Page 14ter-30'

Page précédente Page suivante

LES ICHNEUMONIDES, une famille à l'instinct remarquable (7) :

6-sous-Famille des TRYPHONINAE (Tryphonines) :

-Abdomen la plupart du temps subsessile et fusiforme déprimé dorso-ventralement (sessile chez Metopius)
-1er segment abdominal parfois étroit;; jamais le postpétiole ne se différencie bien du pétiole; le postpétiole n'est jamais soudainement dilaté, ni géniculé, souvent plus ou moins arqué
-Aréole alaire habituellement triangulaire ou absente, rarement pentagonale, parfois pétiolée
-Femelle avec tarière cachée, rarement quelque peu exserte
-Chez les mâles : pas de carène transversale postérieure au propodeum...etc.
-on peut citer une espèce commune : Netelia testaceus (ce genre a l'aréole triangulaire et petite)...


Rappel : comparaison ailes antérieures d'Ophion sp. et de Netelia sp. (photos R.Stas)



Le Tryphonine le plus commun Netelia testaceus...(photo P.legros)


Autre Tryphonine : Netelia sp. femelle à la tarière courte et solide (photos G.Rubatto)


Autres photos plus grossies de Netelia sp. : on distingue les caractères des Ichneumonides (antennes longues, 2 trochanters, nervation réduite avec pterostigma...) photos P.Pinson


Netelia sp. femelle, environ 16 mm, tarière courte capable de piquer l'homme, attiré par la lumière (photos P.Falatico)


Netelia sp. mâle (photos P.Falatico)


Netelia sp. in copula...(photos P.Falatico)
(les spécialistes conseillent fortement de ne pas détermier les espèces de Netelia sur simples photos...)




Tryphonine femelle d'environ 11 mm avec quelques critères d'identification dont le clypéus avec une touffe de poils raide à l'apex...(photos M.Le Masson, Massif de Belledonne, 600m)


Petits Tryphonines : plus ou moins violet (photo M.Chevriaux) - photo P.Legros


Autre Tryphonine Tryphon sp...(photos A.Bauvey, Isère)


Autre petit Tryphonine mâle (photo M.Ponsot)



Tryphonine femelle jaune-rougeâtre clair commun à tarière courte (photo P.Pinson)


Larve de "Tenthrède" sur Aulne , Craesus septentrionalis et son parasite, le Tryphonine Excavarus apiarius (photos C.Fortune)


Tryphonine Exenterini Eridolius sp. sur Crataegus en avril en Bretagne (Dét. Dr.Gavin Broad)



Tryphonine proche de Phytodietus sp., femelle (dét. P.N.Libert) - cocon d'Argyrotaenia (Tortricide) d'où il est sorti ! (photos P.Falatico)


Phytodietus sp. femelle : peigne des P1 ne dépassant pas la moitié de l'épine tibiale, griffe tarsale pectinée (vus à la loupe binoculaire) - gros plan sur les mandibules tordues orange pâle (photos A.Delannoy)





Petit Ichneumonide (quelques mm) à tarière aussi longue que l'abdomen; un des nombreux petits "Ichneumons" difficles à déterminer! (photo M.Chevriaux)



On peut aussi avoir la bonne surprise de voir des Ichneumonides, locataires parasitoïdes des larves de Cynipide, sortir de la "galle chevelue" ou "Bédéguar" du Rosier et de l'Eglantier :


Un petit (4-5 mm) Ichneumonide mâle sorti d'un "Bédéguar" Orthopelma mediator parasitoïde des larves du Cynipide Diplolepis rosae...(photos P.Falatico)


Autre Orthopelma mediator 4-6 mm, femelle sortie d'un autre "Bédéguar" (photos P.Falatico)
(tête et thorax noirs, coxas noirs, fémurs postérieurs noirs, restes des pattes bruns y compris les trochanters, articulations pâles, abdomen testacé jaune dessous avec marques brunes latérales...)


Autre Orthopelma sp. mâle plus petit sorti d'un "Bédéguar" (photo P.Falatico)

Les espèces suivantes font partie de la Tribu des Metopiini (sous-Famille des Métopiines pour certains) : les espèces de Metopius se déterminent avec l'aire supra-clypéale


Metopius sp. (photo R.Stas, Belgique) - Metopius (Peltocarus) dentatus : 18-22 mm, parasite de chenilles commun (photo Henri Robert)


Metopius dentatus...(photos H.Robert)


Autres photos de Metopius dentatus assez commun au printemps...




Metopius sp....(photos E.Eme, 13/04/2012)


Metopius sp. femelle




Metopius sp. femelle : en approche puis ponte sur une chenille d'Opisthograptis luteolata (photos M.Le Masson)


Metopiine proche de Metopius (Ceratopius) dissectorius sur inflorescence d'Angélique...


Ce Métopiine de 5 mm (sorti d'une chrysalide de Choreutis nemorana) a l'arrière de la tête faisant un angle droit net à partir des ocelles et les fémurs sont renflés et courts ; c'est soit le genre Hypserica soit le genre Exochus (photos M.Billard)
(pour les identifier, il faudrait voir les 2 éperons des tibias II égaux chez Hypserica et inégaux chez Exochus...ici on ne les voit pas !)

Les "Ichneumons" sont donc des Insectes indispensables dans les écosystèmes qui régulent, entre autres, les populations de chenilles nuisibles en particulier des Noctuelles; leur comportement est passionnant à étudier mais leur identification est complexe et leur inventaire n'est pas terminé, en particulier les Ichneumonines aux nombreuses espèces proches (Ichneumon-Coelichneumon-Cratichneumon-Ctenichneumon- Virgichneumon...); encore une fois, c'est une affaire de spécialistes et il y a des espèces inconnues à déterminer sur le terrain en plus de quelques-unes qui "dorment" dans des flacons de doctorants d'université



Page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14ter-21-14ter-3-14ter-3'-14ter-3'-1-14ter-30-14ter-30'-14ter-31-14ter-4-14ter-5-14ter-6-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57