Page 9bis

Page précédente Page suivante

Ordre des DERMAPTERES ou "Perce-oreilles" :

-Prothorax petit et plat
-Elytres très courts,cornés,sans nervures
-Ailes post.membraneuses grandes repliées sous ces petits élytres de façon compliquée (peuvent voler mais volent très peu !)
-Tarses à 3 articles
-Pas d'oviscapte
-Cerques transformés en pinces ou forceps développés chez Forficula (mâles)


(les pinces sont inoffensives pour l'homme, le nom de l'insecte "Perce-oreilles" vient du fait qu'elles ressemblent à celles que les joaillers employaient autrefois pour percer les oreilles quand la mode était aux boucles d'oreilles!)

-F / Carcinophorides : Anisolabis-Eurobellia...
-F / Labiides : Labia...
-F / Labidurides : Labidura...
-F / Forficulides : Forficula-Chelidura-Anechura...

-une vingtaine d'espèces en France dont Labidura, Labia, Anechura, Chelidurella, Apterygida et surtout Forficularia et Forficula
(Forficularia auricularia est le "Perce-oreilles" commun qui est près des habitations et peut y rentrer !)



Forceps mâle et femelle de Forficularia (Forficula) auricularia



Appareil copulateur mâle de Forficularia (Forficula) auricularia



Têtes de Forficularia en vues dorsale et ventrale


Tête de profil de Forficula montrant l'aplatissement (avec 1 Acarien à droite)...(photo M.Blaise)



"Perce-oreilles" de Gené femelle Forficula decipiens, 7-13 mm, pince 2,5 mm (photo ŠK.Larrue)



"Perce-oreilles" de Gené mâle Forficula decipiens, pince 3-6 mm (photo ŠK.Larrue)
Cette espèce se distingue par : 13 articles antennaires, ailes entièrement cachées par les élytres, pinces du mâle dont la partie basale est élargie et crénelée sans dent apicale et à partie terminale plus ou moins cintrée


"Perce-oreilles" commun mâle Forficularia (Forficula) auricularia, 10-14 mm, pince 4-9 mm (photo ŠK.Larrue)
Cette espèce se distingue par : 15 articles antennaires, ailes dépassant bien les élytres, pinces du mâle dont la partie basale se termine par une forte dent

Pour ces 2 espèces, la partie basale de la pince mâle ne dépasse pas le tiers de la longueur de cette pince


Autres photos de Forficula auricularia femelle et mâle...(photos M.Chevriaux)




Autre mâle de Forficula auricularia aux antennes "non conformes (inégales avec 9 et 10 articles visibles !) (photos P.Legros)


Forficula auricularia aux antennes "normales" à 15 articles...(photo G.Rubatto)


Autres Forficula auricularia : mâle et femelle (photos J.M.Chauvin)


Forficula auricularia mâle...(photo jjbo.fr)


Forficula auricularia mâle...(photo P.Falatico)


Femelle surprise près de sa ponte sous une écorce (photo G.Chauvin)
(Les Forficules seraient les seuls insectes a présenter un "comportement maternel"; la femelle reste effectivement près de ses oeufs lors de l'incubation; elle les retourne et les lèche régulièrement, ce qui les protégeraient des moisissures)


Autre Forficulide : Chelidurella acanthopygia (ou guentheri?) mâle (extrémité abdominale en pointe pour acanthopygia ou lobé pour guentheri : il semble que ce soit guentheri ici !) photo G.Chauvin


Euborellia moesta mâle avec ses pinces asymétriques...(photo J.M.Chauvin)


Autre preuve du comportement maternel des femelles chez le Carcinophoride Euborellia moesta : femelle - près de ses oeufs à droite, prenant délicatement entre ses mandibules l'un d'eux pour le déplacer (photos P.Falatico)


Forficula auricularia mâle venant de muer : tégument encore non durci et non pigmenté (ténéral)...(photo M.Ponsot)


Probablement Forficula pubescens mâle, environ 12 mm...(photo M.Chevriaux)
(-base plate des cerques plus longue que la moitié de leur longueur (ici, la persective de la photo ne permet pas de bien trancher mais cela semble bon quand même)
(-cette partie basale dentée est terrminée par une dent : très net ici)
(-élytres tronqués obliquement : net ici)


Apterygida media femelle : élytres comme ceux de Forficula, ailes absentes, pinces rectilignes non dentées, pattes jaune clair...(photos M.Le Masson)

D'autres espèces, moins communes, se différencient essentiellement par la forme de ces pinces ! : Forficula pubescens-Forficula Lesnei (répartition mal connue)
(Forficula Lesnei a la partie basale des cerques plus courte et non terminée par une dent, les élytres sont tronqués droit...)


Larve ou juvénile de Forficula, 3-4 mm....


Juvénile femelle de Forficula auricularia et gros plan sur les cerques...(photos M.Blaise)


Acarien précédent trouvé à la base des cerques : Oribate cuirassé et coloré...(microphotos M.Blaise)




Autre juvénile femelle de Forficula auricularia...(photos R.Stas)


Une Forficule de région montagneuse sèche : le "Perce-oreilles à 2 points"Anechura bipunctata mâle, environ 20 mm (photo A.Guibentif) - femelle (photo J.M.Chauvin)


Autres Anechura bipunctata mâles : (photo R.de La Grandière) - (photo T.Bardagi, Savoie - Haute-Maurienne - Col du Mont-Cenis, 2800 m)


Anechura bipunctata trouvé sous une toison de mouton pourrrisante dans le Var (photos H.Robert)




Autre Anechura bipunctata femelle et gros plans sur la tête...(photos P.Falatico, Alpes)




Le plus grand "Perce-oreilles" de France de la Famille des Labidurides : le "Labidure des grèves" Labidura riparia femelle soignant ses oeufs dans des tunnels creusés le long des berges...(photos C.Fortune, Corse)


Autre espèce non identifiée sur Plantago media (photos C.Fortune, Queyras)


Page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9'-9bis-9bis-1-9bis-2-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57