Page 10ter

Page précédente Page suivante

Ordre des THYSANOPTERES ou "THRIPS" aux ailes frangées de soies :

Caractères généraux essentiels :


Silhouettes de Thysanoptères


-Insectes piqueurs-suçeurs de taille allant 1 à 3 mm


Cette photo d'un Thrips très commun dans le "coeur" (fleurs tubuleuses centrales) d'une inflorescence de Leucanthème ("marguerite") Leucanthemum vugare illustre leur très petite taille (1 mm)


La même espèce à un plus fort grossissement : Suocerathrips linguis...(photos A.Wojtyra)


et...en compagnie d'une espèce nettement plus petite...

-2 paires d'ailes membraneuses frangées de longues soies (très peu ou pas de nervures longitudinales)



-Tête opisthognathe, antennes courtes



-Le complexe gnathal forme un cône buccal avec asymétrie (atrophie de la mandibule droite)
-Il y a donc 3 stylets courts (2 maxillaires et 1 mandibulaire) sortant du cône buccal
-Le labre s'incurve en gouttière et guide les stylets et l'hypopharynx transforme le cibarium en pompe (puissants muscles clypéaux)
-Lobes maxillaires avec palpes maxillaires de 2 à 8 articles;labium avec attributs vestigiaux
-Méso et métathorax fusionnés
-Pattes avec tarses de 1 à 2 articles avec vésicule hyaline rétractile à l'extrémité
-2 paires de stigmates abdominaux sur le 1er (ou 2e ?) et 8ème segment abdominal
-Formes aptères,brachyptères et macroptères
-Parthénogénèse fréquente (mâles parfois inconnus !);les jeunes larves ressemblent aux adultes
-Beaucoup sont phytophages :dégâts aux cultures (sous serres...)



Cône buccal et stylets de Thrips


Thripidae (sur Hibiscus) et détail du cône buccal (micrographies de Michel Blaise)


Micrographies du cône buccal d'Aelothrips (photos M.Blaise)
(on devine les 2 stylets maxillaires et on voit bien le fort stylet chitinisé mandibulaire...)


Térébrant Aléothripide extrait de la mousse...(microphotos J.P.Marino)
(les vésicules hyalines au bout des tarses (2 articles ici) servent pendant la marche à progresser sur les surfaces les plus lisses; ici antennes de 9 articles, tête plus large que longue, ailes antérieures avec au moins 1 nervure longitudinale atteignant l'apex...)


Gros plan sur la vésicule hyaline (microphoto J.P.Marino)


Position des stigmates chez les Thysanoptères : 3 paires dont 2 abdominales aux 2 extrémités donc amphipneustiques (photos M.Blaise)




Larve primaire et adulte femelle d'un Thripidae floricole et pollinivore sur Centaurea...(photos M.Blaise)


Larve de Thysanoptère (en compagnie d'un Collembole Sminthurinus à gauche)...(photos A.Wojtyra)


2 sous-ordres : Térébrants et Tubilifères :

-Térébrants : ailes portées parallèlement sur le dos
Les femelles ont un ovipositeur denté en forme de tarière (4gonapophyses)
-2 Familles : F/ Thripides (ovipositeur courbé ventralement, ailes étroites, aigues à l'apex, phytophages)


Thrips tabaci femelle (d'après Bonnemaison)-Extrémité de Taeniothrips (d'après Moulton)-Extrémité d'un Térébrant femelle Thripidae


Thripidae de 1,5 mm sur feuille de tilleul (photo L.Fonteneau) - Le "Thrips noir de l'olivier" : Thrips oleae (photo J.Gouzanet)


Autre Thripidae femelle en vue ventrale (la flèche montre l'emplacement de l'ovipositeur) : antennes à 7 articles, tête striolée en travers, tibias 3 internes épineux suggèrent le genre Stenothrips...(photo M.Blaise)


Détail de l'ovipositeur précédent faisant saillie entre les sternites 8 et 9...(photos M.Blaise)


Autre Thripide femelle extrait de la mousse en vue ventrale...(microphoto J.P.Marino)
(c'est un Thripide car l'ovipositeur est courbé en dessous et il y a 6 articles aux antennes...)


gros plan sur l'ovipositeur du Thrips précédent


Un Thripine trouvé dans l'herbe d'un vieux gazon...(photos A.Wojtyra)

F/ Ae(o)lothripides (ovipositeur courbé dorsalement, ailes larges, arrondies à l'apex)


Melanthrips femelle (d'après Melis) - Antennes d'Aeolothrips fasciatus


Aeolothrips fasciatus (ou A.intermedius ?), 1,3-1,6 mm, ailes frangées larges et arrondies, fémurs antérieurs très dilatés, espèce polyphage prédatrice des zones tempérées (photos M.Blaise)


Ovipositeur courbé vers le haut typique de la famille des Aeolothripidae chez cette femelle d'Ae(o)lothrips fasciatus (M.Blaise)


Autre Aelotrips fasciatus sur Achillea millefolia...(photos A.Wojtyra)




Aelothrips fasciatus, 1,6 mm : 9 articles antennaires avec les 4 derniers très petits plus courts ensemble que le 5e, fémurs antérieurs dilatés...(photos M.Le Masson)

-Tubulifères : ailes portées croisées sur le dos
Pas de tarière chez la femelle; apex abdominal tubulaire dans les 2 sexes


Thysanoptère tubulifère (photo G.Chauvin)



Larve de Thysanoptère Tubulifère...(microphoto de J.P.Marino)


Tubulifère en vue dorsale et Térébrant en vue ventrale



Partie antérieure dorsale d'un Tubulifère


Tubulifère Phloéothripide...(photos G.Champier)


Autre Phloéothripide : Haplothrips sp., 2 mm...(photos A.Wojtyra)


Probablement Acanthotrhips nodicornis...(photos A.Wojtyra)


Parmi les nombreuses espèces de Thrips, on peut citer ce que beaucoup appelle "les bêtes d'orage" qui courent sur la peau quand le temps est orageux: il s'agit du Limothrips des céréales Limothrips cerealium parasite des céréales qui effectue des migrations avant l'orage !
On peut aussi citer les Thrips des serres Heliothrips qui sucent le contenu des cellules végétales qui meurent ce qui provoque des taches blanches et les Thrips du lin, du pois, de la vigne......


Un Térébrant, le Thrips des serres: larve et adulte Heliothrips haemorrhoidalis, espèce très polyphage - "Thrips du pois" (Doc.ACTA)



Un Thrips très polyphage, le "Thrips californien" Frankliniella occidentalis que l'on peut trouver sur arbres fruitiers, vigne et légumes...(Doc.BAYER)


"Thrips du lin, des pois et descéréales" Thrips angusticeps et symptômes sur Lin (altération du sommet des tiges du Lin) : jaunissement des feuilles du sommet et formation d'une touffe de feuilles très rapprochées (photo A.Vidal)


Autre Thysanoptère trouvé en nombre sur un Magnolia (microscopie de Y.Pouvreau)


cas particulier : les Thrips peuvent provoquer, en nombre, des dermatites prurigineuses chez les chiens qui se frottent aux plantes dans les serres ou ailleurs comme les photos suivantes le montrent : microphotos et photo de C.Duperray


larve de Thripide dans les poils d'un chien


Microscopie - Dermatite sur patte de chien due aux Thripides


Ils peuvent transmettre des virus



Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-10bisbis-1-10bisbis-11-10bisbis-12-10bisbis-13-10ter-11-11bis-11bisbis -11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57