Page 33


Page précédente Page suivante

DEFENSE ET CAMOUFLAGE DES INSECTES (1)

Beaucoup d'insectes ont des moyens offensifs d'attaque pour se nourrir :chasse active à terre ou en vol (Carabiques,Staphylins,Aeschnes,Asilides,...), utilisation de pièges (larves de Cicindèle,larves de Myrméléonides...) mais ils possèdent de nombreux moyens défensifs dont nous donnons quelques exemples dans cette page

Moyens de "survie" des Insectes
Chasse activeDéfense passive
-Chasse à terre à l'affut ou la course(Carabiques...),
dans l'eau (larve Dytique,Corise,larve d'Aeschne...),
en vol (Aeschnes adultes,Asilides...)
-Homotypie,homochromie,homomorphie
-Pièges au sol (Cicindèles,Fourmilion...)
ou dans l'eau (filets de soie ds larves de Trichoptères...)
-Homochromie changeante (variable)
-Colorations disruptives
-Attitudes agressives
-Secrétions diverses
-Colorations d'avertissement
-Mimétisme...


Quelques moyens défensifs chez les Insectes :

A-Organes vulnérants (Insectes qui "piquent") :
-rostre piqueur des Hémiptères (Réduve,Corise,Notonecte...)


La Réduve masquée ou "Punaise-assassin" peut piquer douloureusement l'homme s'il la saisit, environ 20 mm (photo R.Stas)


Autres rostres piqueurs de "Punaises" : Gerris sp. - Nabis sp. (photos M.E.B de G.Chauvin)

-"dard" ou "aiguillon" des Hyménoptères (Guêpes, Abeilles...)


"Aiguillons" du Frelon (photo P.Falatico) et d'une guêpe (photo M.Blaise)

-poils urticants (Chenilles de "Processionnaires"...)



Chenilles de processionnaire du pin quittant le nid

Le revêtement de poils urticants peut provoquer un prurit désagréable et une dangereuse kératite oculaire ; ces poils ressemblent à des fléchettes à fort grossissement :


Poils urticants de Chenille de "Processionnaire du Pin" : miroirs à fléchettes - fléchettes urticantes (photos M.E.B G.Chauvin)


B-Secrétions diverses :
-glandes anales des Coléoptères Carabiques,Brachinides et Paussides (cas des Brachynus ou "bombardiers" qui envoient un nuage caustique à l'arrière pour effrayer ou intoxiquer leurs agresseurs!)
-glandes excertiles des Coléoptères Staphylins à odeur d'amadou qu'ils sortent à la moindre alerte en s'enfuyant avec la "queue" repliée
-produit vésicant exsudé par les téguments de la Cantharide ("Mouche d'Espagne") appelé cantharidine et très actif


Le Staphylin noir ou "diable" en attitude de défense - Le "Meloé" (Meloe proscarabeus) femelle en attitude de "défense


Le "diable" Ocypus olens en position de dédense avec ses glandes odorantes terminales excertes (photo P.Falatico)


Ocypus olens en position de "défense" : abdomen recourbé, glandes abdominales terminales excertes odorantes, pièces buccales tendues vers l'avant...(photos B.Nicolodi)


Autre Staphylin Emus hirtus en position de "défense"...(photo B.Nicolosi)

-saignées réflexes des Coléoptères Timarcha et Meloides (les Timarcha tenebricosa émettent par la bouche une goutte de "sang" lorqu'on les saisit :"Crache-sang")



Larve (photo P.P.Absin) et adulte (photo J.L.Delaby) de "Crache-sang" (Timarcha tenebricosa)


Saignée réflexe ou Autohemorrhée chez Meloe proscarabeus


-pontes spumeuses ou "crachats de coucou" dues à la salive des Homoptères "Aphrophores" qui intoxiquent et engluent divers agresseurs (voir page 10)


Pontes spumeuses : sur Romarin (anec un insecte englué) -sur Helianthus (avec la larve de Philène visible)


C-Sauts de fuite :
-sauts prodigieux des "Sauterelles" pour s'enfuir
-"saut-ressort" des adultes de "Taupins" : sauts de plusieurs cms de haut posés sur le dos en produisant un bruit sec d'où les noms divers de "maréchaux,forgerons,marteaux,tape-tape..." (apophyse prosternale butant sur le mésosternum) : Coléoptères Elatérides :



Face ventrale d'Agriotes lineatus-Taupin sur le dos arqué avant de sauter (seules tête et extrémité élytres touchent le sol) in Boubée


D-Attitudes "effrayantes" de défense :
-pose spectrale des Mantes : voir page 4



Pose spectrale d'une mante religieuse


-
attitudes "effrayantes" :


Pose "normale" et "effrayante" d'une chenille de "Harpie", Lépidoptère Notodontide (Coll.Life)


E-Immobilisation ou chute réflexes :
-chute réflexe du Criocère du lis (Coléoptère Chrysomélide)


Immobilisation réflexe chez Agrypnus murinus (Elateride) et Valgus hemipterus (Scarabéide)


Autre Coléoptère Curculionide ("Charançon") commun se laissant tomber sur le dos et "faisant le mort" : Liophloeus tessulatus - Coléoptère Anthribide Platyrhinus resinosus "faisant le mort" et ressemblant ainsi à une fiente d'oiseau sur une feuille...(photo P.Brouet)


Immobilisation réflexe, les "pattes en l'air", chez le Curculionide Peritelus sphaeroides...(photos A.Wojtyra)

F-Autotomie et régénération :
-régénération d'une patte chez certains "Phasmes" (Bacillus)


F-Abris naturels et artificiels :
-Larves recouvertes par leurs excréments chez les Chrysomélides (larves de Criocères et de Lema des céréales, larves de Clytra et Cassida)


Larve de Clytre avec son fourreau d'excréments ou statoconque (photo S.Maget) - Imago de *Criocère du lis (Criocera merdigera) au nom spécifique latin bien évocateur...


Autres larves de Cassida sp. avec excrements sur le dos maintennus par la queue fourchue replée dorsalement (photos C.Van den Ham)


larve aphidiphage de Chrysope cachée sous les restes de ses proies agglutinées sur son dos dont il ne dépasse vers l'avant que ses longs "crocs" mandibulaires arqués...

-larves recouvertes de détritus et poussière : larves d'Hémiptères Réduvides se trainant dans détritus et poussière pour échapper à la vue


Larve de Réduve


Larves de Reduvius personatus "masquée"...(photos J.Anton)


Larve de Reduvius personatus vraiment bien "masquée" par la poussière et autres détritus (photo A.Peuch)
(vit dans les endroits sales sur le sol des magasins, entrepôts, habitations...et secrète une substance adhésive pour se camoufler avec cette poussière et des débris divers...)

-construction d'abris :larves à "fourreaux" de Trichoptères (voir page 12bis),"fourreaux" des Lépidoptères Psychides

-abris de soie :Embioptères (voir page 8ter),larves de Névroptères Hémérobes


Camouflage, au fond de l'eau, d'une larve d'Odonate probablement de Cordulegaster...(photo C.Fortune, Bretagne)

G-"Carapace" épaisse et dure :
-Les Coléoptères "Buprestes" ont des téguments chitineux épais et coriaces qui découragent beaucoup de prédateurs


Un Buprestide :Anthaxia hungarica commun dans le Midi





Position spectaculaire de défense du "Criquet égyptien" : les pattes postérieures se rabattent en avant pour battre le sol ! (photo P.Falatico)


Page suivante









1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 41- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-32bis'-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57