Page 7-4'

Page précédente Page suivante

LES LIBELLULES, des "Demoiselles" féroces (9) :

Suite des Libellulides :

Les larves aquatiques des Sympetrum se reconnaissent aux longues épines latérales terminales abdominales et aux épines dorsales :


Larves de Sympetrum sp. (photo P.Falatico)

Le genre Sympetrum se reconnait par la présence au maximum de 8 petites nervures transverses anténodales aux antérieures et se distingue des Orthetrum qui en ont 11 à 12 et de Crocothemis qui en a plus de 9:


Sympetrum sanguineum (28-30 mm en longueur, commun) : abdomen rouge en massue chez le mâle mâture - abdomen jaunâtre chez la femelle (photos C.Fortune)


Sympetrum sanguineum : mâle (pattes noires, abdomen rouge rétréci aux segments 3 à 5, tache jaune à la base des ailes) - femelle (photos J.C.Bernard et H.Maleysson)


Sympetrum sanguineum mâle...(photo P.Falatico)


Sympetrum sanguineum: mâle - femelle (photos C.Fortune)


Autre détail de Sympetrum sanguineum femelle avec la tache jaune nette à la base des ailes postérieures...


Sympetrum sanguineum in copula (photos C.Fortune)


Le "Sympetrum déprimé" Sympetrum depressiusculum femelle, environ 30 mm de long, pattes noires, 2 rangées de gouttelettes noires dorso-latérales abdominales (photo L.Fabre)


Sympetrum striolatum femelle, bande noire frontale ne se prolongeant pas sous les yeux, sutures latérales thoraciques marquées de noir (d'où son nom strié); le plus commun des Sympetrum (photos L.Weitten)


Sympetrum striolatum mâle : thorax à sutures noires marquées avec une bande rouge entre 2 bandes jaunâtres...-Femelle ? (photos J.C.Bernard)


Femelle de Sympetrum striolatum confirmant la photo précédente (photo J.C.Bernard) - Sympetrum meridionale mâle, 32-34 mm, abdomen rougeâtre, pattes rougeâtres avec ligne noire sur fémurs et tibias, stigma assez long rougeâtre, thorax à suture sans coloration noire (photo M.Chevriaux)


Autres photo de femelle de Sympetrum striolatum montrant, entre autres, la bande noire uniquement frontale et les sutures noires thoraciques (photo J.C.Bernard) et le lobe postérieur du prothorax bien développé et dressé typique du genre (photo O.Sigaud)


Autre Sympetrum striolatum montrant les pattes noires avec une ligne jaune sur toute la longueur du fémur et du tibia...


Sympetrum striolatum mâle...(photo J.C.Bernard)


Autre Sympetrum striolatum mâle


Sympetrum striolatum femelle (photo E.Crochat)


Autre femelle de Sympetrum striolatum début octobre sur un piquet de mon jardin...


Une (autre ?) vieille femelle de Sympetrum striolatum sur le même piquet au même endroit 1 an plus tard début octobre...


Femelle jeune de Sympetrum striolatum...(photo R.Stas)


Sympetrum striolatum femelle (photo J.P.Lavigne, île de Ré, septembre 2014)


Sympetrum striolatum mâle (photo J.P.Lavigne, île de Ré, septembre 2014)


Sympetrum striolatum in copula ("coeur copulatoire")...(photos J.C.Bernard et P.Falatico)




Autres Sympetrum striolatum in copula (photo P.Falatico) - Femelle mâture de Sympetrum striolatum, petite tache basale alaire jaune visible ici (plus petite que chez les S.sanguineum précédents) (photo C.Fortune)


Sympetrum vulgatum femelle : bande noire frontale descendant le long des yeux...(photos D.Maillot)


Comparaison entre 2 Sympetrum très proches bien différenciables par la bande noire de la face ne descendant pas le long des yeux (Sympetrum striolatum) ou descendant le long des yeux (Sympetrum vulgatum) photos J.Bierrewaerts


Autre Sympetrum vulgatum femelle avec la lame vulvaire saillante à angle droit par rapport à l'abdomen...(photo Dr.Y.Glon)


Autres Sympetrum vulgatum in copula...(photo L.Fabre)


Sympetrum meridionale femelle : pattes jaunes, noir du front caché par le vertex en partie, noir des sutures thoraciques très fin...


Sympetrum meridionale transportant des Hydracariens sous son ventre ! (cf.cycle et relation Hydracariens-Odonates : Acariens aquatiques de France)...(photo J.P.Lavigne, île de Ré)


Le "Sympetum jaune" Sympetrum flaveolum avec sa tache alaire basale safranée de l'aile postérieure...(photo de gauche de J.Guérin)


Autre Sympetrum flaveolum mâle...(photo J.Guérin)


Sympetrum flaveolum femelle vue de profil : lignes noires latérales abdominales plus ou moins continues surtout pour celle du haut...(photo C.Crismer)


Sympetrum flaveolum femelle : gros plan sur le thorax et la base des ailes (photo J.Guérin) - autre femelle (exemplaire aux taches alaires jaunes peu étendues) photo P.Falatico


femelle de Sympetrum fonscolombii : pterostigma jaune entouré de noir, ailes avec un peu de jaune et inférieures avec grande tache à la base (photos P.Pinson et O.Sigaud)




Le "Sympétrum de Fonscolombe" ou "Sympétrum à nervures rouges" Sympetrum fonscolombii mâle et femelle et gros plan sur la tête avec la partie inférieure des yeux gris-bleu


Autre Sympetrum fonscolombii femelle jeune : nervation des ailes orange, yeux franchement bicolores, trait noir qui descend le bord de l'oeil, bivoltine avec une seconde génération estivale abondante...(photos P.Falatico)


Sympetrum fonscolombii femelle...(photo J.C. Pomies)


Autres Sympetrum fonscolombii femelle à la partie inférieure des yeux nettement bleue (photos H.Maleysson)


Autre femelle de Sympetrum fonscolombii...(photos J.P.Marino)


Sympetrum fonscolombii : femelle - mâle


Sympetrum fonscolombii : femelle en position d'"obélisque" - mâle (photos J.P.Marino)


Sympetrum fonscolombii mâle mature...(photos C.Fortune, Moyen-Atlas marocain)
(nervures principales rouges à la base, partie inférieure des yeux gris-bleu, ptérostigmas bordés d'une épaisse nervure noire, face rouge vif avec côtés blanchâtres, base de l'aile postérieure jaune...)


Autre mâle de Sympetrum fonscolombii mâle mature (photo F.Cregut)


Sympetrum fonscolombii femelle ou Crocothemis erythraea femelle ? (voir la suite...)


Sympetrum fonscolombii ou Crocotemis erythraea femelle ? : pas de noir aux pattes visible, tache ambrée à la base de l'aile postérieure et bandes antéhumérales claires indiquent plutôt un Crocothemis !!


Autre femelle de Sympetrum fonscolombii et gros plan sur la face...


le "Sympétrum du Piémont" Sympetrum pedemontanum femelle, 18-23 mm de long, taches tranverses alaires brunes partant sous le pterostigma (photos J.P.Marino, rives de la Durance en juillet...)


Autre Sympetrum pedemontanum : femelle - mâle (photos P.Falatico)


Le "Sympétrum noir" Sympetrum danae mâle mature, corps, pattes et pterostigma noirs...(photos F.Gully)


Sympetrum danae mâles immatures (photos M.Cochu et F.Gully)


Le "Trithémis de Kirby" Trithemis kirbyi ardens : rouge vif, tache basale alaire orange et étendue (photo J.Dupuy, Tunisie)





Le "Diplacode noir" Diplacodes lefebvrii, mâle immature aux appendices anaux clairs, environ 30 mm de long...(photo C.Desjacquot et M.Magnouloux, ranch de Bango, ST Louis, Sénégal)
(Afrique, Océan Indien, rivages méditerranéens de l'Eurasie)


Dythemis sterilis, front brun-rouge sans reflet métallique, bandes noires thoraciques sans réflexion métallique, marques jaunâtres du segment abdominal 7 3 fois plus longues que larges (photos C.Fortune, Guadeloupe)
(front bleu métallique, réflexions métalliques et marques jaunâtres 2 fois plus larges chez D.multipunctata)


Un Libellulide d'Amérique centrale, Erythodiplax umbrata : mâle - femelle âgée (photos C.Fortune, Guadeloupe)


Autres Erythrodiplax umbrata mâles...(photos C.Fortune, Guadeloupe)


Erythrodiplax umbrata femelle : abdomen à taches sombres plus ou moins rectangulaires sur fond jaune verdâtre; vaste répartition aux Amériques du S-E des USA à l'Uruguay en passant par l'arc antillais...(photos C.Fortune, Guadeloupe)


Un autre grand Libellulide de Guadeloupe : Erythemis vesiculosa mâle, thorax et abdomen verts avec taches latéro-dorsales brun-noir sur abdomen 4-7...(photos C.Fortune)


Erythemis vesiculosa : mâle - femelle (photos C.Fortune, Guadeloupe)


Erythemis vesiculosa : Détail de la nervation...


Appendices anaux d'Eythemis vesiculosa : convergents chez le mâle - parallèles chez la femelle


Libellulide Micrathyria aequalis mâle avec ses 2 trangles blancs abdominaux caractéristiques...(photos C.Fortune, Guadeloupe)


Micrathyria aequalis : in copula - femelle (photos C.Fortune, Guadeloupe)




La "Libellule globe-trotter" Pantala flavescens mâle, envergure 80 mm, longueur 45 mm, corps jaune à jaune-orangé, yeux, rouges, face jaune-orangé, marques sombres médianes sur l'abdomen...(photos C.Fortune, Guadeloupe)
(espèce cosmopolite circumtropicale effectuant de grandes migrations, la femelle a les ailes hyalines et un pterostigma jaunâtre et la mâle a des taches apicales sombres et un pterostigma plus sombre...)


Une sous-espèce insulaire de Sympetrum striolatum : le "Sympétrum strié de Macronésie" Sympetrum nigrifemur mâle, grande taille, uniquement connu des îles Madère, Grande Canarie et Ténérife (photos J.M.Desjacquot, Grande Canarie)


Autre Sympetrum nigrifemur mâle (photos C.Fortune, Ténérife)






Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-7ter-7terter-7-3-7-3'-7-4-7-4'-7-5-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13ter-4-13ter-5-13ter-6-13ter-7-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57