Page 12bis

Page précédente Page suivante

Ordre des TRICHOPTERES ou "PHRYGANES", des papillons ternes sans écailles !

-Pièces buccales lécheuses, pas de mandibules
-Haustellum : "langue" entre labium et maxilles à la place de l'hypopharynx
-Ailes repliées en toit pubescentes : "Papillons sans écailles" (ailes plus ou moins poilues)



-Antennes multiarticulées
-Tarses à 5 articles
-Larves aquatiques : trachéo-branchies sternales avec fourreaux ("porte-bois" ou "porte-faix" des Limnephilides) ou non
-Caractère exceptionnel : Nymphes libres, mobiles et aquatiques dans un léger cocon; une fois sortie de son cocon, elle nage à la façon des Notonectes (pattes métathoraciques nageuses)



Nymphe libre nageuse (d'après G.Hodebert)


Les Trichoptères adultes se déterminent d'après la nervation, la forme des palpes maxillaires et la formule des pattes concernant la présence d'éperons tibiaux (2-2-4, 1-3-4, 0-3-4, 1-3-3....)


Importance des palpes maxillaires (longueur, forme, nombre de segments : 5 chez les femelles...); ils sont souvent très développés et peuvent ressembler à de petites pattes antérieures...(photo P.Falatico)


Exemple de P3 à 4 éperons tibiaux...(photo H.Robert)


Principales Familles :
-F/ Rhyacophilides :3-4-4, larves avec (petites pierres ou grains de sable) ou sans fourreaux
-F/ Hydropsychides : 2-4-4, larves sans fourreaux
-F/ Phryganides : 2-4-4, larves à fourreaux cylindriques (brindilles de bois ou de végétaux)
-F/ Limnephilides : 1-3-4, larves à fourreaux très variés


2 familles de Trichoptères...(photo H.Robert)


InaequipalpiaAequipalpia
palpes maxillaires de 5 articles chez la femelle
et 3 ou 4 chez le mâle
palpes maxillaires de 5 articles dans les 2 sexes
-F /Phryganeides-F/ Limnephilides
-F/ Sericosmatides
-F/ Calamocerotides-F/ Odontocerides
-F/ Leptocerides-F/ Molamnides
-F/ Hydropsychides-F/ Polycentropides
-F/ Phylopotamides-F/ Rhyacophilides
-F/ Hydroptilides



*Adulte de Rhyacophile vulgaire-Adulte de Phryganea (photo G.Chauvin)


Potamophylax latipennis (photo Javier Garcia Nombela) - Limnephilide proche du genre Micropterna ? : ailes jaunâtres avec tache claire vers le milieu...(photo M.Chevriaux)


Potamophylax sp. : brune, taches claires indistinctes, plusieurs espèces difficiles à identifier, fourreaux larvaires dans les eaux rapides de montagnes...(photo M.Le Masson)


Micropterna sequax, envergure 30-35 mm, ailes jaunâtre tachées de clair et un espace clair vers le milieu (photo P.Falatico)


Gros plans sur la tête de Micropterna sequax montrant en particulier les longs palpes maxillaires de 5 articles (femelle) photos P.Falatico




Autres vues de Micropterna sequax...(photos R.Stas, région de Liège)


Autres imagos de Limnephilide (photos J.J Cournut et M.Chevriaux)


Autre Limnephilide Halesus sp. ailes arrondies à l'apex et à l'aspect strié...(photo A.Guibentif)


Autre Halesus femelle (5 articles aux palpes) proche' d'Halesus radiatus...(photo J.P.Marino)


Halesus radiatus, 24 mm de long (sans les antennes), envergure 40 mm : ailes antérieures larges arrondies à l'apex, jaune-orangé pâle, bandes longitudinales brun clair dans les cellules alaires...(photo A.Delannoy, Normandie)


Halesus tesselatus, envergure 45 mm, ailes ant. marbrées dde brun (taches dans chaque cellule) avec nervures et bord des ailes bordés de gris-brun...(photo G.Chauvin)




Autre Limnephilide : Mesophylax aspersus, envergure 35 mm, corps roussâtre, ailes ant. rougeâtres avec nombreuses taches claires, nervures alternativement claires et roussâtres, ailes post. hyalines (photos G.Chauvin)


Autre Limnephilide femelle (5 articles aux palpes) du genre Drusus (pubescence nette jaune sur les nervures, nervures brun foncé, dellule discoïde allongée presque 2 fois plus longue que son pétiole, espèce alpine d'altitude 1700 m (photo M.Billard)


Sericostoma personatum : on voit bien la formule des éperons tibiaux 2-2-4 des Séricostomatides; ailes densément pubescentes brunâtres, la pilosité formant une frange nette au bord arrière des ailes postérieures, longs palpes maxillaires dilatés rabattus contre la face (mâle) (photos M.Le Masson, Massif de Belledonne, 1200m)


Autre Séricostomatide aux ailes densément pubescentes : Probablement Notidobia ciliaris, 4-5 mm de long, ailes noires avec reflets bleuâtres...(photo M.Le Masson)


Un Leptocéride Leptocerus albifrons, envergure 16-18 mm, antennes annelées de brun et de blanc sauf vers l'extrémité, ailes ant. brun foncé avec bandes blanches transversales plus ou moins nettes (phto G.Chauvin)


Autre Athripsodes (Leptocerus) albifrons, 7-9 mm, ailes brun sombre avec marques blanches et poils blancs sur la tête...(photo P.Falatico)




Autre Leptocéride : Athripsodes (Leptocerus) aterrimus, envergure 18 mm, ailes gris foncé avec tache claire, poils de la tête noires, commun...(photos R.Stas)


Athripsodes sp....(photos H.Robert)


Hydropsychide : 2-4-4, artcle basal du palpe court et article terminal long et souple...(photo M.Chevriaux)


Tête et ailes d'Hydropsychide...(photos H.Robert)


Hydropsyche sp. (photo J.Bailloux, Var)


Ponte gélatineuse de Limnephilide Limnephilus sp. déposée sur feuilles d'arbustes au bord de l'eau : sur Saule - sur Noisetier, stade plus avancé où l'on voit les larvules à l'intérieur (photo M.Chevriaux)


Autre ponte de Limnephilide : on voit bien à droite les 2 yeux des larvules ...(photos F.Poitel)




Autre ponte de Limnephilide sur Corylus en zone humide et gros plans sur les larvules dont on voit, entre autres, les crochets anaux...(photos A.Wojtyra, Oise)


2 représentants de la grande Famille des Limnephilides (Limnophilides) :
-à gauche : Halesus tesselatus, 45 mm d'envergure, ailes antérieures marbrées (un peu effacées ici!), fourreau cylindrique
-à droite : Limnephilus (Limnophilus) lunatus, 30 mm,, ailes antérieures tachées, espace clair lunulaire sous l'apex antérieur, fourreau irrégulier...




Limnephilide Potamophylax latipennis...(photos J.Bartolome)


Limnephilus lunatus avec sa lunule apicale typique...


Limnephilus lunatus imago d'octobre


Aile antérieure de Limnephilus lunatus avec sa lunule apicale...


Autre Limnephilus lunatus...(photo M.Billiard)


Limnephilus sp....(photo C.Fortune)


Limnephilus marmoratus, envergure 37-40 mm, taches fortes au bord postérieur divisées par 2 espaces clairs... (photo C.Fortune)


Limnephilus rhombicus, envergure 40 mm, ailes antérieures jaunâtres, tête, antennes et pattes rougeâtre clair, larves dans lacs et étangs (photo G.Chauvin)


Forme très tachetée (taches souvent moins nombreuses ou absentes) de Limnephila flavicornis...(photo M.Billard, Thoiry 1200 m)


Autre imago de Limnephilide : Glyphotaelius sp., envergure 40 mm, ailes antérieures mouchetées de brun avec zones claires et bord apial incisé...(photo G.Chauvin)
(voir le fourreau larvaire fait avec des grands morceaux de feuilles mortes : page 12bis-2)




Glyphotaelius pellucidus mâle, envergure 36 mm, ailes antérieures mouchetées de brunâtre avec des zones claires qui, comme ici, sont parfois à peine distinctes, bord apical des ailes incisé (cette encoche est moins nette chez la femelle)...(photos M.Le Masson)




Autre variante de Glyphotaelius pellucidus aux taches claires alaires plus développées...(photos M.Le Masson, bord de l'Isère)




Limnephilide Chaetopteryx villosa : envergure 15-28 mm, corps jaune rougeâtre, ailes antérieures brun clair avec petites saillies en lignes transverses d'où sort un poil raide, nervures avec des poils dressés nettement plus grands...) photos P.Prevot




Chaetopteryx villosa (montages-photos P.Prevot)


Odontocerus (Odontocerum) albicorne, envergure 30 mm, antennes blanches dentelées du côté interne, ailes antérieures avec pubescence gris argenté, commune (photo P.Falatico)


Gros plan sur la tête d'Odontocerus albicorne : tête et thorax à longue pilosité blanche ainsi que le scape, oeil grenat (photo P.Falatico)


Autre Odontocerum albicorne (montage-photo P.Prevot)


Un Leptocéride (aux fourreaux coniques lisses lestés de longues brindilles latérales) : Mystacides azurea, envergure 15-18 mm, ailes noirâtres avec 2 bande transverses plus foncées...(photos M.Chevriaux et A.Ramel)


Mystacides azureus mâles : (photo M.Consolo, Italie du Nord) - (photo...,Albias, 82, sur citronnier)


Autre Mystacides proche de M.azurea car reflets métalliques acier - Mystacides sp.(photos P.Falatico)


Mystacides azurea, envergure 16 mm, ailes gris noir avec un reflet d'acier...(photo C.Fortune)


Mystacides azureus (azurea) : (photo R.Clochard) - gros plan sur la tête (photo P.Falatico)


Autre Mystacides sp. proche de M.azureus...(photo P.Falatico)


Mystacides longicornis, envergure 18 mm, avec ses ailes antérieures jaune doré pâle avec 3 bandes transversales grisâtres...(photo C.Fortune)

Et beaucoup d'autres espèces en France dont une trentaine de Limnephilus...


Goéride Silo nigricornis, article antennaire basal très épais, antennes noires, femelle brune (mâle noir) photo M.Billard - Ecnomide Ecnomus tenellus, larve libre forant les éponges d'eau douce (photo G.Chauvin)


Autre Trichoptère non identifié...(photo J.P.Marino)


Rhyacophila sp. probablement Rhyacophila vulgaris qui a une grande tache hyaline dorsale entourée de noir ...(montage-photos M.J.Ledoux, Var)
(genre Rhyacophila : formule tibiale 3-4-4 (avec 1 éperon médian aux tibias antérieurs), antennes relativement courtes, ailes antérieures souvent tachetées comme ici...)






Diverses vues de Rhyacophila dorsalis avec sa grande tache hyaline dorsale un peu triangulaire ici non entourée de noir...(photos M.Le Masson, Isère)


Gros plan sur les palpes maxillaires à 5 articles de Rhyacophila dorsalis montrant les 2 premires articles courts et épais (le 2e un peu sphérique) comme d'autres Rhyacophila


Autre Trichoptère Philopotamide : Philopotamus sp....


Philopotamus sp. : pas P. montanus mais P.ludificatus ou P.variegatus ? (photos C.Fortune)


Philopotamus ludificatus...(photo A.Bauvey, Isère)


Philopotamus ludificatus...(photos M.Le Masson, Massif de Belledonne, Isère)
("OPIE-benthos" de 2013 : seul Philopotamus ludificatus a été cité et observé en Isère, P.montanus cité mais jamais observé, P.variegatus cité mais jamais observé...P.amphilectus dans les Pyrénées orientales, P.liguricus dans le Var, P.perversus dans le Puy-de-Dôme et P.corsicanus en Corse)


Tête de Trichoptère avec le haustellum


Comparaison Trichopère-Lépidoptère : gal=galéa, lp=palpe labial, mp=palpe maxillaire...)



Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12-1-12-2-12bis-12bis-1-12bis-2-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57