Page 14terter

Page précédente Page suivante

Ordre des SIPHONAPTERES ou APHANIPTERES ou "Puces" :

-Insectes piqueurs, tous hématophages d'animaux à sang chaud au stade adulte
-Pas d'ailes, téguments hérissés d'épines dirigées en arrière souvent goupées en peignes ou "cténidies"
-Antennes courtes à flagelle condensé en une masse unique
-Larves apodes libres se nourrissant de spores et déchets
-Longues pattes arrières adaptées au saut
-Transmettent des maladies infectieuses (peste bubonique transmise par la puce du rat, tularémie, typhus, myxomatose...)
-Environ 1500 espèces

-Nombreuses familles dont :
-F/Pulicides
:Pulex irritans(Puce de l'homme)
-F/Tungides ou "Chiques":pays tropicaux
-F/Ceratophyllides:parasites des Mammifères et oiseaux
-F/Ctenopsyllides:parasites des Rongeurs et petits Mammifères
-F/Vermipsyllides:parasites d'animaux domestiques
-F/Ischnopsyllides:parasites de chauve-souris


"Puce de l'homme" (Pulex irritans) - "Puce du chien" (Ctenocephalides canis)
(1,8 mm pour le mâle et 3 mm pour la femelle)


La "Puce du chien" Ctenocephalides canis aux palpes quadriarticulés...(photos P.Falatico)


Autre Ctenocephalides canis et gros plan sur la tête...(photos J.P.Marino)
(la soie oculaire est longue ici et plus courte chez la "Puce du chat"...)


Ctenocephalides canis : tarse des P3 - pygidium (photos J.P.Marino)
(l'observation du pygidium de puce était très utilisée auparavant comme test des objectifs de microscope !)


Ctenocephalides canis et son appareil vulnérant apte à percer la peau pour obtenir le sang : ensemble des pièces buccales - gros plan sur les stylets vulnérants (photos J.P.Marino)
(les 2 mandibules sont en lamelles allongées aplaties et coupantes dentelées : la réunion et l'opposition des 2 forment un canal salivaire; le labre-épipharynx est le stylet médian plus court cannelé et fermé à l'extrémité on voit les maxilles constituées d'une pièce basale triangulaire et portant des palpes maxillaires à 4 articles; le labium est un court menton portant 2 palpes labiaux allongés de 5 articles et formant par leur réunion un fourreau qui contient les 2 mandibules et le labre-épipharynx)


Probablement Pulex irritans : il faudrait voir la face interne des hanches (coxae) postérieures avec ses petites épines typiques - Ceratophyllus sp. (pas de fracture céphalique, massue antennaire distincte annelée, tergites abdominaux avec dents apicales) mais pour l'espèce impossible ici car il faut observer le nombre et la position des soies frontales, oculaires, occipitales, antépygidiales... (photos M.Chouillou)



"Puce du chat"(Ctenocephalides felis)


La "Puce du chat" Ctenocephalides felis : gorgée de sang - préparation (photos J.P.Marino)


Larves apodes allongées de la "Puce du chat" (photos G.Chauvin)


Comparaison des têtes des "Puces" de divers Mammifères...(source N.H.M Oxford)


Détail de la face de la "Puce du lapin" (photo M.E.B. de G.Chauvin)


"Puce du hérisson" mâle Archeopsylla erinacei (détermination J.C.Beaucounu)



"Puce" Cératophyllide : Ceratophyllus sp., 3 mm, dans les feuilles mortes de grands bambous servant de dortoir aux étourneaux...(photos A.Wojtyra)
(plusieurs espèces de Ceratophyllus sont ectoparasites occasionnels ou spécifiques des passereaux et autres Sturnidés...)


Page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14ter-3-14ter-4-14ter-5-14ter-6-14ter-7-14ter-8-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57