Page 18ter-32


Page précédente Page suivante

"LES ABEILLES SOLITAIRES" (8) :

Les Anthidies : "Abeilles cotonnières ou résinières"


Face d'Anthidium sp. mâle - Anthidium sp. femelle confectionnant sa "boule de coton" à partir des poils cotoneux de Lychnis coronaria en Bretagne (photo C.Fortune)

-tête et thorax noir ou ferrugineux
-abdomen avec taches jaunes ou rousses disposées par paires sur chaque tergite
-corps relativement trapu et peu velu
-2 groupes : les "cotonniers" ont des mandibules denticulées pour carder les plantes et réupérer les poils végétaux pour leur nid (poils de Labiées) comme, par exemple, A.manicatum et A.florentinum et les "résiniers" qui ont les mandibules sinuées pour tapisser leurs cellules avec de la résine prise sur les Conifères comme, par exemple, A.septemdentatum
-les nids sont dans des endroits aussi variés que les Osmies; mais souvent en "bourgades" : petit nombre de cellules semblables dont la galerie est fermée par une sorte de ouate ou de la résine


La plupart des "Anthidies" femelles ont une brosse ventrale blanche (photo Y.Glon)


Une "Anthidie cotonnière" utilisant les poils des végétaux : "Anthidie à manchettes" Anthidium manicatum femelle, 11-18 mm, brosse ventrale blanche (photo J.M.Michalowski) - Tete vue de face d'Anthidium...(photo J.P.Marino)


Anthidium manicatum et accouplement (on voit que le mâle est beaucoup plus grand que la femelle!)...(photos Y.Baniere)
(le mâle est très belliqueux et attaque "guêpes", "abeilles" et autres mâles de son espèce venant sur son "territoire" avec ses crochets terminaux abdominaux qui peuvent lacérer les ailes...)


Anthidium manicatum mâle endormi avec ses longues épines abdominales des 2 derniers segments recourbées vers l'extérieur (photo R.de La Grandière) - Autre Anthidium manicatum mâle sur Ballota undulata au "Jardin des pantes " à Paris (photo M.Chouillou)
(On le trouve souvent dans les jardins sur les Lamiacées (Epiaires, Bétoines, Lamiers, Ballotes...) près du territoire des femelles qui ramassent des poils sur ces plantes; espèce non menacée car grande adaptabilité et préférences pour les jardins...)


Autre Anthidium manicatum mâle avec les crochets terminaux recourbés bien visibles (photo M.Aumont) - en vol (photo A.Vojtyra)


Autres vues d'Anthidium manicatum mâle, environ 18 mm, endormi sur Phacélie par mauvais temps...(photos P.Prevot, RACRANGE 57340 le14/09/2014)


Autres vues de face d'Anthidium manicatum mâle...(photos A.Wojtyra, Oise)


Autre Mégachilide parasite surtout d'Anthidum manicatum mais aussi d'Osmia : Stelis punctulatissima, environ 10 mm, pilosité peu développée, corps noir avec tergites plus clairs sur les bords, ponctuations grossières et serrées...(photos Prisca et L.Fabre)


Stelis punctulatissima femelle (photos Prisca, Aix-en-Provence, 31/7/2015) - Stelis signata parasite d'A.strigatum (photo P.Falatico)


Anthidium florentinum - Anthidum sp. femelle prélevant des poils cotonneux sur feuille...(photos P.Falatico)


Anthidium florentinum mâle (photos P.Legros)


Autres Anthidium florentinum butinant dans un jardin public du Midi : mâle sur Lamiacée ("Sauge de Russie") - femelle sur Borraginacée (photos Prisca)


Cellule d'Anthidie (confectionnée aves des poils végétaux précédents) récupérée l'été dans les plis d'un dessus de canapé sur une terrasse près d'un jardin : 4 cm de long et 2,5 cm de largeur, le trou d'entrée fait 6 mm de diamètre (photo Prisca)


Autre Anthidium sp. mâle...


Anthidium sp. mâle, avec les crochets extérieurs des derniers segments abdominaux visibles, sur inflorescence de Lavande - Anthidium sp. femelle "cotonnière" (proche d'A.florentinum), avec son "ballot" de coton (pour garnir son nid) sous le ventre prélevé sur Cineraria maritima (photos L.Krisnar)


Autre "Anthidie contonnière" femelle sur Labiée : Anthidium sp....


Anthidium sp. (photo S.Clot)-Anthidium florentinum mâle ("Anthidie cotonnière"), environ 10 mm (photo L.Bonherbe)


Autre Anthidie proche d'Anthidium florentinum (photos F.Cregut) - Anthidum florentinum in copula (photo Prisca, Provence)


Autres Anthidium sp. in copula (le mâle très agressif a fondu comme un bolide sur la femelle !)...(photo M.J.Ledoux, Var)


Anthidium sp....(photos M.Chevriaux)


Anthidium sp. proche d'Anthidium oblongatum femelle...(photos P.Falatico)




Anthidium oblongatum femelle, environ 5 mm : elle arrache des poils végétaux sur les tiges, elle fait plusieurs boules qu'elle rassemble ensuite avant de s'envoler (photos Prisca, Serres, Alpes du Sud, 08/8/2012)




Anthidium oblongatum mâle : Tergite 6 avec 2 dents latérales aigües, Tergite 7 bilobé avec échancrure au milieu...(photos A.Wojtyra, Oise)


Anthidium sp., (A.punctatum ?) 10 mm, thorax brun rouge, abdomen peu velu avec nombreux petits points et bandes blanches appariées...


Anthidium sp....(photos Y.Glon)


Anthidium septemspinosum femelle ou proche...(photos Y.Glon)


Anthidium septemspinosum mâle endormi sur une tige d'oseille fin août (photos P.Legros)


Autre Anthidium sp....(photos C.Ollieu)


Anthidium septemspinosum, les 2 bandes jaunes abdominales antérieures descendent plus sur les côtés que les suivantes...(photos X.Japiot et O.Sigaud)




Une autre petite "Anthidie" Anthidium scapulare (Pseudanthidium lituratum) (photos A.Peuch au Portugal) - Autre petit Anthidium sp. (photo C.Fortune)


Anthidium sp. femelle sur Knautia arvensis (Cévennes-photo M.Chouillou)


Les "Anthidies" peuvent rester endormies toute une nuit en position horizontale comme ce mâle accroché par ses seules mandibules à un bourgeon de lavande en plein vent dans le Sud (photos S.Maget)


Autre Anthidium sp. endormi fixée par ses mandibules à une tige (photos J.Balda)


Trachusa interrupta mâle accouplé sur un "pet d'ane" (Onopordum illyricum), la femelle est enfouie sous les capitules et se perçoit à peine (photo L.Fabre, Bouches du Rhône) - Anthidium proche d'A.punctatum endormi tenant par ses mandibules un épillet de Poacée (photo M.Billard)
(On se demande comment il tient ainsi même en plein vent ?)


"Nid" (8 mm de long) d'une petite "Abeille résinière" Anthidiellum strigatum fait de résine de pin, collé sur un chaume, ce nid conntient au départ une réserve de pollen et 1 oeuf


Cocon d'Anthidiellum strigatum situé à l'intérieur du "nid" précédent...


Nymphe d'd'Anthidiellum strigatum après ouverture du cocon précédent...(photos J.C.Le Hir, Bandol, Var, août 2017)

Il existe une trentaine d'espèces d 'Anthidies proches qui ne peuvent être identifiées que par quelques spécialistes sous loupe binoculaire (quelques Anthidies comme A.manicatum, A.florentinum, septempunctatum, septemspinosum, punctatum, strigatum...peuvent l'être sur de bonnes photos !)


Rhodanthidium sticticum femelle sur Cistus albidus dans la campagne aixoise sur la commune de Rousset (Photos Prisca, mai 2015)


Rhodanthidium sticticum du Moyen-Atlas marocain, espéce hélicicole (photos C.Fortune)


Rhodanthidium sticticum femelle...(photos A.Bauvey, Sardaigne)


Rhodanthidium sticticum mâle, plus grand que la femelle (photos A.Bauvey, Sardaigne)

page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10-10-1-10-2- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13ter-1-13ter-2-13terter-13terterter-13-4-13-5-13-6-13-7-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18ter-1-18ter-2-18ter-21-18ter-3-18ter-31-18ter-32-18ter-4-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57