Page 13ter-2'

Page précédente Page suivante

LES GEOMETRIDES ou "PHALENES", des chenilles "arpenteuses" (3) :

Suite des Geometrines (ou Boarmiines) : on met actuellement à part les Ennomines


Autres Ennomine : La "Boarmie souillée" Adactylotis contaminaria", envergure 30 mm, chenille sur Quercus - La "Cabère pustulée" Cabera exanthemata mâle, envergure 28 mm, chenille sur Bouleau, Aulne, Saule...(photos A.Linda)


Adactylotis gesticularia...(photo J.Balda) - La "Boarmie brune" Selidosema brunnearia mâle, envergure 30 mm, chenille polyphage (photo J.Berthonneau)


Selidosema brunnearia femelle (photos G.Champier, isère)


La "Boarmie mime" Adactylotis gesticularia femelle, envergure 30 mm, chenille sur Quercus (pohoto J.Balda, Espagne) - Autre Cabera exanthemata mâle...(photo C.Fortune)


Cabera exanthemata mâle et femelle : lignes transversales plus sinueuses et plus rousses et semis d'écailles foncées (ponctuations) plus important que chez C.pusaria très proche (photos C.Fortune)


Cabera exanthemata femelle...(photo P.Prevot)


La "Délicate" Cabera pusaria envergure 30 mm, chenille ur Bouleaux, Saules, Aulnes : femelle (photo A.Wojtyra) - mâle






Diverses vues d' une chenille de Cabera pusaria sur Alnus glutinosa fin juillet...(photos A.Wojtyra, Oise)




Autre Cabera pusaria mâle...(photos G.Champier)


Autre Ennomine : la "Phalène des landes" Perconia strigillaria mâle, envergure 32 mm, chenille polyphage qui hiverne (photo B.Saquet)


Une des variantes chromatiques d'Hylaea fasciaria, la "Bilieuse"...(photo G.Champier)


Autre Perconia strigillaria mâle (photos J.M.Desjacquot, Brides les Bains, Savoie)


Ennomine "Phalène bordée" ou "Entourée" Isturgia limbaria, 26 mm d'envergure, espèce méridionale, chenille sur genêts (photos A.Linda et A.Bauvey) - La "Phalène à 2 taches" Lomographa bimaculata, envergure 25 mm, chenille sur feuillus arbustifs (photo A.Linda)


Autre Lomographa bimaculata (photo A.Bauvey, Isère) - "Filobie de l'ajonc" Isturgia (Enconista) miniosaria mâle, envergure 38 mm, chenille sur Genêts et Ajoncs...(photos C.Ollieu)


La "Filobie sablée"Isturgia (Tephronia) arenacearia, envergure 25 mm, chenille sur Coronille, espèce méditerranéenne (photo M.Consolo, Italie) - Isturgia murinaria, assez variable...(photo P.Falatico, Drôme)


La "Phalène linéolée" Plagodis dolabraria mâle, envergure 35 mm, chenille sur divers feuillus (photo J.Balda) - La "Numérie poudrée" Plagodis pulveraria, envergure 30 mm, chenille polyphage (photo A.Linda)


Autre Plagodis pulveraria (photo C.Fortune, Bretagne) - La "Phalène du sapin" Pungeleria capreolaria mâle, envergure 38 mm (photo M.Le Masson, massif de Belledonne, 1300 m)


La "Phalène du pin" Bupalus piniaria mâle, envergure 36 mm (32 mm pour la femelle), fond jaune plus ou moins orangé, variable car formes à fond blanc, chenille sur aiguilles de pin pouvant faire des ravages importants...(photos J.M.Chauvin)


Bupalus piniaria femelle (montage-photos M.J.Ledoux, Var et photo J.M.Chauvin)




Autres Ennomines, la "Steganie du peuplier" Stegania trimaculata, 22 mm d'envergure, 3 taches noires costales antérieures, chenilles sur Populus, chrysalide hivernante...


Autre Stegania trimaculata...(photo P.Falatico)


Stegania trimaculata femelle...(photo P.Falatico, Drôme)


Stegania trimaculata forme cognatana (photos M.J.Ledoux et A.Linda)


La "Callunaire" ou "Pachycnémie des callunes" Pachycnemia hippocastanaria, envergure 30 mm, chenille sur Erica et Calluna (photo M.J.ledoux)


Autres Géométrines : l"Hémithée éruginée" Jodis lactearia, envergure 20 mm, vire rapidement au blanc, chenille sur divers feuillus (photos C.Fortune et A.Linda)






Chenille de Jodis lactearia avec gros pans sur la tête, sur Carpinus..(photos A.Wojtyra, Oise)


La "Phalène sillonnée" Hemithea aestivaria, envergure 25jtyra, Oise) mm, chenille polyphage sur divers Feuillus - L'"Hémithée de l'ajonc" Pseudoterpna coronillaria, envergure 25 mm, chenille sur Cytise, Genêt , Ajonc (photos A.Linda)


Autres Pseudoterpna coronillaria aux variantes claires ou foncées...(photos C.Fortune et A.Linda)


Autre Pseudoterpna coronillaria (photo J.Bailloux, Var) - Variante de l'"Hémithée du genêt" Pseudoterpna pruinata envergure 28 mm, chenilles sur Genêt, Cytise...(photo P.Falatico)


Un autre Pseudoterpnine : La "Phalène de l'arrête-boeuf" Aplasta ononaria, envergure 20 mm, chenille sur Ononis (photo M.Le Masson, région de Digne, 1050 m) - Autre Pseudoterpna pruinata...(photo P.Falatico, Drôme)


Variante claire de la "Phalène de l'Arrête-Boeuf" Aplasta ononaria, envergure 20 mm, chenille sur Ononis (photo M.J.Ledoux, Var)





Géométrines : Thetidia plusaria (Espagne, Mojacar) - Pingasa hypoleucaria (photo C.Fortune, la Réunion)







La "Phalène du marronnier" ou "Alsophile printanière" Alsophila aescularia mâle (la femelle est aptère), envergure 33 mm, chenille polyphage (photos C.Fortune)


Autre Alsophila aescularia mâle...(photos P.Prevot, 8/03/2013, St Avold)


Tephronia cremiaria, envergure 22 mm (espèce à part ou sous-espèce de T.sepiaria?) - La "Gymnospile du thym" Tephronia oranaria, envergure 18 mm, chenille licheniphage (photos M.J.Ledoux)


La "Gymnospile des Genévriers" Tephronia lhommaria mâle, envergure 22 mm, chenille sur lichens (photo A.Peuch, Portugal) - La "Gymnospile commune" Tephronia sepiaria mâle, envergure 23 mm, chenille licheniphage (photos M.J.Ledoux)


Tephronia sepiaria, femelle à droite...(photos J.M.Chauvin et M.J.Ledoux, Var)


Tephronia sepiaria femelle...(photos M.J.Ledoux, Var)


La "Gnophos ambigue" Charissa ambiguata, envergure 34 mm, chenille sur diverses plantes basses, espèce d'altitude (photo R.de La Grandière, Alpes de Savoie)
(présence d'une bande claire plus ou moins nette submatrginale...)


La "Gnophos glauque" Charissa glaucinaria, envergure 32 mm: bande blanche submarginale peu nette (beaucoup plus visible au revers), chenille polyphage...(photo C.Fortune, Alpes du Queyras)


Probablement la "Gnophos tannée" Charissa pullata, envergure 32 mm, bande submarginale sombre assez nette; encore une fois ici, c'est le revers qui confirmerait avec une bande claire et une bande sombre submarginales, formes locales compliquant l'identification (photo C.fortune, Alpes du Queyras)
(certains spécialistes exigent la dissection des génitalias pour tous ces Gnophos d'altitude...)


La "Gnophos bigarrée" Charissa variegata, envergure 25 mm... (photo M.Chouillou, 2011-06-03, Cévennes)





La "Gnophos rapiécée" Gnophos (Dicrognophos) sartata, ailes gris-cendré sablé de brun avec 3 lignes ondulées brunes, frange festonnée aux ailes antérieures et sinuée nettement et découpée aux postérieures (photos C.Fortune, île de Rhodes, Grèce)
(espèce du Sud : Italie, Grèce, Turquie....)






Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13ter-1-13ter-2-13ter-2'-13ter-2'-1)-13ter-20-13ter-21-13ter-3-13ter-4-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57