Page 13bis

Page précédente Page suivante

Ordre des LEPIDOPTERES ou "PAPILLONS" (suite) :

Sous-Division des HETEROCERES :

SF/Cossoides :Abscence de trompe, chenilles xylophages ou endophytes (Cossus-Zeuzera...)

SF/Tineoides :Microlépidoptère, palpes maxillaires bien développés, chenilles dans un fourreau ou mineuses, très nuisibles
-F/Hyponomeutides :parasites des arbres fruitiers (Hyponomeuta...)
-F/Tinéides :"Mites" (Tinea...)
-F/Psychides :Dimorphisme sexuel très accusé (femelle aptère),fourreau larvaire variable
-F/Sésiides :miment les Hyménoptères vespiformes,chenilles xylophages


Mâle de Psychide Ptilocephala sp., envergure 10-12 mm, aux antennes plumeuses démesurées pour repérer les femelles aptères (photo P.Pinson)



2 Tineoides de la famille des Sesiides : Sesia apiformis, 25 mm de long (photo P.Falatico) - Synanthedon vespiformis, 12 mm de long (photo H.Robert)


SF/Tortricoides : "Tordeuses",palpes labiaux dressés à article terminal court,chrysalide incomplète,très nuisibles


Un représentant de la petite Famille des Choreutides proche des Tortricides, envergure 15 mm, commun...


SF/Zygaenoides : "Zygènes",trompe plus ou moins atrophiée,chrysalide incomplète,chenilles épaisses claires ou jaunes (Zygaena...)


2 "Zygènes" assez communes (photos M.Ponsot)


SF/Pyraloides : "Pyrales" et "Teignes",palpes maxillaires présents,ravageurs (Pyrausta,Ephestia...)


2 Pyraloïdes : Ptérophoride aux ailes en lamelles plumeuses du genre Oidaematophorus, 25 mm d'envergure (photo J.Gouzanet)-Crambide commun en automme dans les herbes basses Nomophila noctuella, envergure 30 mm


Autre Ptérophoride tout blanc : Pterophorus sp....(photo J.Dassié)


SF/Geometroides : "Phalènes",chenilles "arpenteuses",palpes maxillaires réduits ou nuls
-F/Géométrides, F/Uranides, F/Drépanides




1 Drépanide classique d'envergure de 35 mm en moyenne: le "Batis" Thyatira batis, envergure 36 mm, chenille sur Rubus (photos C.Fortune et A.Linda)




Chenille très originale de Thyatira batis (photos G.Champier)


Un Géométride aux chenilles défoliantes : Erannis defoliaria ou "Hibernie défeuillante" mâle (photo L.Weitten)


SF/Noctuoides :
-F/Notodontides : "Processionnaires" (Thaumatopoea...)"Harpies" (Notodonta...)
-F/Lymantriides ou Liparides : "Nonne" (Lymantria...),"Orgie" (Orgya...)"Cul brun,cul doré" (Euproctes...)
-F/Arctiides : "Ecailles" avec taches sombres sur fond clair (Arctia...
-F/Noctuides : "Noctuelles" dont certaines chenilles sont les"vers gris"(chenilles très polyphages,nuisibles et invasives),couleur généralement terne (Noctua, Agrostis...)

Attention au changement récent ! : Nouvelle famille des Erebides qui regroupe les anciennes Familles des Arctiides et Lymantriides + quelques sous-Familles de Noctuides dont les Catocalines !


Chenille de Noctuide Viminia rumicis-Imago de Noctuide proche de Subacronicta ? (photos N.Martin)



2 des très nombreuses espèces de "Noctuelles" Acontia lucida (montage photo H.Robert)-le "Gamma" ou "Lambda" Autographa gamma commun en automne...

Les photos suivantes montrent les oeufs d'une "Noctuelle" et leur évolution jusqu'à la sortie des jeunes chenilles : photos F.Poitel


Oeufs d'1 jour de Mormo maura déposés en nombre sur une feuille...


Oeufs de 7 jours de Mormo maura...


Eclosion des oeufs de Mormo maura...

Chez certaines familles, la femelle est aptère, microptère ou brachyptère (Lymantriides, Noctuides, Géométrides...) comme l'exemple suivant :


Femelle microptère du Géoméride Operophtera sp (photos J.Bartolome)


SF/Bombycoides : antennes bipectinées,abdomen massif,cocon de soie
-F/Bombycides : "ver à soie" (Bombyx mori...)
-F/Lasiocampides : papillons lourds à vol nocturne faible


Un Lasiocampide : Le "Bombyx du peuplier" Poecilocampa populi (photo L.Weitten)


-F/Attacides ou Saturnides : papillons de grande taille,vol ramé lent et nocturne,chenilles de grande taille avec tubercules épineux (Attacus,Saturnia :"Grand paon",...)

SF/Sphingoides
-F/Sphingides :"Sphynx",trompe longue ou très longue (25 cm),vol très rapide sur place,chenilles avec souvent éperon charnu sur le 8e segment,pas de cocon (Acherontia,Herse...)


3 Arctiides "Ecailles" : Arctia villica,l'Ecaille martrée (Arctia caja) et Parasemia



Attacide et Sphingides


Remarque importante :

La classification proposée en "Papillons de jour" ou Rhopalocères et en "Papillons de nuit" ou Hétérocères est encore très utilisée par les amateurs avertis; mais pour certains puristes, adeptes des dernières recherches phyllogénétiques, cette classification jugée peu scientifique, a été modifiée de la façon suivante :

-s-O/ Zeugloptères

-infra-Ordre/ Microptérygiens : mandibules fonctionnelles (pour broyer les grains de pollen) au lieu d'une trompe ; peu nombreux, proches des Trichoptères

-s-O/ Glossotes : présence d'une trompe fonctionnaire, pouvant être secondairement régressée

-infra-Ordre/ Dacnonypha (F/Eriocraniides)
-infra-Ordre/ Nepticulina (F/Nepticulides)
-infra-Ordre/ Exoporia (F/Hépialides)

-infra-Ordre/ Eulepidoptera : 3 Phalanges

-Incurvariina (F/Adélides, F/Incurvariides)
-Etimonotrysia (F/Tischeriides)
-Dytrisia (les plus nombreux)

Nouvelle mise à jour importante datant de 2011 (qui va surement dérouter de nombreux lépidoptéristes) : une nouvelle liste de familles de Lépidoptères a été publiée par les spécialistes tenant compte de l'évolution de la biologie moléculaire (codes-barres ADN des lépidoptères) :

-familles nouvelles : Castniides, Erebides
-sous-familles devenues des familles à part entière : Argyresthiides, Plutellides, Ypsolophides, Nolides...
-dispariton de certaines familles (et pas des moindres) : Lemoniides, Arctiides, Lymantriides...


3 autres Nymphalides communs en automne sur Aster : Le "Gamma" - Le "Vulcain" - Le "Tircis"


Un Nymphalide protégé présentant plusieurs races locales : le "Damier de la Succise" Euphydryas aurinia femelle (photo C.Fortune) - Un Hespériide Spialia sertorius cohabitant avec un Nymphalide Melitaea diamina vernetensis (photo J.P.Lavigne, Var)

A noter l'influence néfaste de la pollution lumineuse urbaine et industrielle sur les populations des papillons dits "de nuit" (surtout "Noctuelles" et "Géomètres"); on estime en France que cette pollution provoque la mort de 50% d'entre eux; arrêtons ainsi d'éclairer le ciel (et non le sol !) ou de laisser allumer les parkings ou les enseignes lumineuses toute la nuit...! cela économiserait aussi du CO2 !!


Une Huppe fasciée mâle vient d'attrapper une chenille qu'elle va offrir à sa femelle...(photo D.Choussy)
(Vu de loin, la "Huppe" en vol évoque un grand papillon noir et blanc !)




Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13'-13bis-13bisbis-13bis-1- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47 -48-49-50-51-52-53-54-55-56-57