Page 13bis-10

Page précédente Page suivante

LES TORTRICOIDES ou "TORDEUSES", des ravageurs phytophages (3) :

Suite des Tortricides...


Tortricides Tortricines : la "Tordeuse de l'oeillet" Cacoecimorpha pronubana : femelle (à gauche, photo J.Bierrewaerts) - mâle, envergure 20 mm...


Cacoecimorpha pronubana mâles...(photo du centre de M.Chevriaux)


Autre variante de Cacoecimorpha pronubana : femelle...(photos P.Falatico et C.Fortune)
(chenille polyphage mais c'est un organisme de quarantaine provoquant des dégâts dans les cultures d'oeillets sous serres et sur les agrumes dans les pays du Sud; ailes marron-jaune à marron-pourpre, bandes transversales plus sombres obliques et étroites sur les ailes antérieures : 2 chez le mâle et 1 chez la femelle qui est plus claire; originaire des régions méditerranéeenes, maintenant dans presque toute l'Europe...)


Autre Caoecimorpha pronubana mâle...(photos P.Falatico)


Tortricide Tortricine plus petit que le précédent : Epiphyas postvittana


Tortricide Tortricine Lozotaenia forsterana, envergure 25 mm...(photo de gauche de C.Fortune)


Autres Tortricines : variantes d'Epagoge grotiana, envergure 15 mm, chenilles sur feuilles de chêne, commun (photos C.Fortune et J.M.Chauvin)


Autre Tortricine : Choristoneura hebenstreitella , envergure 25 mm, chenille sur diveres arbres feuillus et arbustes (photos M.J.Ledoux, Var)


La "Tordeuse de Lafaury" Choristoneura lafauryana femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


La "Tordeuse argentée" Eana argentana, envergure 25 mm...(photo M.J.Ledoux, Var)




Autre Eana argentana, espèce surtout montagneuse...(phoos C.Fortune, Queyras)


Tortricine Eana osseana, envergure 20 mm; il existe une forme sombre et une forme claire: ici, c'est plutôt la forme claire ou intermédiaire...(photo C.Fortune, Queyras)


Eana fulipjevi mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)


"Tordeuse des jacinthes" Eana incanana femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Autre Tortricine Archips xylosteana...(photos M.Chevriaux)


La "Tordeuse des fruits" Archips podana - Autre variante de la "Tordeuse des bourgeons" Archips xylosteana, sur chêne et autres feuillus...(photos C.Fortune)


La "Tordeuse des bourgeons" Archips xylosteana...(montage-photos M.J.Ledoux, Var)


Archips xylosteana...(photos P.Falatico)


Autre Archips xylosteana (photo J.M.Chauvin) - La "Tordeuse des fruits" Archips podana mâles (forme foncée à droite), le pli costal est absent chez la femelle plus grande (dimorphisme sexuel net), envergure 20 mm, larves sur feuilles et fruits des arbres fruitiers essentiellement (photos J.M.Chauvin et C.Fortune)


Chenille d'Archips sp....(photos G.Champier)


La "Petite tordeuse de la grappe" Argyrotaenia ljungiana, envergure 13 mm, 2 touffes de poils dressés sur le thorax, ronge les feuilles de vigne, pommier, poirier : (photo P.Falatico) - autre variante (photo G.Vogel, [55]Stenay,16/5/2010)


Argyrotaenia ljungiana mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Pseudargyrotosa conwagana...(photos G.Champier, Isère)


Autres Tortricines : Pandemis cerasana (photo M.Weitten) - Clepsis consimilana, envergure 15 mm (photo P.Pinson) - Clepsis spectrana (photo J.M.Chauvin)


La "Pyrale de la vigne" Sparganothis pilleriana avec ses longs palpes labiaux, envergure 22 mm, grande variabilité; sa chenille "printanière de la vigne"attaque la vigne...(photos G.Champier)


Clepsis consimilana, mâles à droite (photos M.J.Ledoux et J.M.Chauvin)


Tortricine Archipine : Clepis pallidana...(photos P.Falatico)


Autre Clepsis pallidana...(photos P.Falatico)



Autre Clepsis consimilana


La "Tordeuse unifasciée" Clepsis consimilana mâle (photos M.J.Ledoux, Var)


Autre variante de Clepsis consimilana (photo A.Lous) - Autre "Tordeuse des fruitiers" Pandemis cerasana, envergure 20 mm - chenille du dernier stade (15 mm) qui dévore au printemps les jeunes feuilles sur Cerisier, Poirier, les oeufs passent l'hiver...(photos G.Chauvin)


Pandemis cerasana (photo J.Balda) - Exuvie nymphale de Pandemis cerasana (photo G.Chauvin)




Pandemis dumetana, envergure 20 mm, chenille polyphage (photos M.Le Masson)


2 espèces très voisines : Pandemis cinnamomeana, envergure 20 mm (photo G.Champier) - Pandemis heparana, envergure 20 mm, chenille sur arbres fruitiers (pommier, poirier) (photo M.le Masson) - Pandemis corylana (photo J.Balda, Nord Espagne)


Tortricine Ditula angustoriana femelle (les mâles sont plus foncés), envergure 15 mm...(photos G.Champier, Isère)


Tortricine Eulia ministrana, envergure 20-25 mm, chenille polyphage...(photos G.Vogel)


Autre variante d'Eulia ministrana...(photo M.Le Masson)


Autres Tortricines : Aleimma loeflingiana, envergure 17 mm (photo G.Vogel) - Eana penziana, envergure 22 mm, chenille sur Sedum (photo F.Cregut) - Acleris-sp., envergure 20 mm (photo G.Chauvin)


Autre variante de la "Tordeuse de Loefling" Aleimma loeflingiana, chenille sur chêne et autres feuillus (photo M.J.Ledoux, Var)


Autres Aleimma loeflingiana femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Acleris sp. proche d'Acleris schalleriana, envergure 18 mm, chenille sur Viburnum...(photos C.Fortune)


Acleris sparsana (photo G.Champier) - Autre variante de coloration d'Acleris schalleriana...(photo M.Le Masson)


Acleris literana, envergure 20 mm, variable mais toujours une association de marques blanches, noires et vert pâle; chenille sur chêne (photos M.J.Ledoux et C.Fortune)


Forme fulvomaculana (taches rouges) d'Acleris literana...(photos M.J.Ledoux, Var)


Acleris literana ssp.fulvomaculana...(photos M.L.ledoux, Var)


Acleris literana forme verte...


Acleris literana forme verte "verrotée"...(photos M.J.Ledoux, Var)


Le "Petit réticulé" ou "Tordeuse de Forsskal" Acleris forsskaleana, envergure 16 mm, chenille sur Erables (phots M.J.Ledoux)


Acleris fosskaleana mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Autre Acleris sp. immobile ressemblant à une galle (de Gracillariide) sur feuille de chêne - Acleris sp. (photos G.Chauvin)


La "Tordeuse chagrinée" Acleris variegana, envergure 20 mm, sur Prunus, Rosa... (montage-photos M.J.Ledoux) - Acleris laterana..(photo M.Le Masson, marais de Montfort)


Autre Acleris variegana...(photo G.Champier)




Acleris holmiana, envergure 13-15 mm, chenille sur Rosacées arborescentes et arbustives...(photos P.Prevot le 16/06/2011, Fremonville [54])


Acleris cristana...(photos M.J.Ledoux, Var)




Tortricine du complexe Acleris effractana/emargina: emargination variable et parfois absente...(photos M.Le Masson)


Tortricine Aphelia paleana, envergure 20 mm, arrière de la tête et base des ailes jaunâtre, sur diverses plantes basses...(photos P.Falatico)




Chenille d'Aphelia paleana...(photos M.Le Masson)


Autre Aphelia paleana (photo M.Chevriaux) - Autre Tortricine Ptycholoma lecheana, envergure 18 mm, chenille sur divers arbustes (photo A.Linda)


Autre variante de Ptycholoma lecheana...(photo G.Champier)


Zeiraphera isertana, envergure 22 mm, chenille sur chêne - Epinotia sp., chenille sur Epicea...


2 Cochylines : Agapeta hamana, envergure 23 mm, dessins des ailes un peu effacés (photo M.Chevriaux) - Agapata zoegana, envergure 20 mm, sur Centaurée (photo G.Chauvin)


Agapeta zoegana...(photo M.Consolo)


Autre Agapeta zoegana...(photos G.Champier)


Agapeta zoegana (photo J.Bailloux) - Agapeta hamana (photo G.Champier)


Agapeta sp. proches d'A.hamana...(photos A.Linda)


Le "Crampon" Agapeta hamana : (photos M.J.Ledoux, Var) - (photo M.Ponsot)


Autre Tortricide Tortricine : Fulvoclysia nerminae, envergure 25 mm... (photos C.Fortune, Queyras)


Cochylis dubitana, envergure 13 mm, tête et palpes blanchâtres...(photos C.Fortune, Queyras)


Cochylis hybridella, envergure 15 mm, chenille sur Picris-Crepis (photos G.Champier)


"Cochille du lin" Cochylis epilinana mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Autres Cochylines : Cochylimorpha woliniana (photos M.J.Ledoux, Var)


Cochyline Cochylidia rupicola...(photo G.Champier)


Tortricine Phalonidia contractana...(photos M.J.Ledoux, Var)


Phalonidia curvistrigana...(photo G.Champier)


Petites "Tordeuses" floricoles, envergure 15-20 mm : Pammene aurana (photos H.Maleysson et M.Chevriaux)


Autres variantes de Pammene aurana (dimorphisme sexuel ?) (photos A.Lous)


Autre Pammene aurana : (Les Gets, Haute-Savoie, 1500 m) - (photo A.Wojtyra, Oise)


Pammene trauniana...(photos G.Champier)


Pammene regiana, envergure 16 mm, ici sur Ortie...(photo M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)


Pammene germmana, envergure 12 mm, chenille dans fruits des Prunus...(photos G.Champier)


Epiblema sticticana...(photos J.P.Lavigne et M.Chevriaux)


Autres Epiblema sticticana (photos G.Champier)


Epiblema sp. proche d'E.cirsiana et d'E.sticticana (photos M.Billard, Savoie)


Epiblema hepaticana...(photos M.J.Ledoux, Var)


Un Tortricide de la sous-Famille des Chlidanotines : Olindia schumacherana, envergure 15 mm, marques blanches d'extension variable, chenille sur plantes basses dont certaines Renoncules (photo A.Lous)


et des centaines d'autres espèces de Microlépidoptères ....





Petit Lépidoptère (12-14 mm) commun sur les orties de la Famille des Choreutides : Anthophila fabriciana, 2 formes de coloration


Autre Anthophila fabriciana buvant de la rosée en position caractéristique...




Autre Anthophila fabriciana avec gros plan sur la tête...(photos P.Falatico)


Choreutis sp., envergure 12 mm...


Prochoreutis sehestediana, chenille sur Scutellaires...(photo J.Balda, Nord Espagne)


Autre variante d'Anthophila fabriciana...(photos M.Le Masson)


La"Tordeuse du Figuier" Choreutis nemorana (photo P.Falatico)


Choreutis nemorana et in copula, sur Figuier (photos C.Ollieu)


Autre Choreutis nemorana et la position caractéristique (photos J.P.Marino)


Cette position de Choreutis nemorana , comme celles d'autres, serait une posture d'appel des femelles avec exposition des glandes à phéromone ( derniers segment abdominaux un peu dévaginés et ailes relevées); cette position est commune chez les "Tordeuses" (photo J.P.Marino)


Bord d'une feuille de Figuier enroulée par la chenille de Choreutis nemorana (photos P.Falatico)


Chenille de Choreutis nemorana sur feuille de Figuier...


Cocon de Choreutis nemorana sur feuille de Figuier... (photos P.Falatico)


Chrysalide de Choreutis nemorana sortie de son cocon...(photo P.Falatico)






Diverses vues de Choreutis nemorana in copula (photos P.Falatico)


Choreutis pariana : lié aux pommiers et autres Rosacées; la chenille mange le parenchyme supérieur des feuilles qui sont réduites à l'état de squelette d'où le terme anglais d'"Apple leaf skeletonizer " (photos M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)


Prochoreutis millerana...(photos J.P.Lavigne, Queyras)


Tebenna micalis, envergure 12 mm, chenille sur diverses Astéracées dont les Cirsium, se nourrissant des parenchymes foliaires et non des épidermes (aspect en "petites fenêtres") (photos C.Fortune Bretagne)



Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbis-1-11bisbis-2-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis-13bisbis-13bis-1-13bis-1'-13bis-10-13bis-11-13bis-12-13bis-2- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57