Page 11-7

Page précédente Page suivante

LES CURCULIONIDES ou "Charançons", la famille la plus nombreuse des Coléoptères (8) :

-"Charançons des grains" : 3 mm, ravageurs des grains stockés; ce sont les "Calandres des grains" aussi nuisibles en silos que d'autres Coléoptères Tribolium et "Sylvains" (Oryzaephilus surinamensis); pontes dans les grains de blé et de riz...


"Charançon du blé" Sitophilus granariae sur grains de blé - "Charançon du riz" Sitophilus oryzae, 3 mm, trouvé dans une arrière cuisine...(photo C.Peters)


Autres photos de Sitophilus oryzae, espèce cosmopolite...(photos M.Franke)


Sitophilus granarius (Calandra granaria) ou "Charançon du blé"-"Charançon du blé"-"Charançon du riz" : Sitophilus orizae (environ 3mm)


Vues dorsale et ventrale de Sitophilus oryzae, 4 mm...(photos M.Le Masson, Isère)
(2 Sitophilus ont 4 taches oranges sur les élytres : S.oryzaee-S.zeamais; ici c'est Sitophilus oryzae car ponctuation du pronotum à points ovales allongés, zone médiane longitudinale du pronotum sans ponctuation et moins de 20 ponctuations sur la longueur médiane du pronotum contrairement à S.zeamais)




Autre Sitophilus oryzae; même habitus que Sitophilus zeamais, dans une meule de foin en hiver (photos A.Wojtyra)


Sitophilus sp. (photo M.E.B de G.Chauvin)

Les "Calandres" exotiques (photos suivantes) sont nettement plus grands : certains mesurent 40 mm (contre 3 mm pour les Calandres français!)





-Les "Balanins" à rostre très long et mince, courbé : Balanins des glands, châtaignes et noisettes ("Vers des noisettes"), 3-9 mm; certains comme Balaninus villosus peuvent pondre dans des galles de Cynipides !


Curculio venosus, environ 7 mm... (photos A.Bauvey)


Couple de Curculio glandium (la femelle à droite fore le gland!) - individu isolé (photos M.Chevriaux)


Curculio glandium femelle (le rostre est plus long chez la femelle !) photo C.Fortune


Curculio glandium femelle sur "son" gland prêt à l'envol (photos P.Falatico)


Le très long rostre de la femelle de Curculio glandium (photo P.Falatico)
(Chez la femelle, les antennes sont insérées au 1/3 antérieur du rostre, au milieu pour le mâle !)


Autres Curculio glandium : mâle - femelle ...(photos M.Le Masson et P.Falatico)
(plus petit que C.nucum, antennes, une partie du rostre et pattes rougeâtres, antennes à articles subconiques, dent des métafémurs nette...)


Curculio glandium femelle (on voit bien ici les artciles antennaires subconiquues tous beaucoup plus longs que larges) photo R.Stas


Autre Curculio glandium femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Curculio glandium in copula (photo P.Falatico)


Curculio elephas femelle : arrière-corps subtriangulaire, pattes et antennes rousses, rostre aussi long que le corps, antennes très longues avec articles du funicule treès allongés, pattes longues...(photos M.Consolo, Italie du Nord)


Curculio nucum femelle : 6 mm (10 mm avec le rostre), fascies claires sur les élytres, en juin près des noisetiers...


Curculio nucum (photo de gauche de L.Weitten)


Autres photos de Curculio nucum, rostre plus court que C.elephas et C.glandium...(photos M.Blaise)


Autre Curculio nucum à la coloration plus rousse...(photos M.Tomme)


Cette photo de Curculio femelle montre la longueur du rostre plus long que le corps...(photo P.Legros)


Curculio nucum mâle aux antennes insérées au milieu du rostre qui est plus court que le corps (plus long que le corps pour la femelle) photo M.Le Masson
(élytres déprimés dessus, une petite "crinière" de soies rudes un peu hérissées sur la 1/2 postérieure de la suture élytrale et les derniers articles antennaires du funicule noueux pyriformes, le 1er à peine plus long que le 2e et les 2 derniers 2 fois aussi longs qu'épais (ce n'est pas C.glandium qui a tous les articles du funicule beaucoup plus longs que larges)...)


Autre Curculio sp. proche de C.venosus...(photo P.Falatico)


"Ver des noisettes" ou larve de "Balanin" avec trou de sortie sur le fruit (la larve va s'enterrer ensuite dans le sol à environ 10 cm de profondeur pour la métamorphose qui donnera un adulte au printemps suivant...)


Autre photo de larve de Curculio sp. (larve apode à corps court, épais et charnu, tergites abdominaux à replis dorsaux transverses (photo M.Tomme) - Autre larve de Curculio elephas extraite d'une châtaigne (photo M.Billard)


Larve de Curculio elephas trouvée dans une châtaigne (espèce qui parasite glands et châtaignes : 1 larve par fruit) photos F.Cregut


Autre larve de Curculio elephas




Larve de Curculio elephas dans un gland...(photos P.Falatico)


Autre Curculio nucum se tenant au bord de la feuille prêt à s'envoler...


Autre Curculio nucum avec gros plan sur la "crinière" de soies rudes hérissées au niveau de la moitiée postérieure de la suture élytrale...(photos A.Wojtyra, Oise)




Diverses vues d'un autre Curculio nucum...(photos J.Bierrewaerts)


Autre Curculio encore présent en octobre...


Autre Curculio : Curculio pyrrhoceras ? (photos P.Pinson)


Dorytomus longimanus mâle, environ 6 mm, rostre long et noir, pattes antérieures longues, larves sur peupliers (photos M.Chevriaux et F.Cregut)


Autre Dorytomus longimanus mâle...(photo P.Falatico)


Dortyomus longimanus mâle aux protarses 1 longs...(photos M.Le Masson)




Dorytomus longimanus mâle avec vues ventrales...(photos R.Stas, région de Liège, Belgique)


Dorytomus longimanus femelle : courbure dorsale du rostre formant un angle rentrant avec celle du front convexe, rostre noir long arqué luisant, prothorax transverse caréné, antennes rousses, pattes ferrugineuses...(photos A.Wojtyra)


Forme orange de Dorytomus longimanus mâle (photos M.Le Masson)


Forme orange de Dorytomus longimanus maˆle...(photos P.Falatico)


Autre forme orange de Dorytomus longimanus mâle, 6 mm...(photos J.Bartolome)


Dorytomus sp., environ 5 mm, proche de D.filirostris : protibias plus courts que leurs fémurs, funicule à 2e article allongé presque aussi long que la massue, rostre égal à la 1/2 du corps (photo H.Maleysson)


Dorytomus dejeani, environ 4 mm, base du rostre plus large que l'intervalle interloculaire, pronotum à carène médiane fine et taches basales dénudées, calus huméral antéapical tomenté de blanc, larve sur Salix (photos M.Le Masson)


Autre Dorytomus dejeani...(photos G.Champier)


Dorytomus schoenherri, à peine 6 mm, vit sur Populus (photos M.le Masson, Isère)
(protibias aussi longs que leurs fémurs, courbure dorsale du rostre continuant celle de la tête, profémurs aussi longs et épais que les métafémurs, élytres avec de nombreuses taches rougeâtres et foncées formant un dessin marbré, rostre noir et pattes en majeure partie rougeâtres...)


Vues complémentaires de l'élytre et du rostre de Dorytomus schoenherri...




Dorytomus nebulosus, 3,5 mm (photos M.Le Masson, marais de Montfort, Grésivaudan)
(rostre, antennes et pattes roux, pubescence fine appliquée jaune variée de brun-roux, vagues mouchetures roux brunâtre sur les élytres qui sont bien plus larges que le pronotum à la base, pronotum arqué à la base, écusson brun, rostre peu courbé à peu près égal au prothorax....)




Dorytomus affinis, 4,5 mm : oblong, brun-rougeâtre, rostre noir épais presque droit de la base à l'insertion antennaire puis un peu courbé au-delà, pubescent sur les cannelures longitudinales de ce rostre, fémurs dentés...(photos A.Wojtyra, Oise)



Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11-4- 11-5-11-50-11-6-11-60-11-61-11-62-11-7-11-7'-11-70-11-8-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57