Page 7terter

Page précédente Page suivante

LES LIBELLULES, des "Demoiselles" féroces (3):

Beaucoup de Libellules ont des appellations imagées : "Lavandières", "Lavandières d'eau", "Diables", "Aiguilles du diable", "Petit cheval"; les Anglais parlent de Dragonfly pour les grandes Libellules et de Damselfly pour les Agrions; certaines formes disparaissent avec la disparition des milieux humides, d'autres s'installent suite à des années favorables (comme la canicule de l'été 2003) et d'autres restent surement à découvrir ou à redécouvrir...

Rappel des Familles de Zygoptères
F/ CalopterygidesF/ CoenagrionidesF/ LestidesF/ Platycnemides
-ailes larges avec de nombreuses nervures anténodales-quadrilatère aigu du côté externe-quadrilatère aigu du côté inféro-externe-quadrilatère presque rectangulaire
-Calopteryx-Pyrrhosoma-Erythromma
-Ischnura-Enallagma
-Coenagrion-Ceriagrion
-Lestes
-Sympecma
-Platycnemis


Il faut citer ici une petite Famille avec un représentant en Turquie, Chypre, Grèce et quelques îles...: F/ Euphaéides


L'"Odalisque pruineuse" Epallage fatime mâle, corps robuste avec pruinosité bleue et apex des ailes coloré...(photo C.Fortune, île de Rhodes, Grèce)


Coenagrionides Pyrrhosoma nymphula et Coenagrion puella montrant les quadrilatères aigüs du côté externe (photos D.Pollen)

Remarque : On rencontre parfois des immâtures aux couleurs non définitives peu faciles à identifier pour le sexe et même pour l'espèce !

2-Familles des Coenagrionides et Lestides :

-Ailes pédonculées à 2 nervures anténodales seulement
-Nodus plus près de la base
-Quadrilatère aigu du côté externe (aigu chez les Coenagrions et très aigu chez les Lestes)
-Triangle alaire petit


Lestes dryas-Lestes sponsa ou "Libellule épouse" (très commun; 35 mm) : Les Lestes ont des ailes transparentes et un stigma long et souvent à coloration vert métallique (la "Libellule-épouse" entraine la femelle accrochée pour pondre sous l'eau et hors de l'eau; le mâle est bleu pulvérulent)


le "Leste dryade" ou "Leste des bois" Lestes dryas femelle, environ 35 mm de long, avec son ovipositeur dépassant un peu le 10e segment abdominal...(photos E.Guhring)


la même femelle de Lestes dryas avec sa proie, un petit Hyménoptère (photo E.Guhring) - Lestes dryas mâle, yeux bleu vif, pterostigma avec bordures claires contrastées, tiers apical de S2 non pruineux (photo M.Chevriaux)


le couple de Lestes dryas : femelle - mâle (photos H.Maleysson)


Autre Lestes dryas mâle aux yeux bleu vif (photo H.Maleysson)


Lestes dryas femelle au corps robuste - Lestes sponsa mâle à la pruinosité bleue totale sur S2 (photos H.Maleysson)


Autre Lestes sponsa mâle près d'un lac savoyard à 2000 m d'altitude...(Maurienne - photo T.Bardagi)


Autres Lestes sponsa mâles : immature - mature (photos C.Fortune)


Lestes sponsa femelle - Le "Leste sauvage" Lestes barbarus femelle : pterostigma bicolore (brun clair-jaune), larges bandes antéhumérales, appendices anaux clairs...(photos C.Fortune)


Autre Lestes barbarus femelle : larges bandes antéhumérales jaunes, appendices anaux clairs, ovipositeur clair...(photos J.Y.Louis)


Lestes sponsa en tandem précopulatoire : "normal" entre mâle et femelle - "erreur de casting" entre 2 mâles dont celui du bas apparait très "surpris" ! (photos C.Fortune)





Un Lestide femelle de Guadeloupe : Lestes tenuatus, sommet de la tête en grande partie noire entre les yeux...(photos C.Fortune)






Un mâle de Sympecma fusca vole au-dessus d'un tandem de la même espèce (le mâle de ce tandem entraine la femelle pour pondre...) photos O.Hépiègne)


Une espèce commune, terne, souvent collée au support et homochrome pouvant donc passer inaperçue : Le "Leste brun" Sympecma fusca mâle, thorax à 2 bandes longitudinales jaunes, stigma antérieur oblong plus proche de l'extrémité que le postérieur (photo A.Guibentif) - femelle printanière au dessus des yeux bleu (photo M.Chevriaux)


La "Brunette hivernale" mâle Sympecma fusca, 27-29 mm : vue générale et détail du profil antérieur (photos P.Falatico)


Autre "Leste brun" Sympecma fusca mâle (photo P.Falatico)


Sympecma fusca femelle (photo P.Legros)
(au repos, les pterostigmas des ailes antérieures sont plus en avant que ceux des postérieures : ils ne se superposent donc pas comme sur cette photo)


Autre Sympecma fusca femelle...


Tête de Sympecma fusca mâle...


Le "Leste verdoyant" Lestes virens mâle , pterostigma brun clair bordé de nervures blanches...(photo A.Guibentif)


Lestes virens femelle (photo C.Fortune)


Le "Leste vert" Lesta viridis, 40 mm en longueur, ptérostigma rectangulaire jaune ou brun clair bordé de nervures noires... (photos C.Ovio)


Autre photo d'une femelle de Lestes viridis...(photo M.Chevriaux)


Autres Lestes viridis mâles aux appendices anaux clairs (photos F.Cregut et F.Bahuaud)


Autre femelle de Lestes viridis...(photos J.C.Bernard)


Autres Lestes viridis femelle et in copula...(photos C.Fortune)


Lestes viridis mâle : grand pterostigma clair, coloration verte du côté du thorax dessinant une pointe, appendices anaux clairs - Lestes virens femelle (photos M.Chevriaux)


Le "Leste vert" Lestes viridis, 30-35 mm en longueur, vert bronzé et pterostigma clair...(photos C.Ovio)




Autre femelle de Lestes viridis se réchauffant au soleil de septembre...


Autres Lestes viridis femelle et mâle...(photos nocturnes de J.P..Marino)


Lestes viridis femelle, grand pterostigma brun clair avec partie centrale crème...(photo F.Bahuaud)


Thorax de Lestes viridis en vue latérale...(photo J.P.Marino)


L'"Agrion de VanderLinden" Cercion lindenii femelle, présence d'un trait interpleural thoracique dans cette espèce (que n'a pas Enallagma); longueur 35 mm, abdomen jaunâtre, verdâtre et bleuâtre avec bande dorsale noire sur tous les segments




L'"Agrion à longs cercoïdes" Cercion lindenii mâle (photos M.A.Schira)


Autres photos de Cercion lindeni mâle...(photos P.Falatico)

Remarque : modification de nomenclature : Cercion lindenii devient Erythromma lindenii !


Erythromma lindenii mâle...(photo C.Fortune)


Erythromma lindenii femelle...(photo J.P.Lavigne, Vinon-sur-Verdon)



"Petite Nymphe au corps de feu" Pyrrhosoma nymphula femelle et mâle, 29-34 mm en longueur, abdomen mâle et femelle rouge marqué de noir, pterostigma rougeâtre... (photos A.Laboile et M.Chevriaux)


Pyrrhosoma nymphula femelle au repos sur une Consoude officinale...






Autres photos de mâles de Pyrhosoma nymphula ( photos T.Bardagi et P.Falatico)


Têtes de mâles de Pyrrhosoma nymphula (photo de droite de P.Falatico)


Femelle de Pyrrhosoma nymphula : coloration variable donc beaucoup de types intermédiaires femelles (ici bandes antéhumérales restant jaunes, S2 à S6 rouges, ligne longitudinale noire...) (photos J.M.Chauvin)


Pyrrhosoma nymphula : jeune mâle aux bandes antéhumérales encore jaunes, pattes noires et pterostigma noirâtres...(photo P.Falatico)


Pyrrhosoma nymphula : femelle forme typica - partie antérieure du jeune mâle ci-dessus (photos P.Falatico)


Autre Pyrrhosoma nymphula femelle...(photo A.Wojtyra, Oise, 18 avril)


Tandems chez Pyrrhosoma nymphula : le mâle entraîne la femelle pour la ponte...(photos S.Rolandez et J.P.Marino)




Pyrrhosoma nymphula en tandem : le mâle entraine la femelle pour pondre dans les feuilles aquatiques de Nénuphar (photos J.Bierrewaerts)
(chez cette espèce, la bande antéhumérale forme un "point d'exclamation" !)


le "Petit Agrion rouge" ou "Agrion délicat" Ceriagrion tenellum mâle, pattes rouges, thorax noir bronzée, abdomen rouge, espèce méridionale - "coeur copulatoire" (photos P.Falatico)


Autre Ceriagrion tenellum...(photo P.Falatico)


Autre Ceriagrion tenellum mâle, environ 30 mm de long (photo C.Fortune)


Ceriagrion tenellum mâle...(photo P.Falatico)




Ceriagrion tenellum femelle forme erythrogastrum...(photos J.P.Lavigne, 21/08/2015, Gréoux-les-Bains, Verdon)







Un des 6 Zygoptères recensés de la Réunion : Ceriagrion glabrum femelle, plus terne que le mâle ci-dessous...(photos C.Fortune, île de la Réunion)




Ceriagrion glabrum mâle : yeux vert brillant, thorax orange brun dessus, abdomen long et mince orangé brillant...(photos C.Fortune, île de la Réunion)





Très jeune mâle de Coenagrionide : la "Naïade à yeux rouges" Erythromma najas dont les couleurs définitives, en particulier les yeux rouges, ne sont pas encore apparues... (photo M.Chevriaux)


Autre Erythromma najas mâle, environ 35 mm de long (photo C.Fortune)


Erythromma viridulum mâle vu de loin...




l'"Agrion vert" Erythromma viridulum mâle en vue rapprochée (on devine le X noir sur abdomen 10)...(photos P.Falatico)


Autres Erythromma viridulum : femelle - mâle (photos H.Maleysson)


Autre Erythromma viridulum mâle (photo P.Falatico)


Autre Erythromma viridulum mâle (photo C.Fortune)


Erythromma viridulum mâle (photo M.Consolo, Italie du Nord)




Erythromma viridulum mâle et gros plans sur la partie antérieure et l'extrémité abdominale...(photos O.Hépiègne)


Erythromma viridulum : "coeur copulatoire"...(photo C.Fortune)



Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-7ter-7ter'-7terter-7terter-1-7terter'-7-3-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13ter-4-13ter-5-13ter-6-13ter-7-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57