Page 14ter-3'

Page précédente Page suivante

LES ICHNEUMONIDES, une famille à l'instinct remarquable (3) :

2-sous-Famille des CRYPTINAE (Cryptines) :

-Abdomen avec pétiole peu soudainement dilaté dans son tiers postérieur, souvent même linéaire chez les mâles
-Spiracules du post-pétiole plus rapprochés l'un de l'autre que du bord postérieur
-Gastrocèles souvent absents ou indistincts
-Femelle : tarière distinctement exserte
-Mesosternum séparé des mésopleures par un sternaule profond
-Propodeum rarement entièrement aréolé
-Aptérisme parfois présent chez les femelles de certains genres
-Aréole alaire pentagonale, à nervure externe parfois absente ou de forme carrée et très petite, fermée ou non fermée...etc.
-Le caractère le plus important pour cette sous-famille est le propodéum aréolé

J.Valemberg souligne que les clefs des Cryptinae sont très aléatoires, totalement imprécises, surtout celles des mâles !


Ailes de Cryptines...(photos H.Robert)

-larves endoparasites de chenilles mais aussi d'araignées

-Mesostonus gladiator : noir, pattes rougeâtres, tariè très longue, parasites de guêpes solitaires
-Gelis zonata : rougeâtre avec bandes noires transverses, parasite de cocons d'araignées


Cryptine mâle prêt àl'envol (photo J.Gouzanet)


Individu mort de Cryptine femelle : ce sont les seules femelles d'"Ichneumons" avec terebra (tarière) notablement exserte et toujours le flagellum court et très épais (photos P.Legros)


Cryptine femelle à tarière courte sur inflorescence de "Grande Berce"


2 Cryptines femelles de la Tribu des Cryptini, 10-15 mm (photo de gauche de J.P.Marino)


Autre Cryptine femelle...(photo M.Ponsot)


Autre Cryptine femelle...(photo M.Ponsot)


Autre Cryptine femelle...(photos M.Blaise)


femelle de Cryptine- Tribu Cryptini - genre Cryptus sp. (Fabricius, 1804) (photos H.Robert) (65 espèces dans la table de Schmiedeknech)




Autre Cryptus sp. femelle et gros plan sur les sternaules du mésopleure (cf.flèche) et l'ovipositeur...(photos H.Robert)


Autre Cryptine mâle d'environ 5-6 mm... (photo P.Falatico)


Autre Cryptine mâle : L'hypopygium est long, mais l'allure indique apparemment une Cryptinae mâle; le pétiole n'est pas tryphonien...(photo E.Prevot)




Ctenopelmatine Perilissini (genres Perilissus ou Priopoda) femelle avec gros plan sur la tête vue de face : peut-être Priopoda xanthopsana (dét. Dr.Gavin Broad) photos M.Blaise




Autre Cryptine difficilement identifiable...(photos P.Falatico)


Autre Cryptine femelle de la Tribu des Cryptini...(photos H.Maleysson)


Cryptines in copula dont le mâle mesure 7 mm...(photo M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)




Echthrus reluctator femelle, 15 mm hors ovipositeur, partie apicale des tibias 1 fortement dilatée; seule esp¸ce en France (photos M.Le Masson, Massif de Belledonne, 1000 m)


Buathra laborator mâle, 15 mm sans les antennes, corps entièrement noir, pattes noirs et rouges avec tarses 3 en grande partie blancs ...(photos A.Delannoy, Normandie)


Cocon de Coleophora nubivagella parasité par un Cryptine dont on voit le trou de sortie...


Cryptine femelle issu du cocon précédent...("élevage" de M.Billard, Savoie)


Cryptine femelle...(photo P.Falatico)


Autre Cryptine Cryptini mâle, 7,5 mm : aréole grande avec côtés parallèles pour la Tribu des Cryptini...(photo R.Stas, Belgique)


Autre Cryptine femelle de la Tribu des Cryptini, espèce bretonne...


Autre Cryptine femelle...(photos A.Bauvey)


Thrybius praedator mâle, lié aux Phragmites (Dét. M.Schwarz) photo M.le Masson, marais près de Grenoble


Cryptine de la Tribu des Phygadeuontini femelle Chirotica sp. (dét. M.Schwarz) photo P.Falatico


Autre Cryptine femelle voisine de la précédente... (photo M.Ponsot)


Cryptine femelle de la Tribu des Mesostenini, sous-Tribu Agrothereutina, Agrothereutes sp. très probablement, environ 9 mm ( carenation propodéale non appréciable) photos H.Robert


Détail de la tête du Cryptine précédent (photos H.Robert)


Agrothereuthes abbreviatus femelle...(photo P.Legros)


Cryptine parasite de Sphécines : Acroricnus seductor femelles (dont une en ponte en bas dans une cellule) sur un nid de Sceliphron caementarium - femelle isolée...(photos J.M.Chauvin)


Autre Acroricnus seductor femelle sorti d'un nid de Sceliphron curvatum (photo B.Riboulot)


Autre Cryptine sorti du nid de "guêpe maçonne" : Bathytrix fragilis (dét. M.Schwarz) (photos T.Colin)


Ichneumonide Cryptine de la Tribu des Mesostenines, 10-12 mm, femelle à longue tarière : Stenarella domator, Poda 1761 (anciennement Mesostenus gladiator) - ponte dans un nid d'Euménide Ancistrocerus sp. (contenant une dizaine de petites chenilles) à travers le bouchon de "mortier"...(photos G.Chauvin)


Autre femelle à longue tarière de Stenarella domator...(photo J.P.Marino)


Stenarella domator femelle...(photo M.C.Imbert)




Autre Stenarella domator femelle (photos R.Stas)




Latibulus argiolus mâle, dét. K.Zwakhals, un des 3 genres français parasites des guêpes Polistes (photos P.Falatico, Drôme)


Petites femelles aptères de Cryptines : Gelis zonata et Gelis sp., 4-5 mm...(photos G.Pouchin)


Autre petit Gelis sp. femelle dans la mousse en mars (photos A.Wojtyra)


Gelis sp. en mai dans les feuilles mortes (photos A.Wojtyra, Oise)




Gelis sp. femelle, environ 5 mm de long, tarière comprise...(photos P.Falatico)




Gelis sp. femelle sortie d'un cocon (7mm) parasitant une chenille (photos M.Billard, élevage avec émergence de 2 femelles)




Aptesis nigrocincta femelle (dét. M.Schwarz), 8 mm avec les antennes, ectoparasitoïde des cocons de l'"Hoplocampe des pommes" (Tenthrèdinide Hoplocampa testudinea)...(photos M.le Masson)






Diverses vues d'un autre petit Cryptine aptère femelle du type Gelis avec, entre autres, la tête rectangulaire aux bords très arrondis...(photos M.Blaise)




Cocon (suspendu à une feuille de Ruscus) d'Araignée Mimétide du genre Ero; l'Ichneumonide qui en est sorti est un Gelis sp. femelle (photos A.Wojtyra, Oise)
(Les Gelis sont polyphages mais on les obtient très souvent, comme ici, de cocon d'araignée dans lequel la femelle a introduit son oeuf; dans d'autres espèces d'araignées, ce cocon suspendu est recouvert en plus de terre...)


2 femelles de Gelis rufogaster sorties des cocons précédents accrochés sur Ruscus...


Autre photo du Gelis rufogaster précédent...(photo A.Wojtyra)
(c'est un parasite assez spécifique des cocons d'Ero furcata au contraire de Gelis melanocephala plus ubiquiste... (cité par C.Rollard, Bull.sci.Bretagne,59,1988)

Les photos suivantes concernent un autre Gelis commun, endoparasite de chenilles en particulier de Tortricides : photos A.Wojtyra (Oise)

<






Endoparasite Gelis areator femelle, à peine 5 mm, issue d'une chenille sur Carpinus...(photos A.Wojtyra)
(On trouve cette espèce, avec d'autres Ichneumonides et Braconides, dans les vignobles comme parasites des "Tordeuses de la vigne"; cet auxiliaire pourrait ainsi être utilisé pour la lutte biologique...)


Autre Cryptine Phygadeuontini : Theroscopus trifasciatus femelle, dans feuilles mortes du lierre fin juillet, dét. M.Schwarz (photos A.Wojtyra)

Page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14ter-21-14ter-3-14ter-3-1-14ter-3-1'-14ter-3'-14ter-3'-1-14ter-30-14ter-31-14ter-4-14ter-5-14ter-6-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57