Page 15-40

Page précédente Page suivante

LES "MOUCHES"(2), souvent liées à l'homme, aussi utiles que nuisibles :

1-Famille des Scathophagides :

-Yeux largement séparés dans les 2 sexes
-pas de soies hypopleurales; épine costale de l'aile réduite ou nulle
-adultes et larves saprophages ou coprophages ou zoophages ou phytophages : "Dung-flies"
-Scatophaga stercoraria : la "Scathophage stercoraire" des bouses (mâle jaunâtre; femelle grise) très communs et Scathophaga lutaria : Scathophage de la boue (Mouches jaunes velues et carnivores qui attrapent de petites mouches coprophiles)


Le couple de la "Mouche à merde" réuni : Scathophaga stercoraria : mâle à forte pilosité rousse-femelle à faible pilosité grise (photo M.Chevriaux)
(on devine dans les 2 cas les palpes blancs!)


Scathophaga stercoraria : femelle, 5-10 mm, tibias 2 et 3 avec robustes soies noires, ailes jaune-rouille au bord antérieur - mâle à l'affût sur un Rhododendron...


Scathophaga stercoraria femelle avec le palpe blanc et la trompe noire !(photo J.C.Bernard)


Autre Scathophaga stercoraria femelle...(photo Y.Glon)


Scathophaga stercoraria femelle morte momifiée parasitée par un champignon Entomophtorale Entomophtora muscae (photo J.L.Lett)


Autre Scathophaga stercoraria femelle (photos P.Falatico)


Scathophaga stercoraria in copula (photo de gauche d'H.Maleysson)...


Scathophage mâle ayant capturé une "mouche" floricole (photo de droite de M.Chevriaux)


Autre Scathophaga stercoraria mâle ayant capturé un Bibion mâle (photo P.Legros)


Scathophaga stercoraria mâle n'est pas seulement un prédateur; il vient prendre des forces en se nourrissant ici sur les fleurs de Buxus sempervirens en avril


Autre mâle de Scathophaga stercoraria...(photos A.Wojtyra, Oise)


Scathophaga in copula sur une bouse...(photos A.Guibentif et Y.Puntous)


Scathophaga stercoraria mâle : à l'affût des petites Andrènes sur Laurier - Quelques critères d'identification du "Scathophage stercoraire" mâle (photo B. David-Testanière)


Scathophaga sp. et gros plan sur sa face (photos A.Wojtyra, Oise)


Scathophaga lutaria-inquinata : femelle - in copula (photos H.Maleysson)
(pour distinguer lutaria d'inquinata, il faut observer les sternites terminaux...)


Femelle de Scathophaga lutaria-inquinata (anciennement Scopeuma maculipes), 6-9 m...(photos M.le Masson)
(bande frontale rouge en haut, occiput, triangle ocellaire et orbites gris, antennes légèrement brunies à l'apex, scutellum étroitement roux à l'apex, fémurs 1 avec bande noire postérieure, ailes non ombrées...)


Scathophaga decipiens devenu Conisternum decipiens, environ 6 mm (photos A.Bauvey, Isère 400m, étang de Jarrie)
(nervures transverses tachées, tibias 1 roux, fémurs gris foncé, front blanc jaunâtre, mésonotum à 2 bandes longitudinales brunes, pilosité pleurale longue, fine et blanchâtre, dernier article des tarses noir...)


Scathophag litorea mâle, 6-7 mm, tête gris jaune, palpes jaunâtres, corps gris cendré, tibias 3 avec éperons apicaux internes robustes et courbés, villosité abdominale longue et hérissée, sur le littoral de la Manche près du Touquet (photo Y.Glon)
(il existe quelques Scatophages du littoral qui cherchent des proies sur les plantes du bord de mer, S.impudica, S.litorea, S.nigricornis...)


Norelliosma sp. (photo P.Legros) - autre petite espèce en mars


Norellia sp. in copula...(photo C.Fortune)


Norellia spinipes aux fémurs et tibias 1 avec de longues épines (photo H.Maleysson) - Norelliosma sp. mâle (photo C.Noir)


Norellia spinipes femelle, environ 7 mm...(photos H.Robert)
(bande médiane frontale jaune orangé, face, orbites et péristome blancs, triangle ocellaire taché de noir en arrière, tibias 1 avec une rangée de 4 longues épines dressées (2 rangées internes de longues épines chez Norellisoma), fémurs 1 et 2 avec double rangée interne de courtes soies, ailes vitreuses à taches diffuses et à membrane brillante, calus huméraux roux, mésonotum à bande médiane rousse...)


Norelliosma spinimanum femelle...(photos C.Fortune)




Autre Norelliosma spinimanum femelle, 7-8 mm, occiput et scutellum roux, triangle ocellaire noir, fémurs 2 et 3 étroitement brunis à l'apex...(photos M.Le Masson)


Phrosia albilabris : individu isolé - in copula (photos P.Falatico)


Phrosia albilabris (on voit bien le labre blanc!), mâle, environ 8 mm (photo P.Falatico) - Autre Phrosia albilabris (photo P.Legros)


Autres vues de Phrosia albilabris... (phtos P.Legros)



Autre Scatophagide au mésonotum noir et pleures blanchâtres, pattes claires proche de Cordilura albipes, 7-8 mm (photo P.Falatico) - Autre Cordilura sp.


Cordilura pubera, 8-11 mm, mesonotum avec bande médiane longitudinale de pruinosité blanche, fémurs noirs avec longue pilosité blanc jaunâtre, ailes jaunies au bord antérieur...(photo A.Bauvey)


Cordilura impudica mâle, 8-9 mm : thorax, coxa et fémurs noirs, tibias et tarses jaunes...(photo M.Consolo, Italie du Nord)



Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15terterter'-15terter-2-15terter-3-15-4 -15-40-15-41-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57