Page 13-4-1

Page précédente Page suivante

LES NOCTUIDES ou "NOCTUELLES", une famille qui a du (des) caractère(s) (2) :


Le "Hibou" Noctua pronuba, 45 mm d'envergure, exemplaire abattu au sol montrant les ailes postérieures, jardins... (photo L.Weitten)- autre exemplaire un peu délavé


Autres photos de Noctua pronuba : femelle plus claire, tache noire apicale antérieure constante et typique... (nombreux dans les prairies et pelouses en automne restant à terre !)


Autre femelle de Noctua pronuba...(photo C.Fortune)


Autres "Hibou" Noctua pronuba : (photo M.Chevriaux) - exemplaire mort...(photo P.Falatico)


Autre coloration (vers le brun rouge) de Noctua pronuba...


Autre Noctua pronuba issu d'un élevage de G.Chauvin


Noctua pronuba, ici sur feuile de Rheum (photo P.Prevot, 22/06/2013, Racrange 57)


Noctua pronuba mâle (plus foncé que la femelle), photos A.Peuch, Portugal


Autre Noctua pronuba mâle (photos M.J.Ledoux)


Noctua pronuba femelle...(photos P.Falatico)


Ponte de Noctua pronuba...(photos J.Balda)


Noctua pronuba femelle (photo P.Falatico) - Détail d'un oeuf de Noctua pronuba (photo M.E.B G.Chauvin)




Les photos ci-dessus montrent les étapes du développement de Noctua pronuba suivies par G.Chauvin : chenille - chrysalide - imago tout juste émergé de sa chrysalide


la "Noctuelle frangée" Noctua fimbriata, imago femelle : vue dorsale - vue ventrale (élevage de G.Chauvin)
(l'imago mâle est en général plus foncé)


Autres vues ventrale et dorsale de Noctua fimbriata (photos J.Bailloux, Var)


Autre "Frangée" Noctua fimbriata, envergure 55 mm, espèce polymorphe, chenille polyphage (photos J.M.Chauvin)


Noctua fimbriata femelle plus claire que le mâle... (photos P.Legros)


la "Frangée méditerranéenne" Noctua tirrenica (très proche de la précédente), envergure 55 mm, chenille sur plantes basses (photos M.J.Ledoux, Var)


Autre Noctua tirrenica (photo J.Bailloux, Var) - Le "Faux-Casque" Noctua interjecta, envergure 32 mm, chenille sur diverses plantes basses (photo J.M.Chauvin)


L'"Imprévue" ou Le "Collier soufré Noctua janthe, envergure 35 mm, chenille polyphage (photos M.J.Ledoux, Var)


Autre variante de Noctua janthe...(photos M.J.Ledoux, Var)






Noctua janthe : bande postérieure noire non en croissant mais remontant jusqu'à la base de l'aile en s'élargissant...cependant certains considèrent janthe et janthina comme une seule espèce et notent Noctua janthe-janthina (photos H.Robert)


Noctua janthina...(photos M.J.Ledoux, Var)


L'"Orpheline" Noctua orbona, envergure 40 mm, chenille polyphage (issu d'un "élevage" de G.Chauvin)


Autre variante de Noctua orbona avec sa tache noire constante près de l'apex...


La "Suivante" Noctua comes, envergure 42 mm, chenille polyphage (photos M.Chevriaux et A.Linda)


Autres Noctua comes...(photos M.Blaise et C.Fortune)


Noctua comes...(photos P.Falatico et J.Bailloux)


Chenille de Noctua comes : sur chou (photos M.Billard) - (photo M.Consolo)




La "Téniocampe grêle" Orthosia gracilis, envergure 40 mm, couleur de fond variable, chenille polyphage...(photos P.Falatico et H.Robert)


Autre Orthosia sp. pris dans une toile (tête mangée !)


La "Téniocampe constante" Orthosia cerasi, envergure 35 mm, grandes taches ovales (dans certains variants, ces 2 taches orbiculaire et réniforme se touchent), chenille polyphage sur divers arbres (photos C.Fortune)


Orthosia cerasi vu de profil...(photo C.Fortune)


Autre Orthosia cerasi...(photos M.J.Ledoux, Var)


Chenille jeune, en mai, d'Orthosia cerasi sur Eleagnus avec une strie jaunâtre derrière la tête et l'autre sur le 8e segment abdominal...(photos A.Wojtyra)





La "Ténicampe ambiguë" 2 variantes d'Orthosia cruda, envergure 27 mm, chenille polyphage (photos P.Prevot, 03/2012, [57] Saint-Avold)


La "Xanthie lavée" Agrochola lota, chenille sur divers feuillus (photo D.Vermaut) - la "Fauvette" Agrochola circellaris, envergure 35 mm, chenille polyphage (photo G.Chauvin)


Agrochola lota...(photos A.Linda)


La "Xanthie cannelée" Agrochola lychnidis femelle (photos M.J.Ledoux, Var)


La "Xanthie rufine" Agrochola helvola, envergure 40 mm, chenille sur divers arbres et arbustes (photo A.Linda)


Chenille d'Agrochola helvola...(photos G.Champier)


La "Xanthie noisette" Agrochola macilenta, envergure 32 mm, chenille polyphage (photo G.Chauvin)


Autres Scotochrosta pulla mâles, enverguyre 45 mm...(photos M.J.Ledoux, Var)



Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13ter-4-13ter-5-13ter-6-13ter-7-13terter-13terterter-13-4-13-4-1-13-40- 13-4'-13-41-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57