Page 13-7'-1

Page précédente Page suivante

LES NYMPHALIDES, une famille à 2 faces (7) :


Le "Moyen nacré Fabriciana adippe femelle, nombreuses variantes...(photos J.P.Petit)


Fabriciana adippe femelle (photo F.Cregut) - Autre revers de Fabriciana adippe (photo R.de La Grandière)


Autres photos du "Moyen nacré" femelle Fabriciana adippe, exemplaire alpin...(photos Julie Mak)




Chenille d'Argynnis adippe : brun rougeâtre, ligne médio-dorsale blanchâtre entre 2 séries de dessins rhombo•daux noirs, scoli coniques assez longs rosâtres...sur violettes (photos G.Champier)


Autre revers de Fabriciana adippe femelle (photo P.Legros) - Le "Chiffre" Fabriciana niobe, femelle...(photo C.Ollieu)


Argynnis (Fabriciana) niobe mâle...(photo M.J.Ledoux, Var)

Fabriciana adippe est devenu maintenant Argynnis adippe et Fabriciana niobe est devenu Argynnis niobe !


Autre Argynnis niobe mâle...(photos M.J.Ledoux, Var)




Argynnis adippe in copula (on voit bien sur le revers des postérieures les ocelles post discaux largement cerclés de roux...)




Le "Nacré subalpin" Boloria pales, ailes antérieures allongées...(photos C.Fortune, Queyras)


Autre Boloria pales...(photos J.P.Lavigne, Cervières, Queyras)


Revers du "Nacré des renouées" Boloria napaea : ailes antérieures avec dessins à peine marqués (photo C.Fortune, Queyras)


la "Petite Violette" mâle Clossiana dia, 35 mm, revers avec macules marginales et distales blanc argenté, petit "Nacré" pondant sur la violette...(photos F.Buratella)


Autre exemplaire breton de Clossiana dia mâle...


Clossiana dia mâle (photos A.Lous)


Autre photo de Clossiana dia mâle...(photo J.P.Petit) - Le "Nacré de la bistorte" Proclossiana eunomia femelle...(photo J.Dupuy)


Clossiana dia revers (photo P.Falatico) - Autre exemplaire breton de Clossiana(Boloria) dia mâle ...(photo C.Fortune, Brière)


Clossiana dia mâle (photo M.Chevriaux) - Le "Nacré porphyrin" femelle Clossiana titania, 50 mm...(Haute-Savoie, 1600 m)


Boloria (Clossiana) titania...(photo B.Saquet, Aveyron)


Boloria (Clossiana) titania : femelle - in copula (photos C.Fortune, Queyras)


Boloria (Clossiana) titania : revers du mâle - revers de la femelle (photos C.Fortune, Queyras) - "prépupaison" : stade préchrysalide (photo J.M.Desjacquot)
(revers de l'aile postérieure varié de jaunâtre et brun pourpre (pas de taches discales nacrées comme chez Clossiana dia); les 2 faces de la femelle sont plus claires)


Autre exemplaire alpin de Boloria titania mâle...


Boloria (Clossiana) titania forme cypris - Autre Clossiana titania (photo A.Lous)


Autre Boloria (Clossiana) titania : femelle (photo M.Chevriaux) - forme cypris (photo H.Maleysson)


Boloria (Clossiana) titania : recto - verso (photos J.P.Marino, Alpes maritimes)


Autre photo de Boloria titania femelle (photo A.Vidal) - Clossiana dia mâle (photo M.Chevriaux)


Clossiana dia mâle (photo J.P.Marino) - Clossiana selene femelle...(photo Y.Banière)




Le "Petit collier argenté" Clossiana selene voletant en mai de fleurs en fleurs le long d'un chemin ensoleillée ! (ici sur Ajuga reptans)...


Revers de Boloria (Clossiana) selene...(photo M.Consolo)


Chenille de Clossiana selene, 22 mm maxi, scoli jaune rosé, scoli prothoraciques dorsaux longs comme des cornes...(photo M.Chevriaux)


Le "Grand Collier argenté" Clossiana euphrosyne in copula, revers des ailes postérieures rougeâtre à la base, chenille sur violettes sauvages... (photos P.Falatico)


Autre Clossiana euphrosyne avec ses taches marginales nacrées et sa grande tache discale de l'espace 4 nacrée au revers de l'aile postérieure...(photos M.J.Ledoux, Var)


Clossiana euphrosyne : on voit bien sur le revers postérieur la tache nacrée brillante dans l'espace 4 tranchant abec la bande disacle jaune...(photos P.Falatico)

Clossiana euphrosyne est devenu actuellement Boloria euphrosyne ! :


Boloria euphrosyne...(photos A.Bbauvey, Col du Sabot, Isère, 1800 m)


Appareil androconial de l'aile antérieure de mâle de Dryas paphia (d'après Barth)
(and=androconies, ant=écaille protectrice, p=écaille protectrice postérieure, C=androconie, D=filaments terminaux d'une androconie, E=écaille protectrice postérieure)

Les chenilles de Mélitées et Argynnes ont les tubercules charnus des Vanesses mais ils sont plutôt avec poils et non avec dards !




Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-13-6-13-61-13-7-13-7'-13-7'-1-13-70-13-71-13-8-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57