Page 28


Page précédente-Page suivante

Les MYRIAPODES de la litière

Ils constituent le 3e groupe en importance aprés les Insectes et les Arachnides. Ils sont les plus abondants dans les sols calcaires et dans les litières des forêts de feuillus, plus rares dans les litières acides des forêts de Conifères; comme ils vivent assez en surface,lis sont rares dans les terres cultivées (sauf Blaniules et Scutigérelles de la betterave et du mais) et un peu plus nombreux dans les prairies naturelles non pâturées
On peut avancer le chiffre moyen de 1,5 à 12,5x10.6 individus par ha/an pour une litière de feuillus.

Caractères essentiels :

-Animaux fondamentalement terrestres donc Trachéates comme les Insectes
-1 paire d'antennes correspondant aux A1 des Crustacés
-1 paire de mandibules avec tête distincte
-Très nombreux segments post-céphaliques se ressemblant et ayant 1 ou 2 paires de pattes par segment ("Mille-pattes")
-Organe post-antennaire ou "Organe de Tomosvary" dont le rôle sensoriel est mal connu (innervé par des fibres du cerveau)


Donc on reconnait essentiellement un Myriapode à la présence d'une paire d'antennes, à ses nombreuses pattes toujours supérieures à 8 portées par de nombreux segments identiques formant un tronc distinct de la tête

Les 2 groupes de Myriapodes
Sous-ClassesCaractères généraux
-s/Cl des ProgonéathesOrifices génitaux à la face ventrale des premiers segments du tronc
-s/Cl des OpisthogonéathesOrifices génitaux à la face ventrale des derniers segments du tronc


Il faut renoter que les Insectes sont tous des Opisthogonéathes


Les Ordres de Progonéathes
OrdresCaractères généraux
O/Diplopodes-2 paires de pattes par segment
au moins pour les segments moyens du tronc
O/Pauropodes-petits et membraneux-les plus "pauvres" en pattes :
1 paire de pattes sur 9 ou 10 segments soit 9 ou 10 paires de pattes
O/Symphyles-petits et membraneux12 paires de pattes



2 myriapodes parasites des racines de mais et betterave : Scutigerelle et Blaniule

Les Pauropodes de la litière :

Caractères essentiels :

-Taille de l'ordre du mm (0,5 à 2mm)
-dépigmentés et aveugles
-T&rcirc;te conoque à pointe dirigée vers le bas
-1 paire d'antennes triramées
-1 paire de mandibules d'une seule pièce non visible de l'extérieur (entotrophes)
-6 plaques tergales bien développées (les 2 à 6 portant 1 paire de soies ou trichobothries)
-12 segments le plus souvent
-9 paires de pattes ventrales uniramées (10 pour le genre Decapauropus)
-Chaque patte possède 6 articles : coxa,trochanter, fémur, tinia, tarse subdivisé en 2
-La partie postérieure portant l'anus est un pygidium (pas véritable segment)
-sexes séparés (orifices génitaux à la face ventrale du 3e segment du tronc)
-La larve a un nombre de segments < à celui de l'adulte et le nombre de pattes augmente progressivement à chaque mue (anamorphose)


Les 2 familles de Pauropodes :

F/Pauropodides :
-plus ou moins cylindriques
-tête et pygidium visibles
-Agiles et décolorés
Genres principaux : Pauropus (9 paires de pattes) et Decapauropus (10 paires de pattes)

F/Eurypauropodides :
-tête et pygidium non visibles dorsalement
-ornementation en pores sur la cuticule
-lents
Genre principal : Eurypauropus


Quelques Pauropodes


Morphologie des Pauropides


Pauropodide de 1,2 mm dans une branche pourrie à terre...(photos A.Wojtyra)


Page suivante









1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 41- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54