Page 11-31'

Page précédente Page suivante

LES CHRYSOMELES, une famille colorée mais souvent phytophage (5) :

5-sous-Famille des Chrysomélines :

Beaucoup de Chrysomela sont devenus maintenant, avec la nouvelle nomenclature, des Chrysolina ou des Oreina...


Une des nombreuses petites Chrysomélines du genre Chrysolina peu faciles à identifier (photo J.C. Bernard)-Chrysolina bankii (photo M.Chevriaux)


"Chrysomèle de Banks" Chrysolina bankii(banksi) ? , 7-11 mm, élytres noirs fortement ponctués...(photos E.Audrain)


Autre Chrysolina bankii (photos H.Maleysson)


Chrysolina bankii...(photos A.Bauvey)


La "Chrysomèle bordée" Chrysolina limbata mâle (dernier article des palpes maxillaires dilaté ainsi que les tarses), environ 8 mm, sur Plantains (photo H.Maleysson) - La "Chrysomèle du plantain" Chrysolina haemoptera, 5-9 mm, bord du pronotum droit, rangées irrégulières de gros points élytraux, sur divers Plantains (photo P.Falatico)

sous-Famille typique du groupe avec de nombreuses espèces dont quelques-unes communes :

Timarcha tenebricosa : très commun sur divers Gaillets; émet par la bouche une goutte de liquide rouge : "Crache-sang"
Chrysolina (Chrysomela) herbacea (menthastri) : sur les Menthes
Chrysomela grossa : sur Menthes et Calaminthes
Leptinotarsa decemlineata : "Doryphore de la pomme de terre" (voir page 16bisbis)
Gonioctena viminalis : "Phytodecte du saule" avec variantes élytrales
Melasoma populi : "Lina du peuplier"avec élytres rouges et corselet vert métallisé
etc...



Larve de Chrysolina sp. sur "Lavande denticulée" (photo G.Chauvin)
(seul son élevage permettra d'identifier l'espèce !)

Le suivi de cet "élevage" (photos suivantes de G.Chauvin) a permis de valider Chrysolina americana :


"Cocon" dans la terre


Chrysolina americana : nymphe


Chrysolina americana : émergence - imago...


Autre exemplaire breton de Chrysolina americana, 6-8 mm, larve sur Romarin et Lavandes (photos C.Fortune)
(variante de coloration reconnaissable par les 4 doubles stries régulièrement ponctuées sur chaque élytre (faisant penser au drapeau américain ?); notée présente dans les 2/3 Sud de la France mais depuis elle a remonté vers le Nord; pas commun en Bretagne mais va surement le devenir !)


Chrysolina americana, 6-8 mm : ce genre comprend de nombreuses espèces voisines peu faciles à déterminer (photo Claudette Ovio)
(celle-ci a des bandes longitudinales alternées cuivrées et pourpres)-autre photo prise en région parisienne par François Guillerme


Cette autre photo de Chrysolina americana montre bien les 4 bandes vertes sur les doubles ponctuations et les 5 bandes plus larges rouge doré (photo F.Cregut) - in copula (photo O.Gireaud)


Autre Chrysolina americana...(photos E.Boyet)


Autre Chrysolina americana sur Lavandin...(photos H.Maleysson)


Chrysolina americana précopula...(photo J.Bierrewaerts)


Chrysomela grossa-Chrysolina(Chrysomela) herbacea(menthastri) - Chrysolina menthastri (photo M.Chevriaux)


Autres photos de Chrysolina herbacea (menthastri), 7-11 mm, élytres et bords du pronotum fortement et irrégulièrement ponctués (photo M.Lamarlere) - in copula sur Menthe (photo H.Maleysson)


Accouplement par chevauchement chez la "Chrysomèle de la menthe" Chrysolina herbacea (photo P.Falatico) et individu isolé sur roncier (photo P.Legros)
(bel exemple de confusion dans la dénomination de cette espèce : s'est appelée longtemps Chrysomela menthastri puis Oreina menthastri puis Chrysolina herbacea puis...Chrysolina menthastri...on peut y perdre son latin !!)


Chrysolina polita, 6,5-8 mm, thorax bronzé cuivreux métallique, élytres rouges avec reflets plus ou moins mordorés, surtout sur les Menthes-Prasocuris phellandri : 3-6 mm, allongé, jaune avec tête et milieu du corselet noirs ainsi que suture élytrale et large bande longitudinale sur chaque élytre, larves et imagos liés aux Apiacées des milieux humides...(photo L.Weitten)


Chrysolina polita...(photos A.Wojtyra, Oise)


Autre Chrysolina polita sur Mentha en juin...(photos A.Wojtyra)


Autre photo de la "Chrysomèle polie" Chrysolina polita (photo M.Chevriaux) - Chrysomela(Melasoma) populi ou "Mélasome du peuplier", 10-12 mm, larves sur Saules et Peupliers (photo P.Falatico)


Autre Chrysolina polita...(photo M.Le Masson)


Autres Chrysolina polita sur Angelica sylvestris et Eupatorium cannabinun (photos C.Fortune, Bretagne)
(Tête et pronotum vert métallqiue avec reflets bronzés, élytres brun rouge, pattes à reflets bleus ou verts, bourrelets latéraux convexes du pronotum grossièrement ponctués au fond ...)


Autre Chrysolina polita, très commune (photo R.Stas) - Melasoma populi in copula (photo P.Falatico)


Larves phyllophages de Melasoma populi qui sont d'abord grégaires avant de se disperser...(photos P.Falatico)


Réaction de défense de la larve face à l'attaque de fourmis Myrmicines : elle fait saillir 2 rangées de spicules dorsaux d'où s'exsude une gouttelette visqueuse d'où sort un liquide jaune...(photos P.Falatico)


Autres larves de Melasoma populi faisant saillir une goutte de répulsif de chaque spicules dorsaux latéraux...(photos P.Falatico)


La "Chrysomèle de la linaire" Chrysolina (Chrysomela) sanguinolenta : 7-9 mm, noir avec bord des élytres rouge


Autre Chrysolina sanguinolenta (photos H.Maleysson)


Chrysolina sanguinolenta : bordure rouge orangé des épaules à l'apex élytral, côtés du pronotum arrondis avec bourrelets latéraux ponctués de gros points du côté interne, disque finement ponctué, élytres grossièrement ponctués (photos C.Fortune)
(toutefois difficile à distinguer d'une espèce très proche : Chrysolina kuesteri qui diffère par des détails de ponctuation !)


Chrysolina sanguinolenta : 2 premiers articles antennaires un peu roussâtres, bourrelets latéraux du pronotum convexes avec impression plus profonde près de la base...(C.gypsophilae a les angles du pronotum beaucoup plus saillants...) photos M.Le Masson


Chrysochloa (Oreina) gloriosa?, 8-11 mm, coloration très variable, prairies alpines...(photo N.Cayssiols)-Chrysolina herbacea ou "Chrysomèle de la menthe" : 7-11 mm, vert métallique éclatant, lieux humides (photo P.Pinson)


Larve de Chrysolina sp. se nourrissant de lichen en février sur un mur...(photos G.Champier)


Chrysolina americana 6-8 mm - Plagiodera versicolor, 2,5-4,5 mm, noir à reflets métalliques, élytres plus densément ponctués, commun (photos P.Falatico)


Montage photo et photo de P.Falatico...


Dégâts de Plagiodera versicolor sur Saule, très communs et en quantité (septembre, près d'un étang en Bretagne)


Chrysolina fastuosa, 6-7 mm, métallique éclatant, avec bandes bleues ou pourpres plus ou moins visibles et variables...(photos M.Chevriaux)


Chrysolina fastuosa...(photo T.Legrand)


Autres variantes de la "Chrysomèle fastueuse" Chrysolina fastuosa avec ses pattes et antennes à reflets métalliques, sur Rubus en Bretagne; (Chrysolina graminis est une autre espèce proche) photos C.Fortune


Autres Chrysolina fastuosa : Massif du Sancy 1200 - Italie du Nord (photo M.Consolo)


Chrysolina fastuosa sur Galeopsis...( photos A.Wojtyra, Oise)


Autre Chrysomèle proche de Chrysolina coerulans, 8 mm...(photo M.Ponsot)


Chysolina fuliginosa, 8 mm, se distingue de la précédente par le pronotum trapézoïdal (côtés rétrécis vers l'avant), larve sur Centaurées...(photos T.Legrand)


la "Chrysomèle géminée" Chrysolina geminata, environ 7 mm, bleu noir ou bleu violet, fortement ponctué, sur Hypericum...(photos H.Maleysson et P.Falatico)


La "Chrysomèle du millepertuis" Chrysolina hyperici, 6 mm, vert métallique bronzé, gros points élytraux en doubles rangées avec points disposés par paires obliquement, larves sur Hypericum, assez commun (photos H.Maleysson et G.Le Déroff)


Autres Chrysolina hyperici sur Hypericum : formes vertes bronzées, bleu noir et noires...(photos J.P.Lavigne)


Chrysolina didymata, 6-7 mm : "Chrysomèle à double rangée de points" avec les points beaucoup plus nombreux par rangées que chez C.hyperici (photos M.Le Masson, Massif de Belledonne, 1000 m)


Chrysolina sturmi : 2 premiers articles antennaires et tarses roux, côtés du pronotum arrondis en avant avec bourrelets latéraux indistincts, élytres densément ponctués; femelle car le mâle est plus petit et plus arrondi...assez commun (photos M.Blaise)


Chrysolina sturmi : tarse roux - détail du fonf élytral micro reticulé (photos M.Blaise)


Chrysolina staphylea 6-9 mm, entièrement roux...(photos M.Billard, Savoie 1700m)


Phratora vulgatissima, 5 mm, forme vert doré, commune sur les saules...(photo P.Ledoux, étang de la Juchère, Haute Marne, 3 avril)







Probablement Chrysolina vernalis italica, 10 mm, ovale et très convexe, pronotum très rétréci vers l'avant, bourrelet latéral pronotal en arrière seulement, élytres irrégulièrement ponctués, ...(photos J.M.Desjacquot, Gargano, Italie du Sud)



Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-2-11-3-11-31-11-31'-11-31'-1)-11-32- 11-32'-11-33-11-34-11-4-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57