Page 16

Page précédente Page suivante

INSECTES ET AGRICULTURE:

-1/4 de la récolte mondiale est détruite chaque année par les insectes sur pied et en silos !!
-2/3 des plantes sur terre n'existeraient pas sans les insectes !!


Il y a donc des Insectes nuisibles "parasites" des cultures au sens large ("Ravageurs" dans le cas de dégats économiquement non tolérables)

Plus de 10000espèces sont considérées comme ravageurs dans le monde (soure UIPP)
en France, seulement(!!) 75 à 80 espèces sont décrites nuisibles par l'ACTA; mais on prévoit l'arrivée potentielle d'une trentaine de ravageurs supplémentaires

Nombre de "ravageurs" susceptibles de concerner la culture
CulturesCéréalesColzaTournesolPoisBetteraveMaïs
Commun101810101010
Spécifique1510591013
TOTAL252815192023


mais heureusement, ce "cortège de "ravageurs" est suivi souvent de son "cortège d'auxiliaires" !

Il y a donc aussi des Insectes utiles "auxiliaires" des cultures pollinisateurs et entomophages




A-INSECTES AUXILIAIRES :

-un Ordre a ici une importance considérable : O/Hyménoptères

1-INSECTES POLLINISATEURS : plantes entomophiles adaptées à la pollinisation par les insectes essentiellement les Hyménoptères type Bourdons et Abeilles (les Bourdons jouant le rôle le plus important à l'échelle mondiale pour les arbres fruitiers et les plantes fourragères...); les Abeilles sont aussi importantes qu'elles soient "cultivées" (voir l'"Abeille domestique" page 18terter) ou surtout "sauvages" pour les Abeilles dites "solitaires" (Colletides, Andrenides, Mellitides, Halictides, Megachilides, Anthophorides...: voir page 18ter-1)


Un pollinisateur incontournable à l'impact surestimé par rapport à d'autres comme le "Bourdon" et les "Abeilles solitaires" : l'"Abeille mellifère ou domestique" Apis mellifera (mellifica), couleur brune...(photo F.Bahuaud)


Andrena flavipes (ici sur fleur de pommier) est une "Abeille solitaire" parmi les plus précoces; elle a donc un rôle important pour les floraisons précoces des arbres fruitiers (Pruniers, Poiriers, Pommiers fleuris en mars-avril...) à un moment où les "Abeilles domestiques" sont encore rares...(photo R.Lehmann)


Bombus terrestris, un des pollinisateurs les plus importants dans le monde surtout en régions tempérées froides; ils butinent donc pollinisent dès fin février même par temps frais et humide) (voir les "Bourdons" page 18-4)

On peut "forcer" les Bourdons à polliniser par l'installation de "ruche à bourdons" dans une serre à tomates par exemple : "Système Minipol de Koppert" placé à la floraison (ruchette avec solution sucrée permetttant la vie de la colonie avec 2 trous d'envol : un empêchant les bourdons de ressortir et l'autre permettant les déplacements dans les 2 sens; en fonction des traitemenst dans la serre, on peut fermer le 2e...) :


"'Ruchette à bourdons" vue de dessus...(photo P.Falatico)


Ce Diptère Syrphide femelle très commun Episyrphus balteatus lèchant directement les anthères d'une étamine témoigne du rôle important des Diptères floricoles dans la pollinisation...


Des Coléoptères jouent aussi un rôle important dans la pollinisation (Cétoines et Oedemerides aux longs poils en brosse sur les maxilles,, Coccinelles, Cantharides, Melyrides...) ainsi que de nombreux Lépidoptères


On devine bien le rôle pollinisateur ce cet Oedémère femelle recouvert de pollen sur une fleur de Leucanthème



Grains de pollen entomophiles (vus au microsocope x600) adaptés à s'accrocher entre les poils des Insectes (photos L.Vincent)


Pièces buccales de Cetonia aurata avec les maxilles dont les galéas possèdent une "brosse à pollen" à l'extrémité (L=Lacinia, G=Galéa, PM=Palpe maxillaire, BP= Brosse à pollen à poils ondulés) (photos P.Falatico)


Le rôle pollinisateur est évident sur cette photo d'Halicte sortant d'une fleur d'Orchis avec 2 pollinies collées sur sa face...(photo Y.Baniere)

Certaines fleurs comme les Orchidées du genre Ophrys attirent spécifiquement des Insectes mâles qui pseudocopulent avec elles provoquant ainsi la pollinisation :


Pseudocopulation abdominale entre le mâle d'Andrena ovatula et Ophrys sulcata - les pollinies sont accrochées à l'abdomen du mâle... (photos A.Linda)


Autre pseudocopulation du mâle du Sphégien Argorytes mystaceus avec Ophrys insectifera (photos A.Linda)


Pseudocopulation de Colletes cunicularius mâle sur un Ophrys début avril...(photos S.Rolandez)


Mâle de l'Anthophoride Eucera sp. transportant des pollinies d'"Orchis bouffon" Orchis morio (photos A.Cipière)


2-INSECTES ENTOMOPHAGES PARASITES : ils pondent soit sur les oeufs,larves ou imagos des parasites de plantes qui servent de nourriture à leur progéniture; ce sont surtout des microhyménoptères parasitoides dont les genres les plus connus et utilisés en lutte biologique sont :
-Trichogramma-Encarsia-Aphelinus-Aphidius-Dacnusa-Diglyphus-Eretmocerus-Apanteles...(cf.photos)
On y trouve également des Diptères Tachinaires (Phrix parasites de chenilles processionnaires), des Lépidoptères (Pyrales parasites des pontes...)


Dacnusa -Trichogramme -Diglyphus -Eretmocerus



Cocons nymphaux d'Apanteles sp. (Hyménoptère Braconide) sur chenille de Sphingide


Autres cocons nymphaux de l'hyménoptère Braconide Apanteles glomeratus sur chenille de Piéride du chou (photo J.C.Bernard)
(ces cocons sont issus des larves de l'hyménoptère sorties en même temps de la chenille pour se nymphoser; jusqu'à 150 cocons possibles !)



Autre Hyménoptère parasitoïde (quelques mm) : Eupelmus urozonus (photo J.Lecomte)


3-INSECTES ENTOMOPHAGES PREDATEURS : ils "chassent" leurs proies en les mangeant directement ou en les emportant dans leurs "terriers"; on y trouve encore des Hyménoptères (Ammophiles chasseuses de chenilles...) mais aussi des Coléoptères (Coccinella,Adalia,Harmonia "dévoreuses de Pucerons...), des Hémiptères (Macrolophus prédatrices d'Acariens...) des Névroptères (larves de Chrysopa prédatrices de pucerons...), des Diptères (larves de Syrphides prédatrices de pucerons) et beaucoup d'autres...
Les plus intéressants sont les espèces prédatrices au stade larves et imagos (Coléoptères Coccinellides...)


Episyrphus -Larve d'Harmonia -Adalia -Macrolophus


Un Acarien prédateur d'autres petits Acariens et autres Cicadelles d'environ 3 mm utilisable en lutte biologique : Anystis baccarum (photo J.P.Marino)
(présent sur les arbres fruitiers, c'est un prédateur assez efficace des "Tétranyques" ou "araignées rouges" des arbres fruitiers en particulier les pommiers...)


Principaux Insectes entomophages auxiliaires (dont certains sont commercialisés :

Hyménoptères parasites: "Parasitoides" (1à 5 mm)
-Aphelinus abdominalis : contre le puceron vert de la tomate (Macrosiphum euphorbiae)
-Aphidius colemani : contre diverses espèces de pucerons
-Aphidius ervi : contre le puceron vert de la tomate
-Dacnusa sibirica : contre la mouche mineuse
-Diglyphus isae : contre la mouche mineuse
-Encarsia formosa ou "Mouche noire" : contre l'Aleurode des serres ou "Mouche blanche"
-Eretmocerus eremicus : contre l'Aleurode des serres
-Trichogramma evanescens : contre les chenilles


Encarsia formosa - Aphelinus abdominalis - Aphidius ervi- Aphidius colemani


2 Hyménoptères parasitoïdes : Encarsia formosa (Chalcidien Aphelinide) - Diglyphus isae (Chalcidien Eulophide) (photos INRA)

Coléoptères prédateurs:
-Larves et imagos d'Harmonia axyridis : contre les pucerons
-Adalia bipunctata : contre les pucerons

"Coccinelle" prédatrice des Cochenilles farineuse et floconneuse de la vigne :


Une Coccinelle importée d'Australie et commercialisée : Crytolaemus montrouzieri contre les "Cochenille floconneuses" (photo J.Gouzanet)


2 "Coccinelles" prédatrices de Pucerons

Harmonia axyridis (la "coccinelle chinoise") - Adalia bipunctata


Une des nombreuses formes (pronotum "en M") novemdecimsignata d'Harmonia axyridis, "Coccinelle" importée en Europe qui s'est propagée aux dépens de nos "Coccinelles" indigènes (photo P.Falatico)


Forme conspicua d'Harmonia axyridis à 2 taches rouges par élytre (photos P.Falatico)



Exochomus quadripustulatus (photos L.Weitten)



Aspect classique d'Adalia bipunctata, 5 mm, espè très variable de coloration (noir sur fond rouge ou rouge sur fond noir) photo P.Pinson-Harmonia axyridis (photo INRA)


"Naissance" de Coccinelles sur feuilles de Citrus (photo J.Gouzenet)-La "Coccinelle à sept points" Coccinella septempunctata, auxiliaire commun prédateur de pucerons aux stades larve et imago (photo P.Pinson)



2 larves de "Coccinelles" prédatrices de Pucerons : Harmonia axyridis (photo A.T.Macneall) - Coccinella septempunctata (photo P.Pinson)


Dépouilles larvaires et nymphale de Coccinelle prédatrice au milieu des Cochenilles du Fusain (photo D.Dubroca)


Hémiptères prédateurs:
-Macrolophus caliginosus : contre l'"araignée rouge" (Acarien)


Un Macrolophus sp. prédateur de Pucerons et d'Aleurodes (photo J.Gouzanet)


Petit Anthocoride (2 mm) prédateur de Thrips, Pucerons, Acariens... : Orius sp. (photo M.Blaise)

Névroptères prédateurs:
-Larves de Chrysopa carnea : contre les pucerons


Larve de Chrysopa sp. , prédatrice de pucerons, couverte des restes de ses proies (pucerons laineux ou autres...) fixés sur le dos par des longs poils (photos D.Dubroca)


Ponte de Chrysope sur rosiers (oeufs longuement pédonculés) (photo H.Robert) - Larve de Chrysope sur fleur en compagnie d'un Syrphide (photo L.Weitten)
(Auxiliaires naturels communs : la larve de Chrysope et celle du Syrphe sont prédatrices de Pucerons : Pucerons des tiges et fleurs pour le premier et Pucerons radicicoles pour le second)


Naissances des larves de Chrysope à partir des oeufs longuement pédonculés déposés à la face inférieure d'une feuille d'oranger


Les larves de Chrysope sont descendues le long du pédoncule de l'oeuf pour aller faire leur premier repas de Pucerons sur la feuille...(photos J.Gouzanet au Portugal)

Diptères prédateurs:
-Larves d'Episyrphus balbeatus : contre les pucerons



Ponte d'Encarsia sur Puceron



2 larves prédatrices de pucerons en action : Larve de "Coccinelle" - Larve d'"Hémérobe"


Autre larve aphidiphage : larve "sangsue" de Syrphe (photo M.et J.Gouzanet) - autre larve d'Episyrphus sur Ortie


Autres larves de Syrphe...(photos M.Ponsot et P.Legros)


2 larves aphidiphages efficaces : larves du Syrphide Dasysyrphus sp. et du Coccinellide Harmonia axyridis (photos P.Legros)






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5- 15-6-15-7-15-8-15-9-15-90-15-91-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57