Page 11-51

Page précédente Page suivante

LES CURCULIONIDES ou "Charançons", la famille la plus nombreuse des Coléoptères (3) :


Liophloeus tessulatus, 13 mm, squamules variables de forme et de couleur uniformément réparties ou en petites taches, commun sur le lierre...(photo de gauche de M.Chevriaux)


Autre exemplaire de Liophloeus tessulatus (s'appelait autrefois Liophloeus tesselatus)...(photo P.Falatico)


Autre Liophloeus tessulatus : sur la main - faisant le "mort"
(Espèce commune se laissant tomber brusquement en état de catalespsie pour échapper à un intrus !)


Autre vision de Liophloeus tessulatus...(photos G.Rubatto)


Autres Liophloeus tessulatus : précopula; la femelle est ici dénudée ! (photos A.bauvey)


Liophloeus tessulatus ...(photos P.Falatico)




Gros plans sur la face et le scrobe de Liophloeus tessulatus (photos P.Falatico)




Autre Liophloeus tessulatus...(photos M.Le Masson)
(ovale-oblong, convexe avec revêtement dorsal squamuleux formant des taches alternativement claires et foncées, rostre 1,5 aussi long que large à scrobes profonds arqués éloignés des yeux en arrière, fovéole au milieu du front, épaules obliques, massue antennaire oblongue acuminée, grand écusson, tarse antérieur à 1er article en triangle allongé progressivement rétréci vers la base...esp√®ce variable)


Sitona lineata : "Sitone des Légumineuses", 4-5 mm, yeux proéminants, 3 bandes plus claires sur le pronotum et sur les élytres, larve et adulte sur de nombreuses espèces de Légumineuses, très commun; on peut trouver les larves dans les nodosités (photo de droite de J.P.Lavigne)


Un "Sitone" trouvé sous des feuilles de Lupin


Sitona lineata (lineatus), base des fémurs, genoux, tibias et tarses rougeâtres, oeil grand et arrondi, dessous du corps gris-cendré...(photo J-Y. Casalis)




Autre Sitona lineatus à l'abri dans la mousse en février (photos A.Wojtyra)
(on voit sur ces photos le 1er article du funicule plus long que le 2ème et les suivants plus ou moins monoliformes...)


Sitona humeralis, environ 3 mm...(photo P.Falatico)


Sitona lepidus, 5-6 mm...(photo P.Falatico)


Sitona cylindricollis et gros plan sur la tête, 4-5 mm....(photos P.Falatico)


Sitona hispidulus, larves phytophages sur Fabacées (Légumineuses) se nourrissant à certains stades des nodosités de ces plantes (dégâts connus sur les cultures de Luzerne ) photos P.Legros






Diverses vues d'un autre Sitona hispidulus, 4 mm... (photos A.Wojtyra, Oise)






Autres Sitona hispidulus avec ses yeux effacés presque plats, son front plan et surtout ses soies élytrales claires dressées espacées et alignées; environ 4 mm (photo P.Falatico)


Sitona gressorius, environ 10 mm, antennes tendues vers l'avant, ligne blanche médiane pronotale prolongée en partie sur la tête, sur Cytisus scoparius...(photos C.Fortune)


Autres Sitona gressorius sur Lupin : individu isolé - in copula (photos A.Delannoy)


Sitona cinnamomeus, environ 5 mm, 3e interstrie élytrale à taches tomenteuses jaunes et noirâtres...(photo M.Consolo, Italie du Nord)


Tanymécine proche des Sitones : Cycloderes canescens, 10 mm, soies élytrales courtes, tache élytrale antéapicale blanchâtre présente...(photos P.Falatico)




Autre Tanymécine : Tanymecus palliatus, 8-12 mm : allongé, scape aussi long que le funicule qui a le 1er article plus long que le 2e, rostre court plat et peu sillonné, apex des élytres acuminé... (photos G.Champier, Isère)
(très polyphage et pouvant faire des dégâts sur betteraves, trèfles, laitues, chrysanthèmes...)


Autre Tanymecus palliatus au bord de la Durance (photos J.P.lavigne)




Chlorophanus viridis, 10 mm : ovale allongé recouvert d'une pilosité verte avec étroite bande vert-jaune sur les bords du pronotum plus large sur les côtés des élytres...(photos A.Wojtyra, Oise)


Autre Chlorop√Ćanus viridis, 11 mm avec le rostre, sur la vitre d'une maison...(photos M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)

3-sous-Famille des Brachycérines devenue pour certains la Famille des Brachycérides :

-forme massive, carrée, anguleuse, élytres soudés, reliefs marqués
-antennes de 7 articles courtes et non coudées
-Brachycerus : larves dans les bulbes des Liliacées (méridionales)


Probablement Brachycerus muricatus, environ 8 mm...(photos J.P.Lavigne, Provence)


Brachycerus undatus, 12 mm, adulte obtenu à partir d'une larve blanche logée sous les écailles d'un gros bulbe à fleur provenant de Grèce-bulbe attaqué par la larve (photos J.Fourquet)


Autre Brachycerus undatus (dont la larve se développe dans les bulbes des Aliacées mais aussi des "Narcisses"...) à la taille et sculpture variables, 15 mm...( photo de Jérôme en Provence)


Autres Brachycerus undatus à la sculpture pronotale et élytrale variables...(photos B.Nicolosi et J.Bailloux)


Brachycérine de Grèce : Brachycerus sinuatus, taille variable, sillon médian pronotal interrompu au milieu avec profonde fovéole ovale, tibias carénés...(photos J.M.Desjacquot, Eunée, Grèce)


3 Brachycerus exotiques de 10 à 20 mm


Petit Brachycéride Erirhinine : Tanysphyrus lemnae, à peine 2 mm...(photos A.Wojtyra, Oise)





Entimine de la Tribu des Brachyderini : Brachyderes lusitanicus...(photos P.Legros)




Brachyderes incanus, 8 mm : oblong, pronotum fortement ponctué avec intervalle sentres les points souvent plus grands que les points, funicule avec les 2 premiers articles allongés et le 2e beaucoup plus long que le 1er, larve rongeant les racines des Pins (photos A.Bauvey, Isère)


Autre Brachydérini : Strophosma capitatum, 5-6 mm...larve dans racines des Ericacées (photo Y.Glon)


Strophosoma melanogramma, 5,1 mm : ovale convexe, soies épaisses inclinées en arrière sur les élytres et soies courtes sur le thorax, corps recouvert de nombreuses squamules rondes grises ou cendrées...( photos M.Le Masson, massif de belledonne, 1000 m)




Autre Strophosoma melannogramma...(photos A.Wojtyra, oise)


Autre Entimine Sciaphilini des dunes et plages du littoral européen : Philopedon plagiatus, environ 6 mm...(photos C.Fortune, littoral breton)




Entimine Barypeithes pellucidus, 4,5 mm : oblong, convexe, roux avec pubescence longue et abondante, antennes et pattes rousses, rostre court aussi long que large, scape arqué, rostre et pronotum fortement ponctués, pronotum arrondi sur les côtés plus étroit en avant et moins large que les élytres striés ponctués avec interstries larges et plans, tibias bisinués en dedans...larve dans racines de Medicago lupulina (photos M.Le Masson)


Barypeithes araneiformis à l'aspect plus grabre que le précédent...dans la litière d'un petit bois (photos A.Wojtyra)




Entimine Sciaphilini : Brachysomus echinatus, 2,5 mm; squamules dorsales non bifides pleines (ce qui le distingue de Brachysomus hirtus), parmi les feuilles mortes en zone sèche (photos A.Wojtyra, Oise)




Autre Entimine du Sud de la Tribu des Alophini : Le "Charançon du réséda" Rhytideres plicatus, environ 14 mm...(photo A.Peuch, Portugal)


Un Curculionide exogène Entimine de la Tribu des Naupactini : le "Charançon du rosier" Pantomorus cervinus, espèce originaire d'Amérique du Sud devenue cosmopolite, dégâts sur agrumes dans les pays exotiques...(photos J.M.chauvin)


Cyclomine Gonipterus scutellatus ou "charançon de l'eucalyptus", environ 12 mm, importé d'Australie en 1977 dans les Alpes maritimes; localisé...un parasite foliaire grave de l'Eucalyptus (photo J.Bailloux, Var)
(Défoliation des feuilles jeunes par les stades larves et adultes donc ce sont les plants jeunes qui sont détruits !)




Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11-31-11-4-11-41- 11-5-11-50-11-51-11-6-11-7-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57