Page 18bis

Page précédente Page suivante

3-Moyens pour lutter contre les insectes résistants :

-Applications rationnelles des traitements insecticides :
-réduire le nombre des traitements
-alterner la nature des toxiques
-mélanger 2 toxiques différents
-traitements à divers stades de la même espèce
-détruire au minimum prédateurs et parasites par des traitements précoces....

-Emploi d'insecticides sous formes particulières :
-granulés et microgranulés en localisation
-insecticides de contact
-enrobage des semences
-appâts avec insecticides....

-Addition de synergistes ...

-Emploi de nouveaux pesticides ...

-Emploi de variétés résistantes ...

-LUTTE BIOLOGIQUE

4-Méthodes de lutte biologique :

Méthodes directes
MéthodeVariantesExemples types
-Utilisation des entomophages (cf.page 16)
ou Lutte entomologique
-Parasites
-Prédateurs
Trichogramme contre la Pyrale du maïs
Coccinelle Novius cardinalis prédatrice de La Cochenille des agrumes Icerya purchasi
-Utilisation des agents entomopathogènes
ou Lutte Microbiologique
-Virus ou Lutte virologique
-Bactéries ou Lutte bactériologique
-Champignons ou Lutte mycologique
Virus à polyèdres contre la processionnaire du pin Thaumatopoea pythiocampa
"Bactospéine" (spores de Bacillus thuringiensis) contre les chenilles phytophages
Beauveria brongniartii contre le "ver blanc" de la canne à sucre
-Stérilisation des mâles par "lâchers inondatifs"
ou Lutte autocide
-irradiation
-chimiostérilisation
Lâchers de mâles stérilisés de la mouche du bétail
-Utilisation des hormones juvénilisantes
extraites des corps cardiaques et allates
------Juvabione, néoténine contre les chenilles de Noctuelles
-Utilisation des phéromones attractives
ou "pièges à phéromones
-Confusion sexuelle
-Piégeage sesuel et (ou) lumineux
Phéromone femelle de "Carpocapqe"
Piégeage contre Eudemis et Cochylis de la vigne



Diffuseur à phéromone (posé sur un pêcher à droite) (photos P.Falatico)


Diffuseur à phéromones des "Tordeuses de la vigne" ("vers de la grappe") : plaquette plastique contenant 2 ampoules à phéromones (une de Cochylis et une d'Eudemis) pour la confusion sexuelle des mâles...(photos P.Falatico)


2 "Eudemis" Lobesia botrana englués à droite sur un piège sexuel en compagnie d'un mâle de Caecimorpha pronubana dans une vigne du Languedos-Roussillon (photo P.Raucoules)


Piège à phéromone (type Delta) contre le "Carpocapse du prunier" Cydia funebrana (vendu dans le commerce avec une capusle à phéromone valable pendant 6 semaines) : dans un mirabellier - dans un prunier
(mise en place du piège à partir du 15 avril, date de sortie de la 1ère génération d'adultes; la capsule est placée au centre du plateau à glue)




"Tordeuses" engluées sur le piège au bout d'une semaine : Cydia funebrana (1) et Epiblema sp. (2)...


"Tordeuses du prunier" Cydia funebrana 15 mm d'envergure) engluées : ailes ant. gris foncé plus claires à l'apex (gris cendré) avec 4 traits noirs horizontaux visibles sur certaines photos...


Epiblema sp. englués sur le piège...


Type de "piège à glue" avec "attractif" pour le comptage du Scolyte Xyleborus dispar du pommier ou pour limiter le nombre d'attaque du "Xylébore" (photos J.L.Lett)
(Piège rouge avec de la glue arboricole, un récipient avec un attractif : les résidus de distillation de l'eau de vie (dans notre région le "schnaps"); on récupère les produits de queue de la distillation, en particulier les alcools isopropylique et propylique, huile de fusel etc, tout ce qui se distille entre 80 et 82.4 degrés C.; ce distillat est impropre à la consommation mais donne un très bon attractif; Scolytus rugulosus n'est pas attiré par ce piège qui est donc assez spécifique...)


Xyleborus dispar englués sur le piège...(photos J.L.Lett)

A noter ici, le développement à travers la France du Scolytide "ravageur" spécifique de l'Epicéa de Sitka : Le "Dendroctone de l'épicéa" ou "Hylésine géant de l'épicéa", 6-9 mm, Dendroctonus micans qui est arrivé depuis peu en Bretagne en affectant les pessières; on utilise la lutte biologique par le lâchage du coléoptère Rhizophagide Rhizophagus grandis (5-6 mm) dans les parcelles infectées (20 à 100 à l'hectare); ceci a été rendu possible par la maitrise de l'élevage en laboratoire (Université libre de Bruxelles) de ce coléoptère auxiliaire...


"Distributeur" de Macrolophus caluginosus (nymphes d'Hétéroptères Mirides) mis en place dans une serre à tomates en prévention contre les "Aleurodes des serres" (et le "perceur de la tomate" Tuta absoluta, Lépidoptère Géléchiide) photo P.Falatico

Exemples de lutte contre des parasites de l'Olivier


Feuilles,fleurs et fruits peuvent être attaqués par la "Teigne" de l'olivier
dont les larves sont parasitées par Chelonus olaellus qui pond dons les oeufs de la "Teigne"


Les rameaux et les feuilles sont colonisés par des Psylles qui sont la proie de
larves du Syrphe Xanthandrus comtus


Procédé BIOTOP TR16 de lutte contre la Pyrale du Maïs


Ponte de Trichogramme sur oeuf d'Ephestia kuhniella ("Mite de la farine" utilisée par ses oeufs parasités comme support de commercialisation en capsules à lacher au champ) - Trichogrammes sur ponte de Pyrale

Méthodes indirectes
MéthodeVariantesExemples
-Utilisation de plantes transgéniques
résistantes aux insectes
OGMGène Bt (Bacillus thuringiensis) inséré dans le maïs transgénique résistant à la pyrale
-Lutte "écologique"-Aménagement de l'environnement végétal
-Aménagement de bords de champs
-Rupture de l'équilibre entre ravageur et plantes-hôtes
Plantation en bordure de vergers de haies composites hébergeant différents auxiliaires
Mélange de graminées et dicotylédones en bords de champs pour fixer les "nuisibles" et développer les auxiliaires
Destruction de l'hôte intermédiaire d'un ravageur (destruction des pistachiers en Tunisie hôte intermédiaire de la mouche de l'olive)


Le 16/11/03,l'AFPP a annoncé la signature d'une "Charte du bon usage des macroorganismes agents de lutte biologique contre les ravageurs des plantes et des produits végétaux" (les macroorganismes concernés sont les auxiliaires de la protection phytosanitaire essentiellement Insectes et Acariens...)
(AFPP= Association française de protection des plantes)






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 41- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54