Page 15-41'

Page précédente Page suivante

LES "MOUCHES"(4), souvent liées à l'homme, aussi utiles que nuisibles :

Suite des Muscides :

Le genre Phaonia est caractérisé par la présence d'une soie forte préapicale (sur le tiers apical) postéro-dorsale sur le tibia 3 ! (voir photo ci-dessous)


Phaonia sp. in copula...(photo J.P.Marino, Var)


Phaonia sp. mâle - Femelle proche de Phaonia subventa (2 soies post. au tibia 2, base scutellaire sombre) (photos M.Chevriaux et J.C.Bernard)
(Phaonia rufiventris a le scutellum jaune et 3 soies post. au tibia 2)


La soie (cf.flèche jaune) de Phaonia typique sur le tiers apical postéro-dorsal du tibia 3 - Autre exemple chez Phaonia fuscata mâle


Phaonia subventa femelle...(photo M.Consolo)


Phaonia sp. : groupe des Phaonia à scutellum jaune apicalement, pattes jaunes et transverses ombrées et 1 paire d'acrosticales préscutellaires; il y a ici 3 paires de dorso-centrales post-suturales...photos A.Delannoy


Phaonia subventa mâle et femelle, environ 10 mm, un des plus précoces (2/03/08)...


Autre Phaonia subventa femelle, (photos R.Stas)


Autre mâle de la précoce Phaonia subventa (fin mars)...


Phaonia rufiventris femelle...(photos A.Wojtyra)


Phaonia tuguriorum femelle...(photo R.Stas)


Phaonia tuguriorum femelle : 9-12 mm, scutellum presque entièrement jaune, pattes jaunâtres, abdomen avec raie dorsale et taches plus ou moins chatoyantes...(photos H.Robert)
(fait partie des Phaonia à pattes jaunes, à scutellum jaune à l'extrémité et transverses ombrées (P.scutellata, P.tuguriorum, P.errans, P.valida...); ici on voit 2 soies préscutellaires confirmant P.tuguriorum


Phaonia tuguriorum femelle : 2dc présuturales, 4 dc postsuturales (2-4 dc), 2 préscutellaires nettes, transverses fortement ombrées, pattes et apex du scutellum jaunes (photo M.Consolo) - Antennes de la femelle de Phaonia tuguriorum en partie ferrugineuses (jaune rougeâtre à la base ) (photo H.Robert)


Individu mort de Phaonia tuguriorum femelle...(photos T.Legrand)




Femelle de Phaonia tuguriorum à la recherche de sucre à l'entrée de la ruche..(photos A.Woijtyra, février 2015)


Phaonia fuscata mâle : transverses antérieures et postérieures ombrées fortement, arista plumeuss, 2 dc présuturales et 3 dc postsuturales (2-3 dc)...(photo M.Consolo, Italie du Nord)


Autre Phaonia fuscata mâle...(photos A.Wojtyra, Oise, 17 avril)


Phaonia valida (viarum) mâle, 9-12 mm, espèce proche de la précédente mais ici 2 paires de soies acrosticales préscutellaires; et médiane infléchie vers l'apex de l'aile, transverses faiblement ombrées, larve dans bois pourri et litière...


Phaonia valida (viarum) femelle...(photos A.Wojtyra)




Autre Phaonia valida femelle...(photos M.Consolo, Italie du Nord)


Phaonia sp. mâle - Phaonia tuguriorum femelle, pattes jaunes, transverses fortement ombrées, 1 paires de soies acr. préscutellaires...(photo G.Colombel)


Phaonia errans femelle, poils occipitaux noirs, pointe du sctellum jauâtre, 2 acrosticales préscutellaires, pattes en partie jaunes, antennes foncées (non jaune rougeâtre), transverses alaires légèrement ombrées...(photos P.Falatico)


Muscide Limnophorine : Lispe tentaculata mâle au métatarse (basitarse) gonflé à la base, 6 mm, bord de l'eau sur sable ou graviers...(photos P.Falatico)
(dans ce genre, les yeux sont aussi écartés chez les mâles que chez les femelles!)


Lispe tentaculata : mâle (photo M.Consolo) - femelle...(photo P.Falatico)


Lispe tentaculata femelle : marche ou plutôt court sur l'eau...larve prédatrice dans la vase (photos M.le Masson) marche ou plutôt court sur l'eau...larve prédatrice dans la vase (photos M.Le Masson)
(possède, entre autres, une longue soie antéro-ventrale sur fémur 3)


Coenosia tigrina - Autre Coenosia sp....(photos P.Falatico)
(on voit ici une seule dorso-centrale présuturale...)


Helina sp. (phto Dr.Y.Glon) - Coenosia tigrina, 6-8 mm, antennes noires, thorax gris jaunâtre, pattes noires avec tibias plus ou moins rougeâtres...(photo M.Ponsot)


Coenosia tigrina femelle : 1 dc présut. + 3 dc postsut., fémurs 2 et 3 largement rouges à l'apex, points noirs au milieu des tergites...en juin (photos A.Wojtyra, Oise)


Coenosia tigrina avec le thorax très ponctué,les 2 paires de taches noires sur abdomen 2 et 3 et les pattes bicolores ...(photos P.Falatico)


Autre Coenosia tigrina ayant capturé une petite "Mouche"...(photos P.Falatico)


Coenosia testacea mâle, 3-4 mm, bande médiane frontale à marge antérieure jaune rougeâtre, pattes jaunes, tarses bruns, paires de taches arrondies brunes sur les tergites abdominaux plus développées sur tergites 4 et 5...(photos M.Le Masson)
(c'est un mâle car corps arrondi à l'extrémité, palpes jaunes et abdomen jaunâtre à la base)


Autre petit Coenosiine : Lispocephala brachialis, environ 5 mm (7 avec les ailes), pattes jaunes sauf fémur 1, tarses brunis à l'apex...(photos M.le Masson, Isère)




Autre Lispocephala brachailis, abdomen orange et 2 pd (soies post-dorsales) sur tibia 3...(photos M.Consolo)


Petit Coenosiine de 4 mm : Orchisia costata femelle...(photo M.Consolo, Italie du Nord)


Spilogonia dispar mâle (photos A.Bauvey)




Azelia nebulosa mâle : noir velouté avec ses marques sombres arrondies sur l'abdomen, thorax à partie postérieure cendrée, ailes brunâtres et le tibia 3 caractéristique (élargi au milieu)...(photos M.Le Masson, jardin dans la vallée du Grésivaudan)


Helina reversio femelle, 6-8 mm : profil - chétotaxie dorsale du thorax montrant 2 dorsocentrales présuturales et 4 postsuturales, 6 rangées de soies acrosticales pré- et post-suturales (photos H.Robert)
(les Helina ont 2 soies dorso-centrales présuturales et des soies acrosticales présuturales...)


Helina reversio femelle et gros plan sur la tête... (photos H.Robert)
(antennes et palpes noirs, thorax gris-jaunâtre, 2 paires de taches noires sur tergites 2 et 3...)




Helina sp. : H.impuncta ou H.depuncta ? (femelle en bas)...(photos J.C Bernard)


Helina sp. proche d'Helina impuncta, femelles en nombre sur inflorescence de Centaurée...(photos D.Maillot)


Autre Helina sp. : Thorax et abdomen gris, 1ère partie de la costale sans épines, pattes jaunes aux tarses noirs...(photos M.Chevriaux et C.Fortune)


Helina sexmaculata avec 2 taches noires post-suturales...(photos P.Falatico)


Helina clara femelle (3 taches noires post-suturales ici)...(photos M.Consolo)


Helina evecta mâle , 6-7 mm, taches noires abdominales, transverses assombries (cependant diffcile à distinguer d'Helina annosa !) (photo C.Fortune) - Helina clara mâle (photo M.Consolo, Italie du Nord)




Helina evecta mâle : tibias noirs, fémur 3 avec les soies localisées surtout sur le tiers apical et plus longues que le diamètre du fémur...(photos A.Wojtyra, Oise)


Helina evecta femelle...(photos A.Bauvey)


Hydrotaea (Orphyra) ignava, 5-7 mm, pattes noires, larve dans terreau...(photo J.C.Bernard)
(une précision d'actualité : pour les auteurs modernes, le genre Hydrotaea est synonyme du genre Ophyra; on peut donc dire Ophyra ignava; une espèce vosine, Ophyra (Hydrotaea) aenescens, est utilisée en lutte biologique contre la "Mouche des étables" (Musca sp.) dans les porcheries (cela commence chez moi en Bretagne, pays du cochon!); on trouve naturellement cet Ophyra sur la croûte des lisiers de porcherie...les Ophyra (Hydrotaea) sont donc des mouches prédatrices...)


Ophyra aenescens : émergence - adulte définitif (photos M.Consolo)




Ophyra (Hydrotaea) aenescens mâle...(photos M.Le Masson)






Hydrotaea diabolus femelle, 9 mm... (photos A.Wojtyra, Oise)


Ophyra sp. proche d'Ophyra diabolus (ou) leucostomus...(photos P.Falatico)


Autre Ophyra sp. mâle ...(photos P.Legros)


Achanthiptera rohrelliformis femelle sur Rhododendron en septembre


Limnophora obsignata femelle...(photos C.Ollieu)


Autre Limnophora obsignata : femelle (photo P.Falatico) - mâle (photo A.Peuch)


Autre Limnophora obsignata femelle au bord de l'eau...(photo P.Legros)
(Les Limnophora sont des mouches prédatrices et vivent souvent aux bords des eaux douces comme L.riparia...)


Neomyia cornicina, 1 + 1 acrosticales, 2 + 3 dorsocentrales : mâle (photo A.Bauvey) - femelle (photo E.Steckx)
(Les Lucilia qui ressemblent ont toujours plus d'une acrosticale post-suturale)


Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15terterter'-15-4-15-40-15-41- 15-41'-15-42-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57