Page 4bis

Page précédente Page suivante

Caractères généraux des Insectes (suite):


A4-L'Abdomen

:

L'abdomen (ou métasome) des Insectes adultes n'a pas de pattes, il n'y a donc pas de pièces pleurales (pas d'épimères et d'épisternes)
Le nombre de segments est de 6 chez les Collemboles et au complet de 12 segments chez tous les autres dès le stade embryonnaire mais les derniers s'atrophient au cours du développement et on compte souvent 10 chez l'adulte
Chez les Hyménoptères Apocrites, le 1er segment abdominal est incorporé au thorax formant le propodéum et l'abdomen restant suivant est appelé le gastre
Il peut porter des appendices postérieurs : cerques (Orthoptères...), urogomphes (larves Staphylinides...), cornicules (Aphidides...), pince ou forceps (Dermaptères...), oviscapte (Orthoptères femelles...) aiguillons (Vespides...)
L'abdomen peut avoir des formes variées : très allongé ou très réduit (Evaniides) ou avoir un élargissement démesuré ("Fourmis à miel", Reines des termites); il est exceptionnelemnt volumineux et retourné vers l'avant ches les Coléoptères termitophiles ou myrmécophiles appelés physogastres


Abdomen d'un "Criquet" (Omocestus) mâle...(photo P.Falatico)


L'abdomen des "Criquets" (Acridien) possède un organe tympanique sur le 1er segment...


Structure de l'abdomen d'un Ptérygote (type Orthoptère)-région de l'oviscapte (ovipositeur) d'Acridien femelle (photo M.Verolet)


Partie terminale de l'abdomen mâle de l'Acridide Chorthippus parallelus (montage-photo H.Robert)


Partie terminale de l'abdomen femelle de l'Acridide Chorthippus parallelus (montage-photo H.Robert)

L'anus est terminal (s'ouvre au niveau du 12ème segment;l'orifice génital ventral est au niveau du 9ème segment chez les mâles et du 8ème chez les femelles;ces segments concourent à la formation de l'armature génitale
Les appendices abdominaux sont liés aux 3 régions terminales : régions prégénitale,génitale et post-génitale Les appendices de la région génitale sont les gonopodes appelés parfois styles; chez les femelles, des appendices des 8e et 9e segments ont leurs sternites transformés en appareil de ponte: oviscapte des Orthoptères et des Hyménoptères térébrants formé par 6 valves ou gonapophyses (valves ventrales postérieures et antérieures, valves latérales) Chez les Hyménoptères aculéates femelles, ces pièces forment un dard vulnérant dont les pièces sont appelées stylets; il existe enfin une paire d'appendices dépendant de la région post-génitale : les cerques (urogomphes chez les Coléoptères); l'organe copulateur mâle est formé par des sclérites du 9e segment : pénis très variables dans les groupes d'Insectes


Extrémités abdominales de "Sauterelles" : "Dectique" mâle (photo P.Falatico) - juvénile femelle de "Tettigonie" (photo H.Robert)


Extrémités mâle et femelle d'un Blattoide : Blabera



Organes génitaux mâles de Blabera

Chez les Hyménoptères Apocrites comme les Ichneumonides, l'abdomen est constitué du propodéum (1er segment abdominal) soudé à l'arrière du thorax, le pétiole et le gastre : l'abdomen apparent n'est donc qu'une partie de l'abdomen anatomique :


Les 3 tagmes d'un Ichneumonide Acaenitine et la structure de l'abdomen (propodeum incorporé + pétiole + gastre) photo M.Le Masson

Chez les "Cigales", l'ovipositeur est transformé par soudure des pièces en un organe perforant...:


Oviscapte (ovipositeur) de Cicada orni femelle : les gonapophyses internes sont soudées en un pointeau lancéolé formant un organe perforant...(photos P.Falatico)
(cet oviscapte se rapproche assez de celui des Tenthrèdinides)


Chez Calliptamus sp. mâle, l'armature génitale est hypertrophiée...(photos P.Falatico)


Extrémité postérieure de mâle d'Ephippiger ephippiger
(grand épiprocte quadrangulaire à angles prolongés et aigus, cerques dépassant l'épiprocte et dentés au-dessous du milieu)


cas d'une petite femelle de Sciaride, "Mouche noire des terreaux"...(photo M.Blaise)


Types d'accouplements chez les Orthoptères (superposition) et les Hémiptères Hétéroptères (opposition)



Accouplement en opposition chez la "Punaise arlequin" Graphosoma italicum sur Angélique



Accouplement en opposition chez les Lépidoptères : Lycaenide Polyommatus icarus - Pieride Pieris brassicae



Accouplement par superposition de Podisma (Miramella) alpina, petits criquets de haute montagne (photo J.Dupuy, Alpe d'Huez 2003)



Accouplement par superposition chez Lilioceris lilii ou "Criocère du Lis" (photo P.Pinson)



On voit ici la dimension importante du pénis (par rapport au corps) sur cet accouplement de Monochamus galloprovincialis (photo B.David-Testanière)



Accouplement par superposition chez Rhopalapion longirostre, "charançon de la "Rose-trémière" en expansion en France (photo P.Pinson)


L'examen des organes génitaux d'insectes (pièces génitales ou genitalias) apporte la quasi-certitude de leur bonne identification; mais est-ce à portée de l'entomologiste amateur ?



Genitalias du mâle de Contarinia (Ceccidomyide)-Genitalias du mâle de Laspeyresia (Tortricides) (R.Prechac)


Genitalias mâles de Vespa velutina : vue dorsale - vue ventrale (photos P.Falatico)
(ab=anneau basal, cvo=corps volsellaire, di-digitus, gs=gonostyle, gx=gonocoxite, ldgx=lobe distal du gonocoxite, lsa=lobe subapical de l'aedaegus, pb=plaque basale de l'aedeagus, t=tête de l'aedeagus, vp=valve pénienne)


Chez certains Diptères comme les Syrphides (ici Eristalinus taeniops), les segments terminaux abdominaux sont rétractiles et téléscopiques comme sur cette photo de D.Dubroca


Ponte du Syrphide femelle Syritta pipiens sur feuille d'Helianthus : tube de ponte dévaginé - nettoyage du tube rétracté par les tarses 3 après la ponte...


B-ANATOMIE

:

B1-Tube digestif :

Il comprend 3 parties :
-Stomodeum ou Intestin antérieur (IA) d'origine ectodermique
-Proctodeum ou Intestin postérieur (IP) d'origine ectodermique au début duquel débouchent des organes d'excrétion par paires : tubes de Malpighi
-Mesenteron ou Intestin moyen (IM) d'origine mésodermique




Chaîne nerveuse et appareil digestif de Gryllus


Appareil digestif simplifié de Blabera - Appareil digestif très simplifié d'un Termitide


Dessin, illustré de photos M.E.B, montrant les étapes de la digestion de la laine dans un tube digestif de chenille de Tinea pellionella ("Mite" à fourreau" ou "Teigne des fourrures"); les fragments de laine coupés de longueur égale par les mandibules sont ingérés et forment des petits "fagots" dans l'oesophage; au cours de leur transit, ils sont transformés progressivement en éléments granuleux comme le montrent les photos MEB du contenu digestif; les cryptonéphridies hypertrophiées assurent une dessiccation parfaite des pelotes fécales (planche de G.Chauvin)

Coefficient d'utilisation digestive : P.aliments consommés - excrétas / P.aliments consommés x 100

-Xylophages : voisin de 60 (seule la lignine ne peut être digérée)
-Bostryches, chenilles de Cossus : moins de 5 (n'utilisent que sucres et amidon)
-larves de Ténébrion élevées sur son : 46
-chenilles de lépidoptères herbivores : voisin de 25
-Coccinelles nourries de Pucerons : jusqu'à 80
-(Ruminants domestiques : voisin de 75 grâce aux bactéries symbiotiques de la flore du rumen!)

Transformation des aliments en matière vivante : augmentation de poids / poids aliments consommés
-chiffres élevés pouvant aller jusqu'à 40 % (3 fois plus que le meilleur animal domestique)

pour être plus précis , on peut étudier 3 rendements, bien connus des étudiants en Ecologie, avec : I = produit ingéré (I = A + NA), A = partie assimilée (A = P + R), NA = non assimillée, P = production ou gain de poids, R = dépense de fonctionnement ou maintenance élevée chez les Homéothermes (essentiellement R pour Respiration) :
-rendement d'assimilation : A/I
-rendement de production : P/A
-rendement écologique de croissance : P/I


Comparaison de 2 consommateurs de niveaux trophiques différents
OrganismesA/I en %P/A en %P/I en %
chenille
29
57
17
Porc
76
13
9



Défécation (formation d'un "crotte" : cf.rond jaune) ches Antaxiux pedestris femelle...(photos G.Champier)
(ce n'est pas un spermatophore qui se forme à la base de l'oviscapte; la "crotte" sort par l'anus situé au-dessus de l'oviscapte par une sorte de volet ici !)



Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1-4-2- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57