Page 13ter-22'

Page précédente Page suivante

LES GEOMETRIDES ou "PHALENES", des chenilles "arpenteuses" (8) :

6-sous-Famille des Sterrhines (suite) :


Idaea seriata (photo P.Pinson)


Autres photos d' Idaea seriata, envergure 15-18 mm, collé souvent aux fenêtres ou murs...


Autre Idaea seriata "collée" immobile toute une journée contre une embrasure de fenêtre...




Autre Idaea seriata...(photos J.Bierrewaerts)


Variantes d'Idaea seriata...(photos M.Chevriaux et C.Ollieu)


L'"Acidalie aragonaise" Idaea albarracina, envergure 14 mm (photo M.J.Ledoux, Var)


Autre Idaea albarracina...(photos M.J.Ledoux, Var)


L'"Acidalie maigre" Idaea macilentaria, envergure 20 mm, chneille polyphage (photo M.J.Ledoux, Var)


Autre Idaea macilentaria...(photos A.Bauvey, Vercors, Uriol, 800 m)


L'"Acidalie typique" Idaea typicata (très proche d'I.alyssumata), envergure 17 mm, chenille polyphage...(phots M.J.Ledoux, Var)


L'"Acidalie typique" Idaea typicata, envergure 20 mm, chenille polyphage (photo M.J.Ledoux, Var)


Autres "Acidalies" proches de l'"Acidalie blanchâtre" Idaea subsericeata, envergure 20 mm (photos P.Falatico et M.Chevriaux)


Autre Idaea subsericeata...(photo M.J.Ledoux, Var)


Idaea subsericeata femelle (photos M.J.Ledoux, Var)


Idaea subsericeata mâle (photos M.J.Ledoux, Var)


La "Phalène rustique du Midi" Idaea filicata, envergure 22 mm...(photo M.Chevriaux) - Idaea sp....(photo O.Sigaud)


Idaea biselata aux lignes alaires peu nettes (photo C.Fortune) - Idaea filicata aux dessins alaires nettement moins marqués...






Chenille du genre Idaea : probablement Idaea humiliata car nombreux petits tubercules surtout sur la zone dorsale avec une courte soie émergeant des plus gros + quelques marques sombres... Idea biselata est proche aussi (photo J.Bierrewaerts)


La "Phalène rustique du Midi" Idaea filicata, envergure 18-20 mm, chenille polyphage se nourrissant de feuilles sèches (photos M.J.Ledoux)


Autre Idaea filicata...(photo A.Linda) -


La "Coquille" ou "Acidalie chapelet" Idaea moniliata, envergure 18 mm, milieux secs, chenille polyphage (photo M.J.Ledoux, Var)


Autres Idaea moniliata...(photos M.J.Ledoux, Var)



Autre Idaea moniliata mâle...


L"Acidalie familière" Idaea fuscovenosa, envergure 16 mm, chenille polyphage (photo P.Falatico)


Autres Idaea fuscovenosa : in copula (photo P.Falatico) - (photo C.Crismer)


Autre Idaea fusconevosa...(photo C.Fortune, Queyras)


L'"Acidalie de l'hélianthème" Idaea belemiata, envergure 18 mm, chenille sur Euphorbia (photo M.J.Ledoux, Var) - Idaea rusticata...(photo C.Crismer)


Autre "Phalène rustique" Idaea rusticata...(photo C.Fortune)


Idaea rusticata...(Bretagne, juillet 2013)


La "Phalène rustique" Idea rusticata, envergure 18 mm, chenille polyphage (photo P.Falatico) - L'"Acidalie retournée" Idaea trigeminata, envergure 20 mm, chenille polyphage


Autres "Acidalie retournée" Idaea trigeminata : (photo M.Chouillou, 2011-06-23, Cévennes) - (photo C.Fortune, Bretagne)


L'"Acidalie purpurine" Idaea ostrinaria, chenille polyphage (photo M.J.Ledoux, Var)


Autre variante d'Idaea ostrinaria...(photo J.M.Chauvin)


Idaea ostrinaria femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Idaea ostrinaria mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)


L'"Impolie" Idaea aversata envergure 25 mm, blanc gris à jaunâtre, bandes foncées plus ou moins nettes...(avec 2 parasites rouges : larves d'Acariens ?)


Autre Idaea rusticata - Autre variante d'Idaea aversata (photos J.M.Chauvin)


Autre Idaea aversata forme remutata (photo M.Chevriaux) - l'"Acidalie luisante" Idaea politaria, envergure 18 mm (photo A.Linda)


Forme remutata d'Idaea aversata (photo C.Fortune, Isère)


Formes remutata d'Idaea aversata (photos C.Fortune, Bretagne)
(il existe une autre forme sans lignes (ou bandes) foncées transverses)


Forme d'Idaea aversata à bande foncée...(photo M.J.Ledoux, Var)



Idaea aversata mâle...


Autre Idaea aversata remutata...


Autre variante d'Idaea aversata remutata...(photos P.Falatico)


Idaea biselata...(photo G.Champier)


Autre Idaea aversata (photos J.Bierrewaerts) - Idaea politaria, chenille sur plantes sèches (photo A.Linda)


Autre variante à marge entièrement sombre d'Idaea politaria (montage-photos M.J.Ledoux, Var)


Autre Idaea politaria...(photo Y.Glon)


L'"Acidalie glacée" Idaea politaria, envergure 18 mm, chenille sur plantes sèches - L'"Acidalie naine" Idaea inquinata, envergure 15 mm, chenilles sur plantes sèches (photos M.J.Ledoux, Var)


Forme claire d'Idaea politaria mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)


Autre Idaea inquinata...(photo M.J.Ledoux, Var)


Autre Idaea inquinata (photos M.J.Ledoux, Var)



L'"Acidalie séparée" Idaea distinctaria mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)




L'"Acidalie contigüe" Idaea contiguaria, envergure 20 mm, chenille polyphage (photos C.Fortune, Queyras)


Autre Idaea contiguaria, espèce de montagne...(photo C.Fortune, Queyras)


L'"Acidalie familière" Idaea fusconevosa, points discaux nets, marque noire nette au milieu de la côte alaire...


L'"Acidalie sobre" Idaea straminata, envergure 26 mm (photo M.J.Ledoux) - Autre Idaea proche d'I.straminata...(photo J.P.Marino)


L'"Acidalie chétive" Idaea infirmaria, envergure 27 mm, chenille polyphage (photos M.J.Ledoux, Var)


L"Acidalie dégénérée" Idaea degeneraria, envergure 15 mm, variable, chenille polyphage (photo P.Falatico) - exemplaire breton assez commun


Autres Idaea degeneraria...(photos A.Linda et M.J.Ledoux)


Autres variantes d'Idaea degeneraria...(photos C.Fortune)


Exemplaire corse plus coloré d'Idaea degeneraria...(photo C.Fortune)


L'"Acidalie obsolète" Idaea obsoletaria, envergure 18 mm, chenille polyphage - L'"Acidalie pointillée" Idaea eugeniata, envergure 25 mm, chenille polyphage (photos M.J.Ledoux)


Probablement Idaea eugeniata, assez large bande médiane plus foncée traversant ailes antérieures et postérieures et subterminale marquée par des pointillés; notée présente dans le Midi et dans l'Ouest méditerranéen en Europe (photo C.Fortune, Corse)


Autre Idaea eugeniata...(montage-photos M.J.Ledoux, Var)


L'"Acidalie maritime" Idaea deversaria, envergure 22 mm, chenille sur feuilles mortes (photos M.J.Ledoux, Var)


Autre Idaea deversaria (photo M.J.Ledoux, Var) - L'"Acidalie allongée" Idaea elongaria, envergure 20 mm, chenille polyphage (photo M.J.Ledoux, Var)


L"Acidalie ombrée" Idaea rubraria, envergure 24 mm, biologie de la chenille mal connue (photos M.J.Ledoux, Var)




Autres variantes d'Idaea rubraria...(photos J.M.Chauvin)


Idaea rubraria in copula (photos M.J.Ledoux, Var)


L'"Acidalie traversée" Idaea mediaria, petite espèce méditerranéenne, chenille sur Euphorbia-Doronicum... (montage-photos M.J.Ledoux, Var)


Autre Idaea mediaria...(photo J.Bailloux, Var)


Idaea circuitaria (photos M.Le Masson, Col d'Ey, 700 m, Drôme)


L'"Acidalie sylvestre" Idaea sylvestraria, envergure 18 mm, petite espèce à chenille polyphage (photo J.M.Chauvin)


La "Phalène ochreuse" Idaea ochrata (proche de I.serpentata), envergure 22 mm (photo P.Dubois) - la "Phalène écussonée" Idaea dimidiata


Autre Idaea ochrata (photo M.J.Ledoux) - L'"Acidalie sinuée" Idaea serpentata, envergure 20 mm, chenilles sur plantes bassses diverses (photo J.M.Chauvin)


Autre Idaea ochrata : difficile de distinguer entre I.ochrata et I.serpentata (qui est plus en altitude) mais le bout des ailes non arrondi et le liseré marqué sur le bord des ailes vont dans le sens d'Idea ochrata; diffère aussi d'I.rufaria qui a en plus 4 points discaux (photo C.Fortune) - Idaea flaveolaria (photo J.M.Desjacquot, Vieille Ville, Queyras)


Idaea ochrata...(photos M.J.Ledoux, Var)


Idaea ochrata : recto - verso


Autre Idaea ochrata - La "Phalène aurorale" Idaea muricata, envergure 18 mm, chenille polyphage des prairies humides (photos A.Linda)


L'"Acidalie rousse" Idaea rufaria, envergure 25 mm, points discaux sur les 4 ailes que n'a pas Idaea ochrata, chenille polyphage (photo M.J.Ledoux, Var)


L"Acidalie des alpages" ou "à double ceinture" Idaea aureolaria, envergure 30 mm, chenille sur diverses Fabacées (Légumineuses) (photos C.Fortune, Queyras)


Idaea aureolaria in copula...(photos J.M.Chauvin)


Autres Idaea aureolaria in copula (photo C.Fortune, Queyras)

Toutes les espèces précédentes de Scopula et d'Idaea sont proches et difficiles à distinguer les unes des autres (le terme d'"Acidalie" correspond d'ailleurs à des espèces des 2 genres!)

Les photos de P.Reynaud qu'il m'a donné à identifier sont sur le site suivant : www.VerTdeTerre.com

Dans l'état des principaux dommages dus aux insectes dans les forêts de l'Union européenne (site du parlement européen), on note que, dans l'ensemble de la France, les Scolytes et ravageurs défoliateurs sont responsables de 60% des dommages forestiers (Pins, Epicéas, Sapins, Chênes); on y retrouve dans la moitié Sud de la France 2 Géomètrides : Operophtera brumata ou "Cheimatobie hiemale" et Erannis defoliaria ou "Hibernie défeuillante" au même rang que les "Processionnaires" et la Cochenille de déperissement du Pin Matsucoccus feytaudi





Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13ter-1-13ter-2-13ter-2'-13ter-21-13ter-21'-13ter-22-13ter-22'-13ter-3-13ter-4-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57