Page 17ter

Page précédente Page suivante

8-INSECTES "PIQUEURS SUCEURS DE SEVE" :

Vaste ensemble d'espèces appartenant essentiellement à l'ordre des Homoptères et des Thysanoptères; beaucoup transmettent par le canal salivaire de digestion extra-orale des viroses souvent mal connues :

Homoptères :

-"Cicadelles" :

Cicadelle de la vigne qui transmet la "flavescence dorée" (Scaphoideus titanus)
Cicadelle verte des arbres fruitiers(Cicadella viridis)
Cicadelle de la pomme de terre(Empoasca flavescens
Cicadelle des céréales(Zyginidia scutellaris)
Cicadelle du nanisme rugueux du maïs(Laeodelplax striatellus)

-"Psylles" :
Psylle du poirier(Psylla pyri)Psylle du pommier(Psylla mali)Psylle de la carotte(Trioza apicalis)

-"Psylle du poirier" Cacopsylla (Psylla) piri espèce la plus commune (mais il y a également Psylla pyricola-Psylla pirisuga)
Forme estivale claire de 2,2-2,7 mm; forme hivernale plus sombre de 2,7-2,9 mm; oeuf orangé de 0,3 mm fixé par un pédoncule (oeufs en chapelet en été sur feuilles et rameaux), larve aplatie jaunâtre avec taches foncées de 0,4 à 1,7 mm; les piqûres de nutrition entrainent la chute des feuilles et secondairement développement de fumagine due à la secrétion abondante de miellat...


"Psylle du poirier" Cacopsylla piri et ses oeufs (Doc.ACTA)


Ailé du "Psylle du poirier" Cacopyslla pyricola, 3,5 mm, sur Pyrus (photos A.Wojtyra)


"Psylle du poirier" Cacopsylla pyri : larves sur lambourde du poirier (photos J.L.Lett)


-"Psylle du pommier Psylla mali" espèce commune de 2,5-3 mm, brune ou verte, yeux très saillants, abdomen rayé transversalement de sombre; peut faire de gros dégâts en vergers : feuilles jaunâtres gaufrées; miellat blanchâtre provoquant secondairement le développement, comme le Psylle du poirier, de fumagine noir puvérulent


le "Psylle de l'olivier" Euphyllura olivina : larves avec ébauches alaires secrétant une matière floconneuse et un abondant miellat (risque de fumagine) sur boutons floraux d'olivier...(photos J.Gouzanet)


-"Aleurodes ou mouches blanches" :
Aleurodes des serres(Aleurodes vaporariorum)


Pullulation d'Aleyrodes proletella adultes avec leurs oeufs (déposés en cercle) à la face inférieure d'une feuille de chou - présence d'une petite "Coccinelle" Scymnine venue se nourrir des "Aleurodes" (photos G.Chauvin)


-Cochenilles ou "Poux des plantes" :
Lecanides : Cochenille du pêcher(Eulecanium persicae)Cochenille des serres(Saissetia Hemispherica)Cochenille floconneuse de la vigne(Pulvinaria vitis)
Diaspidides : Ce sont surtout les Cochenilles des arbres fruitiers dont les Cochenilles des agrumes dont "Pou de San José" "Pou de l'oranger"....


"Cochenille floconneuse de la vigne" : Pulvinaria vitis femelles avec leur ponte cotonneuse débordant...(photos P.Falatico)


La "Cochenille virgule du pommier" prise en mai : 1 génération annuelle, hibernation au stade oeuf sous le bouclier; éclosion en mai et les larves se fixent sur les rameaux (branche du haut); adultes en juillet; espèce polyphage...(photo J.R.Savini, SRPV Limousin)





La "Cochenille du Fusain" Unaspis enonymi : mâles ailés blancs allongés (0,75 mm) beaucoup plus nombreux que les femelles; femelles allongées, sombres en forme de minuscules huitres (1,5 mm), larves minuscules et jaunes...
(2 générations annuelles, premiers symptômes : taches jaunes puis perte progressive des feuilles et, dans le cas d'infestation généralisée, l'arbuste meurt; attaque aussi les Camellias...)


-"Pucerons" ou Aphidides :

Puceron lanigère du pommier(Eriosoma lanigerum)
Pucerons vert du pêcher(Myzus persicae),Puceron noir du cerisier,(Myzus cerasi),Puceron noir de la fève,(Aphis fabae)Puceron cendré du chou,(Brevicoryne brassicae) Puceron des salades(Macrosiphum sonchi),Pucerons des céréales(Sitobion avenae,Metopolophium dirrhodum,Rhopalosiphum padi...)

et beaucoup, beaucoup d'autres...


les pucerons ont un potentiel biotique considérable (1 puceron peut donner par an 10 puissance10 descendants !!) beaucoup de ces pucerons sont polyphages comme le puceron vert du pêcher qui transmet de nombreuses viroses sur la pomme de terre (enroulement, frisolée....); les pucerons des céréales transmettent de nombreux virus dont celui de la jaunisse nanisante de l'orge (YBD)....

Les 3 principaux pucerons du blé (1,5-3 mm) :


Sitobion avenae--Metopolophium dirhodon--Rhopalosiphum padi (Doc.ACTA)


Un des 3 principaux "Pucerons des céréales" : forme ailée de Metopolophium dirhodon sur Rosa en vue dorsale et ventrale (microphotos M.Blaise)
(Ce Puceron a comme hôte primaire les Rosa et comme hôtes secondaires Blé et Orge puis Maïs; il transmet des virus nanisants sur Orge et Maïs)



Puceron noir de la fève-Puceron vert du pêcher-Puceron vert du pommier




Oeufs d'hiver noir brillant d'environ 0,5 mm du "Puceron vert non migrant du pommier" Aphis pomi (photos J.L.Lett)


Colonie de "Pucerons verts non migrants du pommier" Aphis pomi, corps rond verdâtre avec cornicules et pattes un peu plus foncées, environ 2 mm (photos J.L.Lett)
(nuisible si colonies nombreuses...)


Colonie de pucerons les plus nuisibles au pommier : le "Puceron cendré du pommier" Dysaphis plantaginea (photos J.L.Lett)
(larves brun clair à gris, adultes au corps rond gris poudrés de 2,5 mm, formes ailées noires...)


Dégâts de Dysaphis plantaginea sur brindille couronnée de pommier (photo J.L.Lett)
(le fruit ne sera plus correctement alimenté en sève, le fruit sera très petit pouvant rester en l'état jusqu'à la récolte...)


Le "Puceron farineux du prunier Hyalopterus pruni sur prunier début juin, 3 mm maxi, individus aptères vert pâle avec pruinosité farineuse; provoquent la chute des feuilles et l'atrophie des fruits (le prunier est l'hôte primaire, roseaux et molinies sont les hôtes secondaires)


Colonie du "Puceron noir du cerisier" Myzus cerasi : environ 2,5 mm, corps rond noir brillant (brun foncé pour les larves), cornicules noirs de longueur moyenne (photo J.L.Lett)


Myzus cerasi : gonflement et enroulement des dernières feuilles des pousses - 2 adultes aptères avec 2 tubercules frontaux (photos J.L.Lett)
(provoquent le dépérissement des pousses terminales lors de fortes attaques ce qui perturbe la maturation des fruits...)


Myzus persicae : 2-2,5 mm, coloration typique des virgines ailées à taches et points noirs, forment des "cloques" sur feuilles de pêcher et prunier, vecteurs de viroses sur d'autres plantes comme la pomme de terre ("Frisolée", "Enroulement"......)


face ventrale antérieure montrant le rostre à 4 articles de Macrosiphum hellebori, sexupare aptère, espèce monophage inféodée à l'Hellébore...(photo M.Blaise)
(est fortement suspecté de transmettre des virus dont la "maladie des taches et rainures noires" sur l'Hellébore)


2 Cochenilles de la vigne

"Cochenille farineuse" (Pseudococcus)-"Cochenille floconneuse" (Pulvinaria vitis)



Cicadelle des "griffures"de la vigne-Psylle du poirier


Actuellement, il faut noter le problème du virus WDV (Wheat Dwarf Virus) ou "Maladie des pieds chétifs du blé" transmise par la Cicadelle Psammotettix alienus, 4-6 mm, en extension en France et qui peut, dans les cas graves, faire baisser les rendements de plus de 20 qx/ha !


Psammotettix alienus, agent du WDV du blé (Doc. SYNGENTA)-autres Cicadelles trouvées dans un piège à cuvette jaune d'un champ de cérétales (photo M.Dulot GRDA)



La "Cicadelle du Rhododendron" Graphocephala fennahi , 9-10 mm, vert, V rouge sur les ailes, provoque une maladie cryptogamique appelée brunissement des boutons floraux ("Bud blight")



la "Cicadelle pruineuse" (Fulgoride et non Jasside) Metcalfa pruinosa polyphage en expansion dans le Midi, recouvre les rameaux d'une pruinosité blanche de nombreux végétaux...(photo D.Lacroze-Marty)



"Cicadelle" Eupteryx sp., 4-5 mm, polyphage (trouvé sur Artichaut en Bretagne par N.Canova)


Plant de Colza et fleur d'Echinacea (Canada) atteints par le phytoplasme transmis par la "Cicadelle" Macrosteles fascifrons (photos Chrystel Olivier)


Macrosteles fascifrons larve et adulte (élevage de Sasketoon, Canada)




Un Homoptère Cixiide vecteur de phytoplasme sur vigne, pomme de terre, tomate.. (maladie du "Stolbur") : Hyalesthes obsoletus, 5 mm, yeux rouge vermillon, très étudié actuellement, "organisme de quarantaine"...(photo M.Chevriaux)


Certains Hémiptères Hétéroptères ("punaises terrestres") peuvent sucer les jus sucrés des fruits comme la "Punaise puante" sur les Framboises


La "Punaise puante" Dolycoris baccarum donne mauvais goût aux petits fruits (photo A.T.Macneal)



Un Hémiptère phytophage nuisible aux cultures de Crucifères (Brassicacées) comme les choux, navets, radis... : La "Punaise du chou" Eurydema oleraceum et sa larve (photos P.Hamelet)


Dégâts sur radis : jaunissement et dégénérescence dus aux piqûres (photo P.Hamelet)-Larves (juvéniles) d'Eurydema sur chou de Milan


D'autres Hémiptères Hétéroptères (juvéniles et imagos) peuvent faire quelques dégâts sur les plantes potagères (flétrissements, viroses...) comme la "Punaise verte" Nezara viridula :


Un des nombreux juvéniles de Nezara viridula trouvés dans un jardin sur haricots (tomates et aubergines...) - nombreux juvéniles sur Hibiscus (photo P.de Tauzia)




Lygus pabulinus, une "Punaise" Miride très commune sur les fleurs et légumes des jardins faisant quelques dégâts...


Thysanoptères :

-"Thrips" :
Thrips des céréales(Limothrips cereallum)
Thrips du lin(Thrips lini)
Thrips du tabac(Thrips tabaci)qui s'attaque à de nombreuses plantes et transmet la"Maladie bronzée" de la tomate


Un Térébrant, le Thrips des serres: larve et adulte Heliothrips haemorrhoidalis, espèce très polyphage (Doc.ACTA) - Le "Thrips noir de l'olivier" Thrips oleae provoquant des dessèchements et jaunissements sur olivier (photo J.Gouzanet)



Symptômes du "Thrips du lin" Thrips angusticeps (altération du sommet des tiges du Lin) : jaunissement des feuilles du sommet et formation d'une touffe de feuilles très rapprochées (photo A.Vidal)


Ils peuvent transmettre des virus



9-INSECTES "GALLICOLES OU CECCIDOGENES" :voir page 39

Ce groupe a peu d'incidence sur les plantes cultivées : ce sont surtout des Insectes Hyménoptères et Diptères Ceccidomyides qui provoquent des galles ou céccidies

-Galle "chevelue" ou "bedeguar" sur Rosacées: Rhodites rosae,galle du framboisier (Lasioptera rubi)

Il y a 3 groupes de céccidies:
-Mycocéccidies
-Bactériocéccidies
-Zoocéccidies (Insectes)


Retour Page 16






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48- 49-50-51-52-53-54-55-56-57