Page 15-6

Page précédente Page suivante

LES TEPHRITIDES (TRYPETIDES) ou "Mouches des fruits" (1) :

Les Trypétides ou Téphritides correspondent à une Famille de jolies petites Mouches très abondantes en été sur les fleurs, herbes et fruits facilement identifiables aux beaux motifs marbrés et sombres des ailes : bandes transversales ou séries alternées de taches ou de rayures en zig-zag ("Mouches à rubans"): ; plusieurs espèces sont nuisibles aux fruits par leurs larves ou "asticots" = "Mouches des agrumes" qui parasitent pêches, cerises, olives, asperges...; au niveau mondial, elles ont un impact économique dans la filière fruits et font donc l'objet, pour certaines, d'une lutte biologique...
Ce sont des Trypétidiens (ailes plus ou moins tachées à nervation complète, oviscapte en tube chitinisé aux larves surtout phytophages...) au même titre que d'autres petites familles...


Un Trypétide type : la "Mouche des fruits" mâle...(photo D.Guili)

Rappel : Place dans la Classification voir page 15bis

-O/ Diptères
-s-O/ Brachycères
-Section/ Schizophores
-S-F/ Muscoïdes Haplostomates
-F/ Trypétides ou Téphritides

Caractères généraux essentiels des Téphritides :

-4500 espèces mondiales de 2 à 5 mm (moyenne < 15 mm)
-nervure sous-costale incomplète visible à la base seulement avec 2 fractures
-1ère cellule postérieure largement ouverte à l'apex de l'aile
-cellule cubitale postérieure pointue et prolongée vers le bas


Nervation de Trypétide : femelle de "Mouche de l'olive"
(a=1ère cellule postérieure, b=cellule cubitale postérieure, c=nervure sous-costale) in Boubée

-taches variées ou rayées
-palpe d'1 seul article
-sillon frontal bien marqué, yeux verts ou bleus
-oviscapte femelle télécospique aplati en lancette
-larves "asticots" vivants dans les tissus végétaux vivants
-larves sont revêtues d'une peau épaisse couverte de fins spicules
-larves surtout dans les capitules floraux des Composées ou dans les fruits divers;
certaines sont mineuses de tiges et feuilles d'Ombellifères

Quelques espèces françaises sont très nuisibles pour les fruits :

-"Mouche méditerranéenne des fruits" Ceratitis capitata : attaque plus de 200 espèces de fruits des régions méditerranéennes; 5 mm ; larve blanc-jaunâtre de 7-8 mms; 2 à 8 générations par an;; pupes hibernant dans le sol; attaque pêches, abricots, poires,nèfles, pommes, oranges, tomates, figues, bananes...Les larves s'enfoncent en minant les fruits jusqu'au noyau (10 à 30 larves dans 1 fruit) On utilise un Hyménoptère Braconide en lutte biologique : Opius concholor


Pupes (3 mm) de la "Mouche des fruits" trouvées dans une pomme...(photos P.Falatico)


Ceratitis capitata : mâle - femelle (pohotos J.P.Lavigne, Bouches-du-Rhône)


La "Mouche des fruits" femelle : Ceratitis capitata (photo de gauche d'A.Peuch)


"Mouche des fruits" mâle et femelle-"Asticot" dans un fruit (Doc.ACTA)


Tête de Ceratitis capitata mâle montrant, entre autres, les 2 soies sensorielles frontales terminées en palette (typiques de l'espèce mâle) qui a un rôle dans la réception des phéromones de la femelle ; A gauche, Document proposé à un concours du Ministère de l'Agriculture (écoles d'ingénieurs agricoles) il y a quelques années et que j'ai complété (transmis par B.Dutrieux)


Autres photos du mâle de Ceratitis capitata...(photos D.Guili)


Autres exemplaires de la "Mouche des fruits" : la femelle montre son ovipositeur téléscopique sorti...(photos J.Gouzanet)


Autre Ceratitis capitata femelle avec son thorax en "tête de chien" !...(photo A.Peuch)




Diverses vues et gros plans de Ceratitis capitata mâle... (photos P.Falatico)

-"Mouche des cerises" ("ver de la cerise") Rhagoletis cerasi : 4 mm, presque entièrement noir avec écusson jaune; ailes hyalines ornées de bandes brunes; larve blanc-ivoire de 5 mm : 1 larve par fruit; 1 génération par an; la pupe hiberne dans le sol


"Mouche des cerises" mâle : Rhagoletis cerasi-"Asticot" dans la cerise


Cerise "véreuse" contenant 2 larves de Rhagoletis cerasi...(photos P.Falatico)


Pupes de Rhagoletis cerasi d'environ 3 mm...


Rhagoletis cerasi, environ 4 mm, avec son scutellum jaune et ses soies occipitales noires... (obtenu à partir d'élevage de P.Falatico)


Autre Rhagoletis cerasi mâle...


la "Mouche du brou de noix" Rhagoletis completa mâle, espèce liée aux noyers, développement larvaire dans le brou de la noix (photos P.Legros)




Autres Rhagoletis completa, environ 5 mm, issus des larves ("asticots") du "brou de noix"; incidence importante certaines années sur la production de noix dans le Sud-Est...(photos P.Falatico)


Pupes de Rhagoletius completa...(photo P.Falatico)


Rhagoletis alternata femelle, environ 5 mm, jaune roux, face à pruinosité blanche, taches noires post-scutellaires, oviscapte court brun jaune, larve dans les fruits du merisier et de plusieurs espèces de Rosa...(photos M.le Masson, Massif de Belledonne, 1000 m)

L'espèce suivante ressemble beaucoup à Rhagoletis alternata par sa coloration orangée et ses dessins alaires mais très forts chètes noirs sur la face :




Chetostoma curvinerve femelle, 6 mm : nervure R4+5 nettement incurvée; biologie larvaire mal connue bien que quelques observations l'ont noté au dépens des fruits du chèvrefeuille; assez rare (photos M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)




Euphranta connexa femelle, 6 mm : thorax roux avec mésonotum noir sur le disque, abdomen d'un noir luisant, oviscapte court conique non aplati...; larves grégaires forment des galles sur fruits d'Asclepias(Vincetoxicum) officinale photos G.Champier, Isère

-"Mouche de l'olive" Bactrocera(Dacus) oleae : 5 mm, teinte brun-foncé, tête plus claire, ailes hyalines avec 1 tache brune à l'extrémité; larve blanchâtre de 7 mm; 1 larve par fruit, la pupe hiberne dans le sol, 3 générations par an; l'arrachage des pistachiers en Tunisie avait augmenté les dégâts de la mouche de l'olive dans les oliveraies tunisiennes car cet arbre était l'hôte naturel intermédiaire d'un parasitoïde de Dacus oleae : on a donc replanter ces pistachiers !


La "Mouche de l'olive" Bactrocera(Dacus) oleae femelle (photo de gauche d'H.Maleysson)


Autre Bactrocera(Dacus) oleae femelle...(photos P.Falatico)


Bactrocera oleae mâle...(photos P.Falatico)


Autre mâle de Bactrocera oleae...


Gros plans sur les "beaux yeux" de Bactrocera oleae mâle...(photos P.Falatico)


"Mouche de l'olive" femelle : Bactrocera(Dacus) oleae-olives attaquées (Doc.ACTA)-adulte sur olive avec trou de sortie




Olives avec asticots et pupe de Bactrocera oleae


Montage-photo de P.Falatico





Dacus longistylus femelle du Burkina Faso (photo H.Robert)


Dacus longistylus : mâle - femelle (photos H.Robert)
(le genre Dacus est maintenant séparé du genre Bactrocera car il a les tergites abdominaux soudés)




-"Mouche de l'asperge" Platyparea poeciloptera : 1 cm, 1 génération par an, larve jusqu'à 1 cm creusant des galeries dans les tiges (plusieurs larves par tige); pupe dans la tige ou les chicots passant ainsi l'hiver; (pupe en tonnelet brun-rouge); provoque des "manques" dans les aspergeraies


"Mouche de l'asperge" Platyparea poeciloptera: femelle et mâle-Accouplement-Pupe brun-rouge (Doc.ACTA)


Platyparea poeciloptera, 7 mm (photo S.Boucher)


Platyparea discoidea femelle, 6-7 mm : brun noir luisant, mésonotum avec 2 bandes de pruinosité argentée faible, tête et calus huméral jaune roux, larve dans les tiges de Campanula...(photos A.Bauvey)

On trouve aussi trouver un autre Trypetide parasite : la "Mouche du céleri" Philophylla heraclei dont la larve mine les feuilles des céleris (il existe une forme claire et une forme sombre)


Forme printanière foncée de la "Mouche du céleri" Euleia heraclei (la forme estivale est jaune brillant ou rousse) (photo Dr Y.Glon)


Autres vues d'Euleia heraclei forme printanière noire... (femelle, photo de gauche de R.Stas, 15 mai 2012)


Autre forme noire d'Euleia heraclei, 4-6 mm...


Euleia heraclei...(photos C.Fortune en Bretagne)


Forme rousse estivale d'Euleia heraclei femelle : roux pâle à soies noires, tête jaunâtre, yeux verts à reflets dorés, scutellum, pattes et balanciers jaunes, oviscapte court noirâtre...(photos H.Robert)


Espèce proche de la précédente : Philophylla caesio...


Autre Philophylla caesio femelle, 5 mm, larve mineuse des feuilles de Lychnis (photos A.Wojtyra, Oise)


Cryptaciura rotundiventris femelle, 4 mm, yeux allongés vert pourpré doré, noir avec légère pruinosité grise, macrochètes noirs, ailes brunes à taches et bandes hyalines, abdomen large brillant...(photos G.Champier)


Anomoia purmunda, 4 mm, larve dans les fruits de l'Aubépine...(photos P.Legros)


Anomoia purmunda femelle...(photo M.Chevriaux)


Tephritis neesii, 4 mm, sur Leucanthemum vulgare (en nombre) sur lequel ils vont pondre dans les jeunes capitules - Tephritis neesii mâle (photo M.Le Masson)


Autre Tephritis neesii femelle sur Leucothemum ("Marguerite") pondant dans le capitule...


Tephritis neesii in copula (photo P.Legros) - Tephritis formosa (photo C.Fortune)


2 espèces in copula pas évidentes à identifier : Tephritis crepidis (très proche de T.neesii-T.fallax) Queyras 1800m - Tephritis hyoscyami (très proche de T.heiseri qui n'est plus listé dans Fauna europaea !) Vercors 1700m (photos A.Bauvey)


Tephritis conjuncta, environ 4 mm : répertorié dans le "Séguy" mais pas dans "Fauna Europaea", très proche de Tephrita neesii...(photos J.M.Chauvin)


Merzomyia westermanni femelle, larves dans les capitules des "Séneçons" (photo H.Maleysson) -) Tephritis cometa...(photo Y.Glon)


Tephritis formosa mâle...


Tephritis formosa femelle...(photos P.Legros)


Tephritis formosa in (pre)copula...


Tephritis formosa in copula...(photo A.Delannoy, Normandie)


Tephritis formosa femelle et gros plan sur sa face...(photos A.Wojtyra)


Tephritis formosa - Tephritis matricariae mâle, 5-5,5 mm, larves dans capitules de Bardane ou de Matricaire (photos M.Chevriaux) - Tephritis bardanae femelle (photo A.Bauvey)


Tephritis bardanae mâle, 5,5 mm, nervures transversales rapprochées, tête gris jaune, macrochètes céphhaliques brunes sauf la 1ère orbitale supérieure et les occipitales blanches, larves dans les capitules des Lappa...(photos M.le Masson, vallée du Grésivaudan)


Autre Tephritis bardanae mâle...(photo J.P.Marino)


Tephritis bardanae femelle, sur ..."Bardane" (photos P.Falatico)


Autre Tephritis matricariae femelle....(photos P.Falatico)


Tephritis divisa (photo M.Chevriaux) - Tephritis vespertina (photo C.Ollieu)


Autre Tephritis vespertina femelle : petite tache claire à l'apex contre la nervure costale, antennes rousses, macrochètes bruns, oviscapte roux plus ou moins noirci à la base et à l'apex et à pubescence courte...sur Tragopogon (photos M.Le Masson)


Tephritis vespertina mâle, environ 5 mm : corps gris noir avec pilosité fine blanchâtre dispersée sur le mésonotum, nulle sur le scutellum et plus longue et plus serrée sur l'abdomen (photos M.Le Masson)




Tephritis praecox, 3,2 mm, sur Lavatera (photos M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)
(Séguy considère 2 espèces proches distinctes : T. poecilura et T.praecox, mais F.E indique maintenant que c'est une seule et même espèce : oviscapte noir, pattes oranges avec des marques noires sur les fémurs...)


Campiglossa difficilis, 3,5 mm , antennes écartées à la base, ailes brunes à taches blanches, 11 taches claires dans la cellule R2+4...(photo A.Bauvey)




Campiglossa loewiana femelle, 3-4 mm, oviscapte noir brillant, larves dans capitules de certains Aster-Solidago... (photos A.Wojtyra, Oise)


Autre Tephritis divisa...(photos P.Legros)


Autres Tephritis divisa in copula (photo A.Lous) - Tephritis postica in copula (photo G.Le Déroff)


Tephritis postica femelle sur "chardon"


Tephritis postica mâle sur "chardon" (photos M.le Masson, vallée du Grésivaudan)
(petite nervure transverse bordée de clair, antennes jaunes, disque du scutellum et 2 petites plages mésonotales préscutellaires dénudées...)


Autre Tephritis postica femelle (photos J.P.Lavigne, Vinon-sur-Verdon)


Tephritis pulchra femelle, environ 5 mm, oviscapte brun roux et noir, larve sur Scorzonera...(photos S.Rolandez)




Noeeta pupillata, ailes élargies brunes à taches blanches, thorax et abdomen tachés de noir, larve sur les Hieracium...(photos M.Le Masson, Massif de Belledonne, 1000 m)


Autre Noeeta pupillata, espèce en danger sur la liste rouge ! (photo M.Consolo, Italie du Nord)


Goniglossum wiedemanni mâle, 4 mm de long, 4 bandes alaires transversales orange-brun bordées d'un cadre brun, inféodée à la Bryone, la larve ("asticot") est dans la pulpe des fruits de la plante femelle (photos P.Legros)


Autre Goniglossum wiedemann, sur Bryone en mai (photos P.Legros)


Myoleja lucida, environ 5 mm, larve parasite des fruits du "Camérisier à balais" (Chèvrefeuille des haies) Lonicera xylosteum (photos P.Legros)


Carpomya schineri, environ 5 mm, tête ovale en profil, grosse tache mésonotale noire à la base des ailes, autres groses taches noires mésonotales et scutellaires, macrochètes noirâtres, abdomen roux à bord postérieur des tergites blanc jaunâtre, ailes à 4 bandes transversales assez larges...larves dans les fruits des rosiers (photos M.Le Masson)


Autre Carpomya schineri...(photos H.Robert)


Aciura coryli femelle, environ 5 mm, noir brillant, yeux vert sombre, ailes brunes à taches blanches, larve dans les fleurs de Phlomis (Labiées) photo M.Chouillou




Autre Aciura coryli femelle sur un chêne...(photos A.Bauvey, Trièves, 900m, Isère)



Page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12-1-12-2-12bis-12bis-1-12bis-2-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-15-51-15-52-15-53-15-6-15-6'-15-60-15-7-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57