Page 11-5'

Page précédente Page suivante

LES CURCULIONIDES ou "Charançons", la famille la plus nombreuse des Coléoptères (1') :

Les Liparus suivants sont classés actuellement dans la sous-Famille des Lixines (Lixinae) ! :


Liparus glabrirostris, 17-19 mm, taches squamuleuses jaunes élytrales et bandes pronotales latérales et basales, front à fossette punctiforme, fémurs inermes (photo M.Chevriaux) - Liparus coronatus (photo P.Ledoux)


Autre Liparus glabrirostris : dernier article antennaire cupuliforme et contigu à la massue, taches élytrales grandes et nombreuses, fémurs inermes...(photos P.Falatico, Drôme)


Liparus coronatus et accouplement par chevauchement : commun, 8-15 mm, convexe, noir et glabre, bande basale jaune sur le thorax et 1 point latéral jaune, larves dans les racines des plantes basses et aussi des légumes du jardin dont la carotte, assez commun...(photos J.M Chesnais)


Autre forme de Liparus coronatus avec taches pronotales (squamules jaunes) (photo M.Chevriaux) - Liparus germanus englué dans une flaque...(photo A.Guibentif)


Liparus germanus...(photos G.Colombel, Gerbier de jonc, 1400 m, Ardèche et P.Bertin, Lauzière, 43)
(liseré basal pronotal de courte pubescence interrompu au milieu, ce qui le distingue de Liparus glabrirostris)


Liparus coronatus (photo J.M.Lamotte) - Cryptorhynchine Sphenophorus striatopunctatus, 7-9 mm, phytophage des Poacées (Graminées) attaquées par les larves surtout dans le Midi provoquant des jaunissements des gazons... (photo P.Falatico)


Liparus coronatus...(photo D.Choussy)


Autre Liparus coronatus, 8-15 mm, avec la bande basale et les 2 macules latérales jaunes (larves dans racines des Apiacées) (photos M.Ponsot) - Anisorhynchus barbatus, 10-14 mm, pronotum avec ligne médiane lisse et de chaque côté une petite plaque lisse distincte, élytres avec lignes relevées ondulées (photo H.Maleysson)




Liparus dirus, environ 18 mm, entièrement glabre sans trace de taches et surtout rostre à sillon latéral profond et arqué bien visible...(photos M.Le Masson, sud Vercors, 1000 m)







Espèce grecque commune en Crète : Liparus tenebrioides sur Ferula communis : aspect général de Ténébrion (photo du haut), forme à points élytraux marqués....(photos C.Fortune, île de Crète)





Un charançon Péritéline proche des Otiorhynchines : Peritelus sphaeroides, environ 7 mm, peut être nuisible à la vigne en mangeant les bourgeons, commun (photo G.de La Forest)


Peritelus sphaeroides espèce variable : individu isolé - in copula




Autres Peritelus sphaeroides, un des "Charançons" très communs au printemps, squamules grises à reflet nacré ou cuivreux, antennes épaisses... (photo M.Lamarlère)


Peritelus sphaeroides in copula (photo M.Billard)




Autre Peritelus sphaeroides in copula...( photos A.Wojtyra, Oise)


Peritelus sphaeroides (photo J.Bartolome)




Diverses vues d'un autre Peritelus sphaeroides...(photos A.Wojtyra, Oise)




Autre Entimine Péritélini : Simo (Homorythmus) hirticornis, environ 5 mm, densément squamulé, antennes fortes avec 1er article du funicule épais, pronotum couvert de gros points profonds peu serrés, élytres à stries ponctuées, yeux plats latéraux,...(photos L.Delattre)


Simo hirticornis, 6,2 mm : le 1er article du funicule bien plus épais et plus court que le 2e le distingue des autres espèces...(photos M.Le Masson, massif de Belledonne, 1000 m)


Simo hirticornis...(photos G.Champier, Isère)


Simo platysomus, 4 mm : distinguable des autres Simo par le 1er article du funicule un peu plus long et un peu plus épais que le 2e; abondant en Provence (photos M.Le Masson, Col d'Ey, 700 m, Drôme)
(encore une espèce qui a changé plusieurs fois de noms : Homoryhtmus platysomus puis Simo platysomus et récemment Simmeiropsis platysoma !)


Entimine Barynotus moerens, 8 mm (anciennement Barynotus elevatus... (photos C.Desjacquot, St Jean de Belleville, 73)
(prothorax plus large que long arqué sur les côtés, élytres ovales échancrés à la base, avec stries ponctuées, protibias bisinués...)




Entimine Tanymecini, à peine 3 mm : Trachyphloeus scabriculus, soies dressées élytrales et soies pronotales courtes épaisses, pronotum assez carré étanglé en avant, carène latérale du rostre au-dessus-du scrobe, 1er article du funicule conique plus long et plus épais que le 2e...(photos A.Wojtyra, Oise)




Autre Trachyphloeus scabriculus...


Un Rhyncophorine : Sphenophorus piceus, environ 12 mm, larve dans les racines de l'Arundo donax... (photo J.Bailloux, Var)


Autre Sphenophorus piceus (photos J.M.Desjacquot, Péloponnèse)





Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11-31-11-4-11-41- 11-42-11-43-11-5-11-5'-11-50-11-6-11-7-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57-