frêne" Leperesinus (Hylesinus) fraxini (varius), environ 4 mm, taches claires irrégulières élytrales, galeries dans les frênes (photo M.Chevriaux)
(galerie maternelle horizontale "en accolade" comme sur la photo suivante...)


Galeries de "Scolyte du frêne"-Larve type de Scolytus


Autre Leperesinus fraxini, 3,2 mm...(photos M.Le Masson, marais de Montafort, Isère)


Larve de Scolytus sp. au bout de sa galerie (photos P.Falatico)


Un Scolyte vecteur de la graphiose : Scolytus scolytus-galeries


Trous de sortie alignés des jeunes adultes du "Grand Scolyte du bouleau" (un des plus grands Scolyte européen !), Scolytus ratzeburgi (photo J.C Le Hir)


Ips typographus, 4 mm, très velu, galeries dans les Epicéas...-envol d'un Ips...(photos A.Guibentif)


Autre Ipine : Ips sp....


Hylastes sp., 4 mm, sous l'écorce de diverses espèces de Pins, galeries sous l'écorce...(photos M.Verolet)




Probablement Hylastes cunicularius, 4,8 mm : carène pronotale nette et étroite, pas de carène frontale (cas d'Hylastes ater) et élytres non striés (cas d'Hylastes brunneus); les autres espèces sont plus petites d'après la clé de Balachovsky...(photos M.Le Masson)

A noter ici, le développement à travers la France du Scolytide "ravageur" spécifique de l'Epicéa de Sitka : Le "Dendroctone de l'épicéa" ou "Hylésine géant de l'épicéa", 6-9 mm, Dendroctonus micans qui est arrivé depuis peu en Bretagne en affectant les pessières; on utilise la lutte biologique par le lâchage du coléoptère Rhizophagide Rhizophagus grandis (5-6 mm) dans les parcelles infectées (20 à 100 à l'hectare); ceci a été rendu possible par la maitrise de l'élevage en laboratoire (Université libre de Bruxelles) de ce coléoptère auxiliaire...



3-Les Hyménoptères xylophages :

3-1-Les Siricides :

-Les plus grands des Hyménoptères Tenthrèdes
-Corps cylindrique allongé ; la femelle a une tarière parfois très longue
-Larves xylophages sans fausses-pattes abdominales mais possédant une pointe cornue à l'extré:mité pour sedéplacer dans le bois
-Dans les bois fraichement abattus puis dans le bois sec

-Grand Sirex ou "Guêpe du bois" : Urocerus gigas ; larve blanchâtre jusqu'à 50 mm dans le bois des résineux; trous circulaires
-Sirex commun ou "Bouvillon" : Sirex juvencus ; femelle noire à reflets métalliques;larve jusqu'à 40 mm dans le bois des résineux


Urocerus (Sirex) gigas femelle : 20-40 mm, larves xylophages des peuplements de Pins, Sapins, Mélèzes (photo J.Caumes et G.Chauvin))


Urocerus gigas-Syrex géant et Sirex commun femelles


Autre "Guêpe du bois" Urocerus gigas femelle : vue ventrale - vue dorsale (photos R.Druillole)


Autre "Sirex" xylophage moins commun de même taille : Urocerus augur femelle...(photo E.Girard)


Un autre grand Siricide femelle Tremex fuscicornis dont les larves sont xylophages dans le Hêtre, Peuplier...(photos J.P.Mans)
(on distingue bien son robuste et pas très long ovipositeur ventral pour pondre dans le bois...)




Autre femelle de Tremex fuscicornis rentrée dans une maison...


Un autre Siricide dont les larves vivent dans les Pinus : Sirex noctilio femelle, devenu un ravageur dans les forêts de Conifères de l'Amérique du Nord (photos C.Fortune, Bretagne)




Sirex juvencus femelle, entièrement noire à reflets métalliques, pattes jaunes et antennes marron dans le tiers basal, sur grume de résineux...(photos M.Le Masson, massif de Belledonne, 1300 m)


Un grand Ichneumonide femelle Rhyssa persuasoria pondant, dans un tronc abattu de Conifère, peut-être sur une larve xylophage de Siricide (photo J.Gerard)

Il y a aussi, heureusement, de nombreuses petites familles d'Hyménoptères Ichneumonoïdes parasitoïdes de larves d'insectes xylophages (Siricides, Coléoptères...) :


Femelle à longue tarière de petit Ichneumonoïde (proche de la famille des Aulacides ?) endoparasite de "vers" xylophages trouvé en nombre sur bois oeuvré...(photo de N.Viecher transmise par F.Fabry)

3-1'-Les Céphides :


Larve d'Hyménoptère Céphide (type charnu cylindrique courbé en S, pattes thoraciques peu développées, pseudopodes absents et éperon terminal) dans un rameau de Néflier : probablement le "Cèphe du poirier" Janus compressus (photos O.Clement)
(dégâts peu importants : flétrissements)

3-2-Les Apides :

-Corps couvert de poils
-Métatarses postérieurs aplatis en corbeille chez la femelle
-Mellifères et vivant en sociétés

-"Abeille charpentière" ou "Abeille maçonne" : Xylocopa violacea ; noir bleuté pubescence de même teinte; ailes membraneuses bleues à vol rapide et bruyant
-Larves arquées blanches et glabres
-Nidifient dans le bois de feuillus et résineux : extrémité des poutres abritées; ne mangent pas le bois :c'est la confection du nid qui dégrade le bois (une trentaine d'oeufs dans de profondes galeries operculées remplies de miel et pollen)


"Abeille charpentière" 20-25 mm, (photo O.Cichocky) "Perceurs de bois", galeries de 30 cm de long (poteaux, poutres...) : nids de pollen et miel séparés par une cloison transverse de sciure agglutinée; sont donc aussi floricoles pour prélever le pollen et le nectar comme sur cette photo de D.Voisin


Femelle de Xylocopa violacea accumulant un mélange de miel et pollen dans chaque nid de la galerie forée dans du bois mort (schématique) ...




Nids (séparés par du mortier) de petite espèce de Xylocopine "maçonne" (vu le diamètre des galeries) dans les rainures d'une planche (3 galeries parallèles)...(photos C.Fuchs)


Autres galeries cylindriques de Xylocopine "perceurs de bois" avec les cellules successives contenant chacune une larve avec réserve de miel et pollen (cellules séparées par de la sciure de bois agglutinée avec de la salive)...(photos J.Nuyts)


Xylocopa sp....(photos P.Prevot, 25-09-2011, Racrange [57])

3-3-Les Formicides :

On peut citer les fourmis de l'espèce Camponotus herculeanus ou "Fourmi charpentière" qui font des nids dans le coeur des résineux et de feuillus comme bouleaux et peupliers; et aussi dans les maisons forestières; importance économique faible

4-Les Lépidoptères xylophages

4-1-Les Cossides ou Zeuzerides :

-Hétérocères possédant une aréole (cellule accessoire) aux ailes antérieures
-Abscence de trompe
-Activité nocturne ; vol lourd et rapide
-Chenilles xylophages ou endophytes

-Le "Gâte-bois" : Cossus cossus ; chenille dans le tronc des chênes, saules, peupliers, ormes dépérissants...; grande et grosse chenille brun-chocolat avec bordure et face ventrale claire qui émet un liquide particulier à odeur âcre; cette chenille vit 2 à 3 ans; chrysalide avec épines pour se déplacer dans la galerie vers le trou de sortie

Cossus cossus et sa chenille qui possède de nombreux symbiontes pour digérer la cellulose (bactéries + champignons dont Mucor et Fusarium...) et qui présente des stigmates très visibles (photo T.Hueber)


Autre chenille de Cossus cossus...(photo J.C.Pomies)

-"La Coquette" ou "Zeuzère du poirier" : Zeuzera pyrina ; papillon blanc moucheté de taches bleu-acier; mâles avec antennes pectinées à la base puis sétiformes, chenille dans les troncs de marronnier, orme, pommier, poirier vivant environ 2 ans


galerie de Zeuzère dans le poirier (Doc.ACTA)


La Zeuzère mâle : on voit bien les antennes pectinées à la base et sétacées à l'extrémité (photo P.Falatico)


Dégâts de "Zeuzère" sur Prunier : on voit les orifices de sortie avec des amas coagulés par les écoulements de sève et la galerie faite par la chenille au centre du bois; il y avait des attaques secondaires de "Scolyte rugueux" sur ces pruniers abattus...


La chenille de "Zeuzère du poirier" peut aussi creuser des galeries dans les branches de nombreux autres arbres à feuilles caduques comme ici dans une branche de chêne (photos J.Courdier)
(chenille jaune à tête et plaque thoracique noir brillant, pouvant atteindre 6 cm de long...)


Chenille de Zeuzera pyrina dans une tige de Cornouiller en pépinière de pleine terre (photo F.Doutau)

4-2-Les Sesiides ou Aegerrides :

-Papillons qui miment les Hyménoptères vespiformes (forme et transparence des ailes, abdomen allongé et étroit, cerclé de jaune et noir ou rouge et noir)
-Chenilles xylophages dans le bois vivant : galerie ascendante centrale
-Chenille claire sauf la plaque thoracique légèrement colorée

-"Grandes et petites Sésies du peuplier" : Trochilium apiforme-Sciapteron tabaniforme :
-La chenille de la grande sésie a une seule épine postérieure très petite, celle de la petite "Sésie" en a 2 petites
-"Sésie du groseillier" : Synanthedon tipuliformis ; chenille dans les branches du groseiller (parfois dans noisetier ou fusain)


Grande et petite Sésie du peuplier




Galeries d'une "Sésie" dans un tronc de Saule; on voit aussi le cocon dont la chenille a été extraite...(photos O.Gilandon)
(la femelle avait pondu dans un trou ou une blessure de l'arbre ce qui fait que les galeries sont internes et ici un peu sinueuses ...)

On pourrait aussi citer un Diptère Ceccidomyide : "La Ceccidomie des galles du framboisier" Lasioptera rubi commune à l'état larvaire dans les tiges de framboisiers et ronces dont la présence se traduit par une réaction de l'hôte sous forme d'une galle...









1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-7ter-7terter-8-8'-8''-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9bis-1-9bis-2-9bis-3-9bis-4-9bis-41-9bis-5-9ter-9terter-10-10-1-10-2-10-3-10-4-10-5- 10-6-10-7-10-8-10-8bis--10-9-10-9bis- 10bis-10bisbis-10bisbis-1-10ter-11-11bis-11bis-1-11bisbis-11bisbis-1-11bisbis-2-11bisbisbis-11-111-11-11-12-11-13-11-14-11-14-1- 11-15-11-16-11-2-11-3- 11-4-11ter-12- 12bis-12bis-1-12bis-2-13-13bis-13bisbis-13bis-1-13bis-11-13bis-12-13bis-2- 13ter-13ter-1-13ter-2-13ter-3-13ter-4-13-41-13ter-5-13ter-6-13ter-7-13terter-13terterter-13-4-13-41-13-42-13-5-13-6-13-7-13-8-14 -14-1-14-2-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14ter-3-14ter-31-14ter-32-14ter-33-14ter-34-14ter-4-14ter-5-14ter-6-14terter-15-15'-15-1-15-2-15-3 -15bis-15ter-15ter-1-15ter-2-15terter-15terterter-15-4-15-5-15-6-15-7-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18ter-1-18ter-2-18ter-3-18ter-4-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47 -48-49-50-51-52-53-54-55-56-57