Page 14ter-31

Page précédente Page suivante

LES BRACONIDES, des "petits Ichneumons" très utiles (1) :


Un Braconide Doryctine aux ailes enfumées et abdomen coloré et un Braconide Braconine femelle proche du genre Cyanopterus au gros abdomen coloré en jaune (photos P.Falatico et C.Fortune)

Ce sont de petites "guêpes" parasites de chenilles, de larves de Coléoptères ou de pucerons; il y en a sûrement plus de 30 000 car beaucoup sont non connues encore; l'ovipositeur femelle, parfois très développé, est porté à l'intérieur du corps, au repos, contrairement aux vrais Ichneumons; ils se développent en grand nombre dans un même hôte en pondant un certain nombre d'oeufs; cette ponte est très rapide et le nombre de descendants obtenu pour chaque oeuf est nettement multiplié par la polyembryonie (jusqu'à 50 fois plus observé !) : on a compté jusqu'à 150 Apanteles sur une chenille de Pieride et beaucoup plus pour d'autres cas; ils sont surtout endoparasites et les adultes se nourrissent de sucs végétaux; peu sont hyperparasites (quelques cas de prédation comme chez Habrobracon); ils peuvent être brunâtres, marron-rouge ou noirs.
Les "guêpes" braconides constituent un groupe important d'insectes auxiliaires parasitoïdes (cycles biologiques analogues à celui de leurs hôtes); ils sont donc utilisés en lutte biologique pour lutter, par exemple, contre les Piérides, les Scolytes, les Pucerons... On pourra distinguer des parasitoïdes monophages, oligophages ou polyphages

Le Braconides sont en général peu colorés (noirs); quelques genres sont plus ou moins rougeâtres (Glyptomorphus-Vipio-Pseudovipio) comme les espèces suivantes :


Petit Braconide rougeâtre : Glyptomorpha sp. de 4-5 mm


Autre petit Braconide rouge du genre Vipio...(photos C.Ollieu)

Rappel : Place dans la Classification : voir page 14bis

-O/ Hyménoptères
-s-O/ Apocrites
-section/ Térébrants ou porte-tarière
-S-F/ Ichneumonoides
-F/ Braconides


Braconide type commun : Apanteles glomeratus

Caractères essentiels de la Famille des Braconides :

-plus petits que les Ichneumonides ( moyenne de 12 mm) au corps plus court et plus trapu
-milliers d'espèces difficiles à déterminer
-pas de cellules costales antérieures
-1 seule nervure récurrente aux ailes antérieures (ou nervation très réduite); abscence de la 2ème récurrente 2m-cu



-les 2 premiers segments (tergites) de l'abdomen sont fusionnés (ou abdomen entier formant un bouclier) : abdomen peu mobile car articulation impossible (excepté dans la sous-Famille des Aphidiidines)
-présence d'un trochantellus : trochanter en 2 parties

-guêpes parasites de chenilles, de pucerons (sF/ Aphidiidines), de larves de Coléoptères et même de Diptères : insectes auxiliaires de grande importance dans la régulation des populations de nuisibles !




Cocons nymphaux d'Apanteles sur chenilles de Sphingides


Un Braconide Chremylus elaphus préparant sa ponte sur une chenille de Tinea; un premier temps, il perce le fourreau à l'aide de sa tarière-aiguillon et paralyse la chenille; en un deuxième temps il dépose ses oeufs sur le corps de la chenille (5-6 par chenille) tout en restant sur le fourreau; les larves du Chremylus pénètrent dans la chenille pour y effectuer leur complet développement, ce qui entraine la mort de la chenille (G.Chauvin)


Puceron récemment momifié par un Aphidiidine sur ortie...


Braconide "sorti" des Pucerons momifiés...(photo P.Falatico)


Pucerons de l'Erable Periphyllus sp. (face inférieure des feuilles) momifiés par le Braconide Aphidiidine du genre Aphidius (parasite primaire visible à l'intérieur) sur lequel vient pondre le Chalcidien noirâtre du genre Asaphes (parasite secondaire ou hyperparasite) : exemple d'hyperparasitisme (photos P.Legros)


Braconide femelle perforant une chrysalide de Pieride sur une vitre...(photo G.Chauvin)

1-sous-Famille des Braconines (Doryctines) :

-ce sont les plus grands des Braconides (jusqu'à 15 mm)
-ailes souvent opaques et colorées
-corps souvent coloré brillant avec ovipositeur long
-limite du clypéus arrondi
-surtout parasites de larves de Coléoptères


Tête de Bracon A (clypeus arrondi, mandibules se touchant) et d'Alysia B (clypeus non arrondi, mandibules écartées) in Boubée

-nombreux genres dont Glyptomorpha-Bracon-Habrobracon-Spathius-Doryctes :
(actuellement les genres Spathius et Doryctes sont classés dans la sous-famille des Doryctines !)

-les Bracon s'attaquent aux larves xylophages de Coléoptères et aux larves de Diptères
-Spathius clavatus parasite les Anobium et Attagenes des maisons
-Doryctes leucogaster parasite la larve du Capricorne des maisons Hylotrupes bajulus
-Habrobracon, 4 mm, est grégaire et ectoparasite
-Microbracon, 4 mm, est parasitoïde de la Pyrale de la farine (et autres Pyrales des denrées entreposées)


Grand Braconide à corps rouge et ailes opaques du genre Glyptomorpha ?


Glyptomorpha sp. mâle et femelle (photos A.Peuch)


Glyptomorpha sp. femelle avec sa longue tarière, une dizaine d'espèces en Europe...(photo A.Peuch)


La tarière de la femelle de Glyptomorpha est vraiment très longue !...(photo J.P.Lavigne)


Autre Glyptomorpha sp femelle...


Glyptomorpha sp. : gros plans sur la tête...(photos P.Falatico)


Autre petit Braconine...(photo J.P.Lavigne)


Adultes de : Bracon sp.-Habrobracon sp.-Spathius sp. (3 à 7 mm)


Un Braconine (Doryctine maintenant) femelle du genre Spathius de 7-8 mm faisant une halte sur une feuille de Rhodo...-Autre Spathius sp femelle dont on voit l'abdomen pétiolé (photo L.Weitten)


Spathius exarator femelle - en train de pondre dans une vieille planche (photos P.Legros)
(la femelle est à la recherche d'une larve de "Vrillette"(Anobium) dans le vieux bois pour y déposer ses oeufs; les larves se développeront sur la larve et feront ensuite un cocon à son détriment; ce Braconide commun est donc strictement lié à la "Vrillette")


Autre Spathius exarator perforant une vieille planche (photo P.Legros) - Schéma classique montre bien l'abdomen rétréci en avant formant une sorte de pétiole dans ce genre


Spathius exarator mâle, près des trous des "Vrillettes" sur une vielle planche à gauche (attendant une femelle ?) et exemplaire en collection à droite (photos G.Chauvin)


Petit Braconide mâle attendant l'émergence de la femelle parasite des larves de Coléoptères xylophages (photos M.Ponsot)


Autre Braconide Braconine femelle


Autre Braconine femelle de 3 mm...(photos P.Falatico)




Autres Braconines mâles en nombre sur des Cirses secs attendant peut-être l'émergence de femelles qui sortiront de chenilles parasitant ces Cirses...(photos P.Legros)




Autre Braconide Braconine femelle et détails de la tête et de la tarière (photos M.Blaise)


Braconine femelle : pterostigma net, pas de cellule costale, nervure transverse inférieure absente... (photo R.Stas)


Braconine Anatycolus sp. femelle, 9 mm (photo M.Le Masson)

et beaucoup d'autres...

Page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14ter-3-14ter-3'-14ter-30-14ter-30'-14ter-31-14ter-31'-14ter-32-14ter-33-14ter-4-14ter-5-14ter-6-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57