Page 13-41-2

Page précédente Page suivante

LES NOCTUELLES, une famille qui a du (des) caractère(s) (9) :

Quelques autres espèces de Noctuelles : imagos (suite)


Lacanobia splendens, envergure 35 mm, chenille polyphage, espèce de milieux humides donc menacée ! (photo G.Chauvin) - Hadénine Mesoligia furuncula, envergure 26 mm, chenille sur Poacées (Graminées) photo M.Chevriaux


Une autre forme plus foncée de la "Furoncule" Mesoligia furuncula...(photo C.Fortune)


Autre "Noctuelle furoncule" Mesoligia furuncula...(photos M.J.Ledoux, Var)

Mesoligia furuncula présente une très grande variabilité de coloration : voir 20 variantes chromatiques (photos C.Fortune, Bretagne)


Mesoligia furuncula mâle (photos M.J.Ledoux, Var)


La "Noctuelle contigüe" Lacanobia contigua, envergure 36 mm, moyenne montagne du Sud, chenille polyphage - La "Noctuelle du genêt" Lacanobia W-latinum, envergure 40 mm, chenille polyphage sur Fabacées et autres arbrisseaux (photos A.Linda)


Autre Lacanobia W-latinum...(photo M.J.Ledoux, Var)


Autre Lacanobia sp. (photo P.Falatico) - La "Noctuelle thalassine" Lacanobia thalassina, envergure 40 mm, chenille polyphage (photo A.Linda)
(plusieurs Lacanobia sont proches et possèdent un W au bord post. des ailes ant. : w-latinum, contigua, thalassina...)


La "Noctuelle des potagers" Lacanobia oleracea femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


La "Noctuelle de la myrtille" Anarta myrtilli, envergure 26 mm, chenille sur Callune et Myrtille (photo H.Maleysson) - La "Noctuelle de l'oeillet" Hadena compta, envergure 35 mm, espace blanc médian des antérieures continu, chenille sur fleurs de Caryophyllacées (photo G.Chauvin)


La "Noctuelle de la vipérine", Hadena irregularis, envergure 30 mm, chenille sur Silène et Gypsophile (photo A.Bauvey, La Mure, Isère, 800 m)




Autres Anarta mytilli...(photos C.Fortune, Bretagne)


La "Noctuelle à macule blanche" Hadena albimacula, envergure 35 mm, chenille sur Silene, (photo M.Chouillou, Cévennes)- La "Noctuelle saupoudrée" Hadena confusa, espace blanc médian des antérieures discontinu, envergure 32 mm, chenille sur Caryophyllacées (photo A.Linda)


La "Dianthécie bleuâtre" Hadena filograna femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)




Autre Hadena confusa en vues dorsales et de profil...(photos C.Fortune, Corse)


Hadena capsincola... (photos H.Robert)


Conisania(Hadena) luteago, envergure 38 mm, sur Silènes...(photos J.M.Chauvin)


la "Noctuelle limoneuse" Conisania luteago mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)


La "Noctuelle pâle" ou "Leucanie blafarde" Aletia(Mythimna) pallens, envergure 36 mm (photo M.Chevriaux) - La "Leucanie vitelline" Mythimna vitellina, envergure 40 mm, chenille sur Poacées (photo A.Vidal)


La "Leucanie irisée" Leucania loreyi...(photos M.J.Ledoux, Var)


Autre Mythimna pallens, plus claire que M.straminea...(photo C.Fortune, Bretagne)


La "Leucanie paillée" Mythimna straminea", envergure 35 mm, chenille sur diverses Poacées et Cypéracées hélophytes (photo M.J.Ledoux) - Leucanie du roseau" Senta (Mythimna) flammea, envergure 38 mm, chenille sur Roseau, liée aux milieux humides donc menacée ! (photo G.Chauvin)


Autre Mythimna straminea...(photos M.J.Ledoux, Var)






Diverses vues de la chenille de Mythimna straminea en zone inondée (photos A.Wojtyra, Oise)


La "Noctuelle pudorine" Mythimna pudorina, envergure 40 mm, chenille dans tiges des Cypéracées et Poacées des lieux humides (photos A.Linda)


Autre Mythimna pudiorina...(photos C.Fortune, Queyras)


La "Leucanie sicilienne" Mythimna sicula, envergure 34 mm, tache blanche surmontée d'un peu de noir, espèce thermophile jusqu'en moyenne montagne, chenille sur Poacées (photo A.Linda)


Mythimna scirpi...(phtos M.J.Ledoux, Var et A.Linda)


Autre forme scirpi de Mythimna sicula photos M.J.Ledoux, Var)


La "Noctuelle turque" Mythimna turca, envergure 45 mm, chenille sur Poacées (photo A.Linda) - La "Conigère Mythimna(Aletia) conigera, envergure 34 mm, chenille polyphage sur plantes herbacées (photo J.M.Chauvin)


La "Leucanie souillée" Mythimna impura, envergure 35 mm, chenille sur Poacées des lieux humides...(photo C.Pallard) - Autres Mythimna conigera (photos J.M.Chauvin)


Chenille de Mythimna conigera...(photo J.Bailloux, Var)


Autres Mythimna impura...(photos C.Fortune, Queyras)


La "Leucanie obsolète" Mythimna (Leucania) obsoleta, envergure 35 mm, lieux humides, chenille dans les Phragmites (photo P.Falatico) - Mythimna anderreggii en moyenne montagne (photo J.M.Desjacquot, Bulgarie)


Autre Mythimna conigera (photo C.Fortune, Queyras) - Le "Comma blanc" Leucania (Mythimna) comma, envergure 35 mm, chenille sur plantes bassses et Poacées (photos C.Fortune, Queyras)




Le "Crochet blanc" ou le "L blanc" Mythimna l-album, envergure 36 mm, chenille polyphage sur Poacées (photos C.Fortune)


Le"Point blanc" Mythimna albipuncta, envergure 34 mm, chenille polyphage - chrysalide (photos P.Falatico)


Mythimna albipuncta...(photo C.Fortune, Bretagne)


Autre Mythimna albipuncta femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Mythimna albipuncta mâle avec sa marque noire subthoracique ventrale...(photos M.J.Ledoux, Var)

La tache noire subthoracique ventrale est présente uniquement chez les mâles de Mythimna albipuncta et de Mythimna ferrago (et quelques autres Mythimna) et pas chez les femelles (dimorphisme sexuel)

Il n'est pas toujours évident de différencier albipuncta de ferrago et même d'unipuncta!


Autre Mythimna albipuncta - Mythimna(Anapoma) riparia, envergure 30 mm, chenille sur plantes basses et Poacées (photos M.J.Ledoux, Var)


La "Noctuelle lithargyrée ou Noctuelle argentée" Mythimna ferrago, envergure 38 mm, chenille polyphage (photos J.M.Chauvin et M.J.Ledoux)


Autre Mythimna ferrago...(photos M.J.Ledoux, Var)


Mythimna ferrago mâle avec sa marque ventrale noire subthoracique...(photos M.J.Ledoux, Var)


Mythimna ferrago femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


La "Leucanie assombrie" Mythimna (Leucania) putrescens, envergure 24 mm, chenille sur Poacées (photos J.M.Chauvin et M.J.Ledoux, Var)


La "Leucanie assombrie" Leucania putrescens...(photos M.J.Ledoux, Var)


Leucania putrescens... (photos M.J.Ledoux, Var)


Une Noctuelle migratrice : Mythimna languida, envergure 30 mm, chenille sur Poacées (photo J.Bailloux, Var) - La "Leucanie vitelline" Mythimna vitellina, envergure 40 mm, fond variable mais toujours 3 lignes transverses ondulées, chenille sur nombreuses Poacées (photos M.J.Ledoux, Var)


Autre variante de Mythimna vitellina...(photo P.Falatico)


Mythimna vitellina mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Noctuelles de la sous-Famille des Acontiines devenue actuellement celle des Eustroliines : l'"Albule" Protodeltote pygarga, envergure 23 mm, chenille sur diverses Poacées (photos A.Linda)




Autre(Pro)Deltote pygarga en vues dorsale et de profil : variante à base alaire plus claire...(photos M.Le Masson)


L'"Ancre" Deltote uncula, envergure 22 mm, chenille sur Cypéracées...(photo J.M.Desjacquot, Savoie)




Autre Acontiine : La "Pie" Aedia funesta, envergure 34 mm, large tache claire subapicale aux antérieures, chenille sur Convolvulus-Callystegia (photos P.Prevot, 18/06/2011, Racrange 57340)


L'"Erastrie noirâtre" Deltote deceptoria, envergure 20 mm, friches et broussailles : photo M.Ponsot - en collection - photo A.Linda


L'"Eustrotie claire" Pseudeustrotia (Deltote) candidula, abondant fin juillet sur prairies mésophiles (de moyenne montagne) à Poacées et Fabacées (photos G.Champier)


La "Madope du saule" Colobochyla salicalis, envergure 25 mm, chenille sur Salix, Populus (photo A.linda)


Petite Noctuelle Acontiine : l'"Arlequinette jaune" Emmelia trabealis aux dessins variables, chenille sur Liseron...(photos H.Maleysson et M.Chevriaux)


Autre Emmelia trabealis...(photos P.Falatico)


Emmelia trabealis...(photos M.J.Ledoux, Var)


Autre vue d'Emmellia trabealis permettant de voir l'abdomen...(photo J.P.Lavigne, Vinon-sur-Verdon)


Autre Acontiine : "L'Anthophile prompte" Metachrostis velox, envergure 16mm, chenille se nourrissant des baies d'Asparagus (photos M.J.Ledoux, Var)


Metachrostis velox femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Noctuelle Plusiine : la "Plusie vert-doré" Diachrysia chrysitis, variable pour la couleur de l'aire médiane alaire, chenille sur Urticacées et Labiées (photos M.Lamarlère)


Autre Diachrysia chrysitis : adulte endormi, 30 mm de long (photo Y.Glon, Ecorche 61120) - chenille (photo J.Bailloux, Var)




Diachrysia chrysitis...(photos A.Wojtyra, Oise)


La "Plusie topaze" Diachrysia chryson, envergure 40 mm, espèce hygrophile, sur Eupatoires, Sauges des zones humides (photo A.Linda)


Chenille de Diachrysia chryson sur Symphytum...(photos A.Wojtyra, Oise)


Diachrysia stenochrysis, envergure 35 mm, chenille sur Erica, souvent confondue avec D.chrysitis (photos P.Prevot, BENING 57800, le 24/05/2012)


Autre Diachrysia stenochrysis en vues dorsale et de profil...(photos J.Bierrewaerts)




Diachrysia stenochrysis et quelques gros plans antérieurs...(photos G.Champier)




Noctuelle Plusiine originale : la "Plusie de l'ortie" ou "les Lunettes" Abrostola triplasia, envergure 35 mm, chevrons dorsaux noirs, 3 protubérances dorsales, chenille sur "Orties"




Autre "Plusie à lunettes" : Abrostola triplasia (trigemina) et motif sur la partie antéro-dorsale du thorax évoquant des lunettes (photos P.Falatico)




Forme brun pourpre de la chenille d'Abrostola triplasia, triangles dorsaux noirâtres sur les 2 premiers segments abdominaux et gibbosité dorsale noire sur le 8e...(photos P.Falatico)


La "Plusie modeste" Euchalcia modestoides, envergure 35 mm, chenille sur Consoude, Pulmonaire, Cynoglosse...(photos J.M.Chauvin)


La "Plusie de l'Aconit" Euchalcia variabilis, envergure 38 mm, espèce montagneuse européenne; chenille sur feuilles d'Aconitum, Delphinium et Thalictrum... (photo C.Fortune, Queyras)


Chenille d'Euchalcia variabilis sur Aconitum vulparia (photos C.Fortune, Queyras)


Noctuide Oncocnemidine : La "Noctuelle rameuse" Calliergis ramosa, chenille sur Chèvrefeuilles (photo J.Bailloux, Var) - Autre Calliergis ramosa mâle (photo G.Champier, Isère)


Autre Calliergis raosa mâle, envergure 30 mm (photos M.Le Masson, massif de Belledonne, 1300 m, mi-juillet)







Noctuide exotique africain : Cyligramma latona (photos C.Fortune, Tanzanie)


Noctuide exotique africain de la sous-famille des Plusiines : Trichoplusia sp....(photo C.Fortune, Tanzanie)


Une Noctuelle africaine à allure de Sphingide : Sphingomorpha chlorea (photos C.Fortune, Tanzanie)






Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13ter-4-13ter-5-13ter-6-13ter-7-13terter-13terterter-13-4-13-40- 13-41-13-41-1-13-41-2-13-4'-13-4'-1-13-41'-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57