Page 10bisbis'-1

Page précédente Page suivante

Les"PUNAISES TERRESTRES" (6) :

4-F/ Lygaéides :

-3500 espèces mondiales (la plupart des nombreuses espèces françaises font environ 10 mm)
-saprophages et phytophages vivant souvent en colonies
-planes au-dessus et bombées en dessous; plus étroites que les Pentatomides
-les Geocoris (grands yeux et large tête) chassent pucerons, cocheniles, chenilles...


Aspect caractéristique des Géocorines : Geocoris erythrocephalus...(photo M.Chevriaux)


Geocoris erythrocephalus...(photos J.P.Lavigne, Provence)


Geocoris erythrocephalus : photos O.Hépiègne - ici cas de viviparité (larvipare) car "naissance" directe d'une larve (photo P.Falatico)
(un certain nombre de Punaises terrestres, ainsi que les Pucerons, sont à la fois vivipares et ovovivipares dans la même espèce suivant la saison...)


Autre exemplaire de Geocoris erythrocephalus, 3 mm...(photos P.Falatico)


Geocoris megacephalus, environ 3 mm...(photo A.Cipière)


Quelques caractéristiques de la Famille des Lygaeides (photos H.Robert)

-nombreuses sous-Familles : s-F/ Lygaéines, s-F/ Orsillines, s-F/ Cymines, s-F/ Ischnorhynchines, s-F/ Blissines, s-F/ Hénestarines, s-F/ Géocorines, s-F/ Hétérogastrines, s-F/ Oxycarénines, s-F/ Rhyparochromines...
(les plus nombreux sont en France, les Lygaéines et les Rhyparochromines)

-se nourrissent de plantes vénéneuses comme Tropidothorax (Lygaeus) leucopterus commune; appelée autrefois "familiaris", qui vit sur l'Asclépiade... donc toxique pour les oiseaux : colorations aposématiques (d'avertissement)


juvéniles de la "Punaise de l'Asclépiade" Tropidothorax leucopterus rassemblés sur le fruit d'un "Dompte-venin" Asclepias vincetoxicum (photo J.P.Petit) - autre juvénile de Lygaeus sp. (tête noire et rouge) (photo H.et J.Y.Faure)




Tropidothorax leucopterus : "Grappes" de juvéniles et adultes (photos C.Nourdin) - juvéniles (photo J.P.Petit)


Autres juvéniles de Tropidothorax leucopterus...(photos O.Hépiègne)



Accouplement latéral "en angle aigu" chez Tropidithorax leucopterus sur Vincetoxicum hirundinaria (photo A.Delannoy)


La "Punaise écuyère" : Lygaeus equestris, 10-12 mm... (photos D.Dubroca et M.Angers)


Autres Lygaeus equestris...(photos R.de La Grandière et C.Ollieu)


L'envol de Lygaeus equestris (photo H.Maleysson) - tete et rostre


Lygaeus equestris...(photo J.P.Marino)


Accouplement en opposition chez Lygaeus equestris (photo J.P.Marino)


Lygaeus equestris : imago et juvénile...


Rhyparochromus alboacuminatus (photo P.Falatico) - Melanocoryphus albomaculatus, très commun (souvent en nombre dans les...boîtes aux lettres !) - Raglius(Rhaglius) confusus...(photo J.M.Chauvin)


Autres photos de Melanocoryphus albomaculatus (photos H.Robert)


Melanocoryphus albomaculatus : (photo C.Fortune, Corbières) - in copula ...


Melanocoryphus albomaculatus en nombre sur une paroi en avril...


Autres Melanocoryphus albomaculatus in copula...(photo D.Choussy)


Melanocoryphus albomaculatus, environ 8 mm...(photos A.Wojtyra)


Autres Melanocoryphus albomacualatus in copula...(photo C.Fortune, Bretagne)


Melanocoryphus albomaculatus en vues dorsale et ventrale...(photos P.Falatico)


3 petits Lygaeides (environ 5 mm) assez communs au printemps sur les plantes basses et arbustes : Eremocoris sp.-Melanocoryphus albomaculatus-Melanocoryphus (Horvathiolus) superbus...


Melanocoryphus superbus, environ 5 mm, autre petit Lygaéide rouge et noir avec 2 marques blanches sur la partie membraneuse alaire au milieu et au sommet...(photos C.Fortune, Bretagne et J.P.Lavigne, Bouches-du-Rhône)




Melanocoryphus superbus in copula (photos G.Champier)


Autre Horvathiolus superbus hivernant sous une écorce en janvier...(photos P.Falatico)


Eremocoris abietis aux fémurs antérieurs très renflés et épineux, sous un Pin en altiude (Alpes 1200 m) photos T.Bardagi




Eremocoris podagricus, environ 6 mm, paire de taches blanches semi-circulaires sur la membrane alaire de l'hémélytre, 2 grandes épines et plusieurs petites sur les fémurs antérieurs, soies tibiales pas plus longues que le diamètre du tibia contrairement à E.abietis...(photos A.Wojtyra)


Beosus maritimus (photos P.Falatico et G.le Déroff)


Autres Beosus maritimus...(photos C.Fortune, A.Lous et P.Falatico)




Beosus maritimus, 6,5 mm... (photos A.Delannoy, Normandie)


Juvéniles de Beosus maritiumus, 4,5 mm..(photos A.Delannoy et G.Le Déroff)


Autre juvénile de Beosus maritimus...(photos A.Wojtyra, Oise)


Beosus quadripunctatus environ 5 mm (photo J.Bailloux, Var) - Pachybrachius fracticollis, environ 5 mm, reconnaissable par la forte constriction du pronotum après le milieu...(photos C.Fortune)


Autres petits Lygaeides : Drymus brunneus - Peritrechus gracilicornis (photos M.Chevriaux)


Drymus brunneus et gros plan sur la tête...(photos A.Wojtyra)


Stygnocoris sabulosus, 3,2 mm : aspect dorsal brillant, pronotum et hémélytres avec longue pubescence, pronotum entièrement ponctué, fémurs 1 sans épines, dans une branche morte de chêne...(photos A.Delannoy, Normandie)


Peritrechus gracilicornis, 5 mm...(photos A.Wojtyra, Oise)


Autre Peritrechus gracilicornis : tibias jaunes ce qui le distingue des autres espèces de Peritrechus (photos A.Delannoy, Bretagne)


Peritrechus geniculatus in copula...(photo J.P.Marino)






Peritrechus nubilus, 5,5 mm, 3e article antennaire moins large que le 1er, tache pâle basale menbranaire, dans herbe et aiguilles de pin...(photos A.Wojtyra)


Drymus sylvaticus, environ 6 mm, couleur brun pâle des hémélytres avec marque allongée rectangulaire à l'apex du clavus plus ou moins nette suivant l'éclairage (voir flèche) (photos C.Fortune)
(Drymus ryei est plus foncé et Drymus brunneus a les pattes en partie rousses...)


Rhyparochromine Plinthisini Plinthisus brevipennis, 3 mm : individu brachypyère (il existe des macroptères moins courants), brun noir brillant, tête étroite, large bande de ponctuations sur la marge postérieure du pronotum...(photos J.Bailloux, Var)




Autre Plinthisus brevipennis brachyptère...(photos P.Falatico, Drocirc;me)


Emblethis griseus, environ 6 mm, longs basitarses 2...(photos C.Fortune)


Emblethis denticollis, 5 mm, avec en particulier le 1er article du tarse postérieur 1,5 fois plus long que les 2 articles suivants...(photos A.Wojtyra, Oise)



Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-10bisbis-01-10bisbis'-10bisbis'-01-10bisbis'-O2-10bisbis'-1-10bisbis'-1'-10bisbis'-10-10bisbis-1-10ter-11 -11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46 -47-48-49-50-51-52-53-54-55-56-57