Page 30


Page précédente-Page suivante

Les Diplopodes de la litière (suite)

Les Diplopodes sont divisés schématiquement en 2 sous-Ordres suivant la présence ou l'abscence de 1 ou 2 paires de pattes modifiées ou gonopodes chez le mâle (uilisés soit pour introduire un spermatophore dans les voies femelles, soit pour maintenir la femelle à l'accouplement)

-sous-Ordre des Psélaphognathes (Penicillates) : pas de gonopodes, peu de segments, tégument mou, présence de poils

Genre Polyxenus :
-13 segments
-9 bouquets de poils latéraux barbelés plus denses à l'extrémité


Polyxenus lagurus, 2-3 mm, corticole des arbres plus ou moins secs, pouvant rentrer dans les maisons...(photos C.Cann)


Vue plus grossie d'un Polyxenus sp. (photo M.Verolet)


Colonie de Polyxenus lagurus (photo J.P.Bu)


Autres vues dorsale et ventrale de Polyxenus lagurus...(photos P.Falatico)


Adulte et juvéniles de Polyxenus lagurus (photos J.P.Bu)


Juvénile de Polyxenus sp. d'environ 1 mm vu au microscope (photos A.Frisch)


-sous-Ordre des Chilognathes : présence de gonopodes

Remarque :Différence essentielle entre Chilopodes et Chilognathes :

Chilopodes : bases des P1 soudées au sternum (syncoxosternum assimilé à une lèvre inférieure)
Chilognathes : la lèvre ou gnathochilarium est faite par la réunion de 2 paires de maxilles


Les 2 Familles de Chilognathes
FamillesCaractères générauxGenres principaux
-F/Opisthandriques-gonopodes du mâle postérieurs
(l dernière ou les 2 derniès paires
de pattes transformées en gonopodes
pour maintenir la femelle tandis que les
mandibules mettent en place le spermatophore)
-Glomeris
-f/Protérandriques-gonopodes du mâle antérieurs sur le 7e segment
(Ils srevent pour introduire le spermatophore
dans les voies génitales femelles)
-Polydesmus
-Iulus, Blaniulus
-Polyzonium
-Chordeumus


Genre Glomeris :
-organe de Tomosvary en fer à cheval
-tergite commun aux 2e et 3e segments
-peuvent se "rouler en boule"= "Faux Cloportes" (ne pas confondre avec les Crustacés "Vrais Cloportes" du genre Armadillidium)
-surtout dans les litières de hêtres et sous les écorces


Glomeris-Glomeris marginata roulé en boule


Glomeris marginata, environ 15 mm, aspect brillant (photos G.Rubatto et R.de La Grandière)


Autre Glomeris marginata (roulé en boule à droite!)


Morphologie de Glomeris et comparaison avec Armadillidium


2 "Cloportes" (se roulent en boule) : Myriapode Diplopode Glomeris marginata ("faux cloporte") - Crustacé Isopode Armadillidium sp. ("vrai cloporte") photos F.Cregut

Les espèces suivantes ne sont pas des espèces de litière :


"Gloméris à taches fauves" Glomeris guttata, 8-16 mm, corps noir brillant avec 2 paires de taches allongées oraange ou jaune rougeâtre sur chaque anneau, Alpes du Sud ...(photo P.Falatico)




Glomeris connexa, environ 10 mm (photos M.Le Masson, près d'un torrent, 800 m)


Genre Polydesmus : P.angustus (voir photo page précédente) surtout dans les litières humides
-20 segments
-tubercules sur la face dorsale
-le mâle a 30 paires de pattes, la femelle en a 31
-peuvent se "rouler en boule"


Morphologie des Polydesme et Polyxène


Un "Polydesme" aux tergite bombés et aux expansions blanchâtres : Oxidus gracilis, 15-20 mm...(photo P.Falatico)




Gros plans sur un Polydesmus en vue dorsale et ventrale montrant bien la diplopodie (photos P.Falatico)


Un Polydesme commun : Polydesmus angustatus...(photo C.Fortune)







Un grand Polydesmine de Grèce d'environ 40 mm : Melaphe vestita (photos C.Fortune, île de Rhodes)
(2 espèces en Europe : Melaphe cypria exlusive à l'ile de Chypre et Melaphe vestita dans toute la Grèce y compris les autres îles...)






Un Diplopode Polydesmide africain (Burkina-Faso) : 2 espèces d'Astrodesmus sp....(photos H.Robert)




Genres Iulus,Tachypodoiulus, Blaniulus... :
-subcylindriques, allongés, coriaces
-plus de 30 segments
-se roulent en spirale
-orifices des glandes répugnatoires sur 2 lignes latérales
-2 paires de pattes transformées en gonopodes
-Iulus rutilans : le plus commun, jusqu'à 30 mm, une centaine de paires de pattes
-Schizophyllum sabulosum : commun dans les jardins à terre sableuse, 20-55 mm, environ 50 anneaux, 2 lignes rougeâtres ou jaunâtres sur le dos, dernier segment avec appendice tourné vers le haut
-Blaniulus : se nourrissant aux dépens des racines de betteraves et mais (sols cultivés)


Morphologie d'un Iule



Iule enroulé en spirale -Tachypodoiulus (extrémité légèrement recourbée vers le haut) proche de T.albipes, 5 cm (photo P.Maguin)


Blaniulus sp. espèce corticole et de la litière (photo M.Ponsot)


Blaniulus guttulatus, corps blanchâtre d'une cinquantaine de segments avec rangée de points rougeâtres sur le côté, antennes courtes terminées en massue, souvent dans les sols cultivés faisant des dégâts sur les plants...(photos C.Fortune)



Un grand Iulide Schizophyllum sp. (photo P.Pinson-Espagne) - Tachypodoiulus albipes, 41-56 segments, environ 50 mm (photo P.Falatico)


Tachypodoiulus albipes (photo M.Ponsot)...


Schizophyllum sabulosum (photo C.Fortune, Bretagne)




Autre Schizophyllum sabulosum avec ses 2 lignes jaunâtres ur le dos et sa ponte terminale dirigée vers le haut...(photos G.Champier)


Il est à noter que Iules et Glomeris vivent das les strates superficielles tandis que les Polydesmes vivent dans les strates plus profondes au niveau où les végétaux sont déjà attaqués par les champignons


Page suivante









1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57