Page 10bisbis'-1

Page précédente Page suivante

Les"PUNAISES TERRESTRES" (4') :

4-F/ Lygaéides :

-3500 espèces mondiales (la plupart des nombreuses espèces françaises font environ 10 mm)
-saprophages et phytophages vivant souvent en colonies
-planes au-dessus et bombées en dessous; plus étroites que les Pentatomides
-les Geocoris (grands yeux et large tête) chassent pucerons, cocheniles, chenilles...


Aspect caractéristique des Géocorines : Geocoris erythrocephalus...(photo M.Chevriaux)


Autre exemplaire de Geocoris erythrocephalus, 3 mm...(photos P.Falatico)


Geocoris megacephalus, environ 3 mm...(photo A.Cipière)


Quelques caractéristiques de la Famille des Lygaeides (photos H.Robert)

-nombreuses sous-Familles : s-F/ Lygaéines, s-F/ Orsillines, s-F/ Cymines, s-F/ Ischnorhynchines, s-F/ Blissines, s-F/ Hénestarines, s-F/ Géocorines, s-F/ Hétérogastrines, s-F/ Oxycarénines, s-F/ Rhyparochromines...
(les plus nombreus sont en France, les Lygaéines et les Rhyparochromines)

-se nourrissent de plantes vénéneuses comme Tropidothorax (Lygaeus) leucopterus commune; appelée autrefois "familiaris", qui vit sur l'Asclépiade... donc toxique pour les oiseaux : colorations aposématiques (d'avertissement)


juvéniles de la "Punaise de l'Asclépiade" Tropidothorax leucopterus rassemblés sur le fruit d'un "Dompte-venin" Asclepias vincetoxicum (photo J.P.Petit) - autre juvénile de Lygaeus sp. (tête noire et rouge) (photo H.et J.Y.Faure)




Tropidothorax leucopterus : "Grappes" de juvéniles et adultes (photos C.Nourdin) - juvéniles (photo J.P.Petit)



Accouplement latéral "en angle aigu" chez Tropidithorax leucopterus sur Vincetoxicum hirundinaria (photo A.Delannoy)


La "Punaise écuyère" : Lygaeus equestris, 10-12 mm... (photo D.Dubroca)


Autres Lygaeus equestris...(photos R.de La Grandière et C.Ollieu)


L'envol de Lygaeus equestris (photo H.Maleysson) - tete et rostre


Lygaeus equestris...(photo J.P.Marino)


Accouplement en opposition chez Lygaeus equestris (photo J.P.Marino)


Lygaeus equestris : imago et juvénile...


Rhyparochromus alboacuminatus (photo P.Falatico) - Melanocoryphus albomaculatus, très commun (souvent en nombre dans les...boîtes aux lettres !) - Raglius(Rhaglius) confusus...(photo J.M.Chauvin)


Autres photos de Melanocoryphus albomaculatus (photos H.Robert)


Melanocoryphus albomaculatus : (photo C.Fortune, Corbières)) - in copula ...


Melanocoryphus albomaculatus en nombre sur une paroi en avril...


Autres Melanocoryphus albomaculatus in copula...(photo D.Choussy)


3 petits Lygaeides (environ 5 mm) assez communs au printemps sur les plantes basses et arbustes : Eremocoris sp.-Melanocoryphus albomaculatus-Melanocoryphus (Horvathiolus) superbus...


Melanocoryphus superbus, environ 5 mm, autre petit Lygaéide rouge et noir avec 2 marques blanches sur la partie membraneuse alaire au milieu at au sommet...(photos C.Fortune, Bretagne)


Eremocoris abietis aux fémurs antérieurs très renflés et épineux, sous un Pin en altiude (Alpes 1200 m) photos T.Bardagi


Beosus maritimus (photos P.Falatico et G.le Déroff)


Autres Beosus maritimus...(photos C.Fortune, A.Lous et P.Falatico)


Juvénile de Beosus maritiumus, 4,5 mm..(photo G.Le Déroff)


Pachybrachius fracticollis, environ 5 mm, reconnaissable par la forte constriction du pronotum après le milieu...(photos C.Fortune)


Autres petits Lygaeides : Drymus brunneus - Peritrechus gracilicornis (photos M.Chevriaux)


Peritrchus geniculatus in copula...(photo J.P.Marino)


Drymus sylvaticus, environ 6 mm, couleur brun pâle des hémélytres avec marque allongée rectangulaire à l'apex du clavus plus ou moins nette suivant l'éclairage (voir flèche) (photos C.Fortune)
(Drymus ryei est plus foncé et Drymus brunneus a les pattes en partie rousses...)


Emblethis griseus, environ 6 mm, longs basitarses 2...(photos C.Fortune)

Le genre Scolopostethus présente des fémurs 1 avec nombreuses petites épines internes et une large tache blanche sur les côtés du pronotum après le milieu :


Scolopostethus pictus...(photos R.Stas)




Scolopostethus thomsoni, 3,5 mm, sur ortie, espèce brachyptère, se distingue des autres espèces par les antennes (2e article foncé au sommet, 3e et 4e articles foncés) (photos M.Le Masson, marais de Montfort, Grésivaudan)


Scolopostethus puberulus avec les 2 premiers articles antennaires plus clairs...(photos A.Delannoy)


Scolopostethus affinis environ 5 mm - Peritrechus sp. environ 5 mm (photos M.Le Masson)


Megalonotus chiragra, environ 5 mm, pronotum noirâtre fortement ponctué dans sa partie postérieure avec son bord postérieur régulièrement incurvé... (photo E.Steckx)


Autre Megalonotus chiragra...(photos P.Falatico)


Trapezonotus sp....(photo A.Bauvey) - Trapezonotus cf. arenarius environ 4,5 mm, fait partie du groupe T.desertus-arenarius-dispar séparable que par l'examen des génitalias mâles...(photo E.Steckx)




Gastrodes grossipes et gros plan sur le profémur renflé et denté (photos M.Blaise)


Kleidocerys resedae, 5 mm (photo C.Fortune à gauche) - Rhyparochromus vulgaris,7-8 mm, commun (photos P.Pinson)


Kleidocerys resedae : Adultes et juvéniles sur un vieux châton de Betulus (photos A.Delannoy et E.Steckx)


Autres Kleidocerys sp....(photos M.Chevriaux et R.de La Grandière)




Kleidocerys proche de K.privignus (photos H.Robert)
(3 espèces proches qui se distinguent, entre autres, par l'étendue de la tache claire du scutellum : K.resedae-K.ericae-K.privignus...)


Juvénile de Kleidocerys sp. (photo M.Chevriaux) - Rhyparochromus vulgaris (photo H.Maleysson)


Autres photos de Rhyparochromus vulgaris : en nombre sur les buches de bois de chauffage, ici du hêtre (photo A.Guibentif) - ici sur une façade en bois en nombre au début du printemps au soleil...


Rhyparochromus sanguineus (photo H.Maleysson) - Quand le soleil est là au printemps, les Rhyparochromus vulgaris montent en nombre du sol pour venir se chauffer sur une façade bien orientée...




Gros plans de Rhyparochromus vulgaris...(photos G.Rubatto)




Rhyparochromus pini, 7-8 mm : les côtés du scutellum sont étroitements pâles alors que c'est plus large pour R.vulgaris et pas de marques blanches triangulaires pronotales (photos R.Stas et H.Robert)




Juvénile de Rhyparochromus pini, 6,2 mm...(photos M.le Masson, massif de Belledonne, 1100 m)


Autre Rhyparochromine : Rhyparochromus (Raglius) alboacuminatus...(photos M.Chevriaux)


Raglius alboacuminatus, 6 mm, marques blanches sur les hémélytres et sur les côtés du pronotum (photos P.Falatico)


Juvénile (larve V) de Raglius (Rhyparochromus) confusus...(photos P.Falatico)


Graptopeltus lynceus, 6-7 mm, larges marges pronotales claires et 2 lignes claires sur le scutellum formant un V à l'apex...(photos C.Fortune)


Juvénile de Graptopeltus lynceus...(photo C.Fortune)


Un petit Lygéide des milieux humides : Ischnodemus sabuleti, environ 5 mm, sur Phalaris arundinacea : forme macroptère - forme microptère - forme macroptère et larve...(photos C.Fortune, Bretagne)
(il existerait 2 variétés : I.sabuleti sabuleti (milieux secs dunaires) et I.sabuleti palustris pour les milieux humides plus ou moins marécageux à moins que ce ne soit la même qui migre en été (mais difficile pour les formes microptères de migrer !) ; Cette espèce vit essentiellement sur Phalaris arundinacea et parfois sur Glyceria; les formes micro-et macroptères existent dans les 2 sexes)




Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-10bisbis-01-10bisbis'-10bisbis'-01-10bisbis'-1-10bisbis'-10-10bisbis-1-10ter-11 -11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46 -47-48-49-50-51-52-53-54-55-56-57