Page 11-1

Page précédente Page suivante

LES CUCUJOIDES, une Super-Famille souvent remaniée (1) :

Vaste groupement ayant subi de nombreux remaniements au niveau des Familles : groupe le plus riche des Coléos en familles dont la classification reste confuse; ce sont des polyphages hétérogastres comprenant 2 goupes différents basés sur les formules tarsales :

-1-Les Homéomères : 5-5-5 (pentamères), 4-4-4 (tétramères), 3-3-3 (trimères); comprennent
une trentaine de Familles aussi nommés Clavicornes (anciens Claviformes : antennes terminées en "massue") : F/ Nitidulides-F/ Cryptophagides-F/ Lyctides-F/ Byrrhides-F/Byturides-F/ Mycetophagides-F/ Ostomatides-F/ Erotylides-F/ Heterocerides-F/ Dermestides-F/Cucujides-F/ Coccinellides....


Antenne typique d'un Cucujoide Clavicorne (Nitidulide) à "massue" ou clavus

-2-Les Hétéromères : 5-5-4 ou 4-4-3 ; une trentaine de Familles aux antennes non claviformes : F/ Tenebrionides-F/ Meloides-F/ Mordellides-F/ Rhipiphorides-F/ Oedemerides....

Les Cucujoides comprennent donc des Familles aux tarses homéomères et antennes claviformes et des Familles aux tarses hétéromères et antennes non claviformes

Nous n'étudions ici que les Cucujoides homéomères clavicornes et parmi eux que les Familles les plus importantes en France !


Antennes de Coléoptères : a (Dascilloides) b (Cucujoides) c (Staphylinoides) d (Scarabeoides)

Rappel : Place dans la Classification : voir page 11

-O/ Coléoptères
-s-O/ Polyphages
-section/ Hétérogastres
-S-F/ Cucujoides

Caractères essentiels de la Super-Famille des Cucujoides :

-taille < 10 mm en moyenne
-antennes claviformes : "massue" bien dégagée du funicule (Les Cleroides ont aussi des antennes claviformes !)
-tarse homéomères
-larves de type cucujoide : type campodéiforme modifié sans suture épicranienne avec urogomphes souvent absents et pattes réduites
-beaucoup vivent sous les écorces ou dans la litière de forêts
-certaines espèces ont été importées avec diverses marchandises dont des denrées aimentaires...


Cucujoide claviforme type

Les Endomychides constituent une petite famille charnière (antennes de 11 articles, tarses de 3...) vivant surtout dans les champignons comme les larves de Lycoperdina (L.succincta, L.bovistae...) vivant en nombre dans les "Vesses-de-loup" :


Larve de Lycoperdina sp. et pièces buccales en vue ventrale (microphotos M.Blaise)

1-Famille des Dermestides :

les Dermestides constituent pour certains une Super-Famille des Dermestoides ou sont pour d'autres une simple famille à l'intérieur des Cucujoides !

-environ 800 espèces mondiales : insectes domcilaires (fourrures, collections entomologiques, viandes, tapisseries, étoffes, cornes, grains...) dont beaucoup sont cosmopolites
-tête enfoncée en partie dans le thorax, antennes claviformes logées dans une rainure du thorax (il y a aussi des logements pour les pattes)
-"simulateurs" : "font le mort" pour échapper au danger
-tarses pentamères
-corps arrondi ou allongé recouvert d'écailles ou poils formant des dessins ou fascies
-dégâts faits par les larves hérissées de poils avec souvent touffes postérieures


Larves hérissées de poils d'Anthrène et de Dermeste (in Boubée)

3 genres principaux domiciliaires : Anthrenus-Dermestes-Attagenus :

AnthrenusDermestesAttagenus
-1 ocelle frontal-pas d'ocelle frontal-1 ocelle frontal
-corps arrondi court-corps plus allongé-corps plus allongé
-écailles blanches ou rouges
sur fond brun ou noir
-pas d'écailles mais des poils avec fascies ou taches-pas d'écailles mais des poils avec fascies ou taches
---hanches antérieures contigües-hanches antérieures écartées



Anthrenus verbasci : adulte floricole commun


Accouplement (et tentatives!) sur le bord d'une fleur chez Anthrenus verbasci (photos F.Cregut)


Attagenus (Anthrenus) trifasciatus se nourrissant de nectar au fond d'une fleur d'Astéracée provençale

Anthrenus : adultes floricoles communs; larves de 4-5 mm jaunâtres hérissées de poils bruns très courts avec en plus des poils plus longs et raides sur les côtés et à l'extrémité postérieure; ces larves attaquent tapis, fourrures et font des ravagess dans les collections animales des musées, surtout le petit (2 mms) Anthrenus museorum ou "Anthrène des musées" "cauchemar" des conservateurs et collectionneurs...; les larves sont si voraces qu'elles ont été utilisées pour nettoyer les squelettes d'animaux naturalisés !


Larves d'Anthrènes et dégâts sur tissu (photos H.de Merleire)


Larves du "Dermeste des tapis" ou "Anthrène des tissus" Anthrenus verbasci (photos S.Ribouch)


Autre photo de larve d'Anthrenus verbasci...(photo A.Guibentif)




Autre larve d'Anthrenus verbasci (photos P.Falatico)


La même larve se délectant des restes d'une Eristale (élevage de P.Falatico) - Autre larve de Dermestide se nourrissant des restes d'un orthoptère (photo C.Fortune)


Autre larve de Dermestide (photo P.Falatico) - Autre stade de larve d'Anthrenus sp. (photo J.Bailloux, dans une armoire)


Larve d'un autre Dermestide Ctenias serra, 2,5 mm (photo P.Falatico) - Larve de Dermestes undulatus (photo M.Consolo)


Anthrenus museorum-Anthrenus verbasci


Anthrenus scrophulariae (photo M.Le Masson) - Autres photos (Michel Blaise) d'Anthrenus verbasci...


Autre Anthrenus verbasci; on voit bien ici les antennes de Cucujoïde (photos P.Falatico)


Anthrenus pimpinellae : 3-4 mm, élytres avec une fascie transverse blanche plus du noir et du rouge; imago floricole sur Apiacées et Astéracées, larve dans nids de chenilles (Processionnaires..) -2 formes d' Anthrenus verbasci : 3-4 mm, imago floricole, larve sur matières organiques sèches (photos P.Pinson et M.Chevriaux)


Autre Anthrenus pimpinellae (photo M.Ponsot)


Autre Anthrenus pimpinellae...(photos D.Choussy)


Autre Anthrenus pimpinellae en vues dorsale et ventrale (photos M.Blaise)




Comparatif entre 2 variantes d'Anthrenus verbasci (a, a' et c, c') et Anthrenus pimpinellae (b, b') (montage-photos M.Blaise)

Donc, chez les Anthrènes, les dessins élytraux sont dus à des écailles de couleur différente alors que ce sont des soies chez les Dermestes, Attagènes, Trogodermes et Anthrenocères suivants...


2 imagos floricoles d'Anthrènes en compagnie d'un petit Scarabéide sur inflorescence de Sorbier - Attagenus trifasciatus, autre Dermestide floricole au stade adulte...(photo E.Moons)


Autre vue très grossie d'Attagenus trifasciatus, environ 3 mm (photo M.Le Masson) - Attagénine italien : Attagenus rossii, environ 5 mm (photo A.Bauvey, Sardaigne)


Attagenus sp., 4 mm : femelle - mâle (photos M.le Masson)
(3 espèces sont proches : A.brunneus-A.unicolor-A.smimovi; la forme des antennes du mâle et la massue antennaire plus sombre que le reste de l'antenne ainsi que le dernier article des antennes de la femelle indiquent plutôt Attagenus unicolor: brun rougeâtre à noir, pattes rousses à rougeâtres)

Dermestes : faune des cadavres déjà travaillés par les larves de diptères qui en ont fait disparaitre les muscles; exploitent peaux et tendons, s'attaquent aux viandes et cornes... Le plus connu est Dermestes lardarius ou "Dermeste du lard", 8 mm, brun foncé avec une bande jaunâtre mouchetée de noir en travers des élytres (duvet gris clair avec 3 points noirs); larve de 1,5 cm, brune au dessus, blanche en dessous, hérissée de poils foncés (se déplace rapidement par saccades) : se nourrit jambon, lard, fromage, peaux...cosmopolite

Attagenus pellio ou "Attagène des pelleteries" : environ 4 mm, gris noir avec 1 point fait de poils blancs sur chaque élytre; larve brun roux recouverte de poils soyeux et faisceaux de longs poils roux à l'extrémité postérieure; ces larves ravagent fourrures, tapisseries, étoffes, cornes, animaux de collection...


Larve d'Attagenus trouvée dans des draps, 12-15 mm, poils soyeux et piquants...(photo J.Sfiligoi)


Autre larve d'Attagenus pellio responsable de "trous" dans des vêtements (photo F.Jallier)


"Trous" de la larve d'Attagenus pellio dans des polos ou tee-shirts en fibres de coton (photos F.Jallier)


Attagenus pellio, femelle, 6 mm, avec ses 3 taches blanches pronotales, article terminal de l'antenne long et conique, peut aussi se trouver communément sur les fleurs


Attagenus pellio...(photos P.Legros)


Attagenus punctatus, environ 4 mm...(photos M.Le Masson)


Dermestes undulatus-Dermestes lardarius-Attagenus pellio-Dessin d'une larve d'Attagène


Dermestes lardarius...(photo M.Chevriaux)


Dermestes lardarius : adulte et larve trouvés dans un saucisson fermier ! (photos C.Reille)


Autres Dermestes undulatus, pubescence brune plus ou moins rougeâtre plus épaisse sur les côtés du pronotum et sur le scutellum (photos G.Chauvin et P.Falatico)


Dermestes undulatus...(photo M.Chevriaux)


Dermestes murinus sur dépouille desséchée animale (photos M.Le Masson, Chartreuse, 700 m)


Dermestes laniarius...(photos P.Falatico)


Dermestes undulatus, 7-10 mm, vue dorsale et vue ventrale (pubescence blanche avec dernier sternite à petite ligne médiane blanche) avec 2 exuvies nymphales (élevage sur peau de lapin de G.Chauvin)
(Les Dermestes se reconnaissent par la face ventrale des sternites abdominaux 3 à 5 : maculatus-frischi-murinus-undulatus-carnivorus-lardarius-laniarius-peruvianus-haemorrhoidalis...; un excellent livre permet d'identiier : "Coléoptères des denrées" écrit par LEPESME, editions LECHEVALIER, paru le 23/12/98, 1ère édition 1944)


Sternites 3 à 5 de Dermestes undulatus comparé à Dermestes maculatus (extrait d'une partie d'une planche d'illustration du LEPESME, 1944, page 29...)


Autre Dermestes undulatus...(montage-photo M.Blaise)


Dermestides attirés par l'odeur très forte de Dracunculus vulgaris cultivé dans un jardin : Dermestes frischi et Dermestes undulatus - Dermestes frischi, environ 8 mm..(photos C.Fortune, Bretagne)


Dermestes frischi avec les poils clairs formant une bande latérale sur la tête et le pronotum...(photos C.Fortune, Bretagne)


larve de Dermestes sp. et micrographie des poils terminaux...(photo M.Blaise)


Autre larve de Dermestide (photo M.Chevriaux)



Trogoderma granaria ou "Dermeste des grains" : noir rougeâtre ou roux foncé, 2-3 mm, larve allongée de 3 mm velue avec queue en forme de pinceau...


"Trogoderme ou Dermeste des grains" femelle et ses larves-Dessin d'une larve


Autres larves de Dermestide proches de Trogoderma (2-3 mm) trouvées dans une maison (photos R.Debray)


Trogoderma sp. : exemplaires trouvés dans une ancienne étable...


Trogoderma versicolor, environ 3 mm, sur Centaurea...(photo Prisca, Aix-en-Provence)


Le "Trogoderme des denrées" Trogoderma inclusum, 3,5 mm : le seul de ce genre qui a les yeux encochés au bord antérieur, corps bigarré et antennes en massue...souvent confondu avec T.versicolor plus petit et aux yeux non encochés (photos M.Le Masson)


Anthrenocerus australis, vertex ocellé, massue antennaire compacte de 3 articles..., espèce importée d'Australie en expansion en France arrivée en 1994 en Europe (photos M.Blaise)
(couvert de poils et non d'écailes comme les "Anthrènes" !)


Aile membraneuse d'Anthrenocerus australis...(photo M.Blaise)




Autres vues d'Anthrenocerus australis : exuvie larvaires et imago...(photos M.Blaise)



Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbis-1-11bisbis-2-11bisbisbis-11bisbisbis'- 11bisbisbis-1-11-1-11-1'-11-11- 11-12-11-2-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57