Page 13ter-7

Page précédente Page suivante

LES PIERIDES, des papillons communs blancs, jaunes, orangés ou verts souvent tachés de noir (1) :

Ce sont des Rhopalocères au vol lent mais soutenu, aux 6 pattes bien développées dans les 2 sexes et au dimorphisme sexuel marqué on y trouve le papillon le plus connu des jardiniers des pays tempérés, la "Piéride du chou" (voir page spéciale page 13terterter) par ses imagos voletant de choux en choux et par ses chenilles vertes caussant de gros dégâts à leurs feuilles...Mais on y rencontre aussi de jolis petits papillons "soufrés" jaunes et noirs qui volent par dizaines comme une nuée jaune au-dessus des talus ou près des flaques d'eau temporaires; en général, les femelles sont plus pâles que les mâles; le plus attendu à la fin de l'hiver est le "Citron", au vol assez lourd et qui se pose souvent : c'est celui qui annonce l'arrivée du printemps ! Les chenilles phytophages préfèrent les Crucifères (Brassicacées) chez les Pieris et les Légumineuses (Fabacées) chez les Colias; beaucoup sont migrateurs mais le "Citron" hiverne dans nos régions !


2 jolis petits Pierides mâles : le "Souci"(Colias croceus) et le "Soufré"(Colias hyale)


Rappel : Place dans la Classification : voir page 13

-O/ Lépidoptères
-s-O/ Hétéroneures
-Division/ Ditrysiens
-s-Division/ Rhopalocères
-S-F/ Papilionoides
-F/ Pierides


Un Pieride d'altitude : Pieris bryoniae sur Geranium sylvaticum, autrefois considérée comme une ssp. de P.napi...(photo D.Pollen, Alpes suisses, 1200m)

Caractères essentiels de la Famille des Piérides :

-environ 1000 espèces mondiales
-antennes terminées en bouton aplati ou en massue
-papillons blancs ou jaunes ou orangés, avec des taches ou angles des ailes noirs (pigments uriques dans les écailles); ces ailes ne sont ni festonnées ni caudées
-dimorphisme sexuel fréquent (taches médianes A1 rondes chez les femelles des Pieris)
-vol ramé lent mais très soutenu (migrations fréquentes chez Pieris et Colias mais les "Citron" hibernent)
-ailes postérieures avec 2 nervures anales
-les ailes postérieures des mâles ont souvent des taches ou soies androconiales
-pattes antérieures normales, fonctionnelles dans les 2 sexes, griffes développées et bifides


Nervation de Pieris avec 2 nervures anales (2A et 3A) - pattes antérieures avec griffes bifides
(les Pierides ont un couplage amplexiforme avec renforcement de la nervure humérale (hm) dans le lobe huméral)

-chenilles phytophages souvent phyllophages glabres ou faiblement velues groupées ou non suivant la ponte
-chrysalides succeintes, anguleuses avec 1 pointe céphalique attachées par le crémaster et un lien transverse

sous-Familles de Piérides
PieridinesColiadinesDismorphiines
-Aporia ("Gazé")-Pieris ("Piéride")
-Pontia ("Marbré")
-Euchloe ("Zébré")
-Anthocharis ("Aurore")
-Gonepteryx ("Citron")
-Colias ("Orangé", "Souci",
"Soufré", "Citrin", Ambré",
"Corallin", "Fluoré", "Safrané"...)
-Leptidea ("Piéride")


1-sous-Famille des Pieridines :

-Pieris brassicae ou "Pieride du chou" : 65 mm, mâle aux ailes blanches avec l'apex des antérieures noir et 1 tache noire au bord costal despostérieures; femelle avec 2 grosses taches noires et un trait de même couleur au bord dorsal des antérieures; chenilles isolées ou en petits groupes sur Crucifères (Brassicacées) cultivées... ces chenilles sont heureusement limitées par des Hyménoptères parasites (Apanteles, Pteromalus...);peut causer de gros dégâts et devenir un ravageur phytophage phyllophage sur Choux
-Pieris rapae ou "Pieride de la rave" : 45 mm, mâle aux ailes antérieures blanches avec apex noir et tache discale noire, tache noire à la côte des postérieures; femelle avec les mêmes dessins que la "Pieride du chou" femelle; chenilles isolées sur Crucifères sauvages et cultivées; peu de dégâts
-Pieris napi ou "Pieride du navet" : 43 mm, mâle aux ailes blanches antérieures avec apex noir et tache discale noire souvent absente et extrémité des nervures noire; femelle ayant aux antérieures les même taches noires que les espèces précitées; chenille sur navet...


"Pieride du chou" femelles


"Piéride du chou" mâle


Pieris brassicae mâle, 2009-10-27, [04] Voix Bellevue, 690m - Pieris brassicae femelle, 2005-06-16, [04] Greoux-les-Bains Bel-Air, 490 m (photos A.Hérès)


Chenilles de Pieris brassicae en nombre sur Chou d'hiver en automme...


"Pieride du navet" mâle, très commune


"Pieride du navet" mâle


Autre revers de Pieris napi de 1ère génération (avril) (photo J.P.Marino) - "Pieride de la rave" Pieris rapae femelle


Autres photos de Pieris napi mâle (photos R.Leconte)


Autre Pieris napi mâles de 1ère génération (photos M.Chevriaux)


Autres revers de Pieris napi (photo M.Consolo, Italie du Nord à gauche)...


Pieris napi de 1ère génération in copula, la femelle à gauche... (photo J.P.Marino, Alpes maritimes en mars)


Pieris napi in copula (photo M.Chevriaux) - Pieris rapae femelle (photo G.Rubatto)


Autre revers de Pieris rapae femelle (photo P.Falatico)


Comparaison entre 2 petits Piérides : Pieris napi (recto-verso) - Pieris rapae (recto-verso)...(phtos C.Charpentier)


Chenille de Pieris napi sur Chou d'hiver en automme
(nombreux petits points noirs, stigmates noirs entourés d'une petite zone jaune...)


Chenilles de Pieris napi et de Pieris rapae sur Chou d'hiver en automne (environ 25 mm)
(la chenille de la "Piéride de la rave", à droite, a en plus une petite ligne médio-dorsale jaune !)


Chenille de Pieris rapae...(photo P.Falatico)


Chrysalides de Pieris rapae : d'1 jour - de plusieurs jours (photos P.Falatico)


Pieris rapae : chrysalide plus âgée - revers de l'imago avec le semis plus dense dans le tiers postérieur de la cellule (photos P.Falatico)


Pieris rapae femelle : revers - détail aile antérieure (photos P.Falatico)


Chrysalide de Pieris rapae 1 semaine avant émergence...




Chrysalide de Pieris rapae 1h. avant émergence (photos P.Falatico)


La "piéride de l'ibéride" Pieris mannii alpigena femelle : semis gris du revers des ailes postérieures uniformément réparti, bord externe de l'aile antérieure arrondi, chenille sur Iberis-Diplotaxis... - chrysalide (photos M.Consolo, Italie du Nord)

-Aporia crataegi ou "Gazé" : 45 mm, mâle aux ailes blanches à nervures noires, femelle avec nervures un peu plus hyalines à la base et à la marge; chenilles groupées sur aubépine, prunellier et arbres fruitiers, espèce en régression


Le "Gazé" Aporia crataegi et sa chenille (sur arbres fruitiers (Pyrus, Malus, Sorbus...) et Aubépine; (Crataegus); en régression...(photo H.Robert)


Chenille d'Aporia crataegi parasitée par des Braconides : évolution du cocon collectif avec chenille morte pendante (photos M.Billard)


Autre photo du "Gazé" Aporia crataegi - femelle aux ailes diaphanes sur la "Vipérine" Echium vulgare (photos M.Chevriaux et F.Bahuaud)


Aporia crataegi femelle (photo C.Fortune) - Accouplement par opposition d'Aporia crataegi, mâle en bas (photo J.P.Petit) - poches de nids soyeux des chenilles grégaires qui vont passer l'hiver sur Prunellier (photo C.Reille)


Chenilles d'Aporia crataegi sur Prunus fin mars...(photos J.M. Desjacquot, Cruet, Savoie)


Aporia crataegi femelle (photo C.Fortune) - rassemblement d'une dizaine de "Gazés" sur une fleur (photo B.Nicolosi)


Aporia crataegi in copula avec la femelle à droite (photos P.Falatico)


Rassemblement de "Gazés" Aporia crataegi sur de la boue umprégnée d'urine de brebis (photos J.P.Marino, Mercantour, 1700m)

-Pontia (Leucochloe) daplidice ou "Marbré de vert" : 43 mm, antérieures avec un point discocellulaire noir et une double rangée apicale de taches noires; dessous des postérieures avec dessin complexe verdâtre; femelle avec dessus des postéieures comme la face inférieure mais noirâtre; chenilles sur Brassicacées (Crucifères)
-Pontia (Synchloe) callidice ou "Marbré des alpages" : 46 mm, mâle aux ailes blanches antérieures avec 1 trait discocellulaire et 2 rangées de petitestaches apicales noires et dessous des postérieures avec nervures vertes reliés par destraits sagittés; femelle plus chargée de noir; chenilles sur Brassicacées; Alpes et Pyrénées...


Le "Marbré de vert" Pontia daplidice : femelle de 2ème génération (photo M.Chevriaux) - face ventrale du mâle en collection; on devine les nervures jaune-orangé


Pontia daplidice (photo J.P.Lavigne, Vinon-sur-Verdon) - le "Marbré de Fabricius" Pontia edusa femelle; pour certains, une sous-espèce de Pontia daplidice (photo J.M.Desjacquot, Gargano, Italie du Sud)


Autre revers de Pontia daplidice...


Revers de Pontia daplidice...(photos P.Falatico)


Autre photo de Pontia daplidice (photos O.Sigaud) - Le "Marbré des alpages" Pontia callidice femelle : chenilles sur diverses Brassicacées (Crucifères)


Autre revers d'un Pontia daplidice espagnol...(photos J.Bierrewaerts, Tolède)


Chenille de Pontia daplidice, maxi 25 mm, vert bleuté avec petites taches noires en relief, sur Moutarde et autres Brassicacées (photo G.Chauvin)





Piéride d'Amérique du Nord : Pontia occidentalis...(photo C.Fortune, Ouest des USA)




-D'autres "Marbrés" ou Euchloe sont difficiles à déterminer car il y a des confusions sur leur systématique...l'espèce la plus courante semble être Euchloe crameri ou "Pieride des biscutelles", 44 mm, au dessous des postérieures fortement réticulé de vert; chenilles sur Crucifères...dont le Pastel (Isatis tinctoria) dans le Midi


un "Marbré" Euchloe sp - Le "Marbré de Cramer" Euchloe crameri (photo H.Maleysson)


Cheille d'Euchloe crameri; 30 mm (photo J.Bailloux, Siou Blanc, Var)


Autres formes d'Euchloe tagis dans le Var (photos H.Maleysson)


Euchloe simplonia (=Euchloe crameri ?) : côte de l'aile postérieure anguleuse, dessins apicaux de l'apex antérieur peu distincts, (Alpes du Queyras, 2000 m)


Couple d'Euchloe simplonia...(col de Péas, Queyras, 2600 m)
(la position taxonomique de cette espèce est discutée par rapport à l'espèce suivante !)


Euchloe ausonia mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)





Le "Zèbre du Sisymbre" Euchloe belemia (photos J.M.Desjacquot, Sierra de Cabrera, Andalousie orientale, 28 mars)


Autre "Zèbre" des Canaries : Euchloe eversi...(photo C.Fortune, Ténérife)
(il y a 3 espèces d'Euchloe aux Canaries qui ont divergé: à partir d'Euchloe belemia (Espagne, Afrique) pour former des sous-espèces pour chacune des îles : Euchloe eversi à Ténérife, Euchloe grancanariensis à la Grande Canarie et Euchloe hesperidium à Fuerteventura; on pourrait donc écrire aussi pour Ténérife Euchloe belemia eversi)




-Anthocharis cardamines ou "Aurore" : 43 mm, mâle aux ailes arrondies blanches, moitié antérieure orange avec petit point discocellulaire et mince bordure apicale noire, dessous des antérieures orange et persillé de vert chez les postérieures; femelle sans tache orange; chenilles sur Cardamines, Biscutelles...


Anthocharis cardamines mâles (photo de droite de M.Lamarlere)


Anthocharis cardamines mâle (19-24 mm de long) (photos P.Falatico)


Autre Anthocharis cardamines mâle et son revers...(photos F.Cregut et C.Fortune)


Anthocharis cardamines : mâle (photo C.Fortune) - revers de la femelle (photo P.Falatico)


Vue dorsale, ailes semi-étalées, de la femelle d'Anthocharis cardamines et gros plan sur la tête d'un mâle (photos D.Martin)


Anthocharis cardamines : chenille verte parsemée de petits points noirs y compris la tête, blanche sur le côté - Chrysalide succeinte (ceinturée), pointue et incurvée sur une tige (photos G.Chauvin)


Reste d'une chenille d'Anthocharis cardamines parasitée par des Braconides ou Ichneumonides...(photos M.Billard)

-Anthocharis euphenoides ou "Aurore de Provence": envergure 43 mm, mâle avec ailes jaune-vif, tache orange antérieure orange mais bordée de noir du côté interne et dessous des postérieures avec traits brunâtres ou verdâtres; femelle blanche aux antérieures avec apex orangé pâle estompé de noirâtre; chenilles sur Cardamine et Biscutelles...


Anthocharis belia euphenoides mâle : sous-espèce de Provence...


Autre "Aurore de Provence" mâle Anthocharis belia euphenoides : apparait tôt au printemps en Provence (avril - Gréoux-les-Bains, 500m)


Anthocharis euphenoides femelle : 2010-05-12, [04] Valensole ravin de la Combe, 370m - 2010-04-29, [04] Valensole ravin de la Combe, 350m (photos A.Hérès)


Anthocharis euphenoides mâle : 2010-05-07, [04] Valensole ravin du fer, 420m - 2010-05-07, [04]Valensole ravin du fer, 500m (photos A.Hérès)


Anthocharis belia euphenoides mâle revers : (photo P.Falatico) - 2010-05-07, [04] Valensole ravin du fer, 480m (photo A.Hérès)


Anthocharis euphenoides in copula, 2010-05-07, [04] Valensole ravin du fer, 450m (photo A.Hérès)


L'"Aurore d'Esper" Zegris eupheme femelle... (photo de Turquie d'A.Guibentif)





Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13ter-1-13ter-2-13ter-3-13ter-4-13ter-5-13ter-6-13ter-61-13ter-7-13ter-8 -13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57