Page 10bisbis'-10

Page précédente Page suivante

Les"PUNAISES TERRESTRES" (7) :

4-F/ Lygaéides (suite) :

Remarque : il n'est pas toujours évident de déterminer les espèces de Lygaéides car, outre que les genres ont été modifiés, certains auteurs utilisent allègrement des noms de genres différents pour la même espèce ! (cf. Spilostethus, Lygaeus, Rhyparochromus)


Spilostethus pandurus : 13-15 mm (photo A.de Groot) - La "Punaise à damier" Spilostethus saxatilis, 10-12 mm (photo D.Pollen)


Autres photos de Spilostethus saxatilis et Spilostethus pandurus (photos J.P.Marino et D.Dubroca)


Spilostethus saxatilis...(Queyras, 1800 m)


Autre "Punaise à damier" Spilostethus saxatilis...(photo P.Falatico)


Juvénile de Spilostethus saxatilis


Autre juvénile de Spilostethus saxatilis...(photos P.Falatico)


Spilostethus pandurus : enfonçant son rostre dans l'oeil d'un Muscide (photo P.Falatico) - autre individu (C.Fortune, Maroc)




Autres Spilostethus pandurus (photos M.Magnouloux, Grande Canarie)


Spilostethus pandurus...(photos J.P.Lavigne, Vinon-sur-Verdon)


Spilostethus pandurus in copula dans le creux de la main...(photos P.Falatico, Dr&ocuirc;me)


Spilostethus saxatilis, vue de profil...(photo D.Choussy)


Juvéniles de Spilostethus saxatilis...(photos M.Muggianu et R.de La Grandière)





Spilostethus furcula...(photos J.M.Desjacquot, Siagres, Portugal)





2 petits Lygaeides assez communs : Heterogaster urticae aux couleurs non vives (photo Steffi) - Nysius sp. 4 mm (photo M.Chevriaux) - Nysius graminicola...(photo C.Fortune)


Autre Orselliine : Nysius sp....(photos C.Fortune)


Nysius sp., 4 mm : difficile de distinguer Nysius thymi de Nysius ericae ! (photos M.Le Masson)




Nysius senecionis sur Achillea millefolium : 2e article antennaire pâle avec anneau sombre à la base, 1er article du tarse des P3 plus court que les articles 2+3+griffes (ce qui le distingue de N.graminicola...) photos A.Wojtyra




Autre Nysius senecionis mâle, 4 mm, avec gros plans sur les premiers articles antennaires et sur le tarse 3 (photos A.Delannoy, Normandie)




Nysius thymi/ericae, 3,8 mm: difficile de séparer ces 2 espèces hors observation des géitalias du mâle (ouverture génitale), sur un mur...( photos M.Le Masson, vallée du Grésivaudan)
(pronotum trapézoidal marqué d'une bande transversale noire en avant du milieu, hémélytres jaune blanchâtre à nervures avec taches et linéoles noirâtres dont la région basale porte des soies assez longues dirigées vers l'extérieur, 1er article des métatarses plus long que les 2 suivants réunis...)


Juvéniles de Nysius sp....(photo de droite de M.Le Masson)


Orsilliines : Orsillus depressus, 6 mm, brun-orangé, lié au "Cyprès de Lawson" (photo A.Delannoy) - Ortholomus punctipennis, 5 mm (photo A.Bauvey, Alpe du Grand Serre, 1400 m, Isère)




Autre Orsillus depressus...(photos A.Wojtyra, Oise)






Diverses vues d'un autre Orsilline Helopini exogène (originaire d'Amérique du Nord) signalé pour la 1ère fois en 2008 dans le Midi : Belonochilus numenius, environ 6 mm, lié aux platanes car se nourrit de ses graines...(photos A.Delannoy, Normandie)
(brun jaunâtre avec apex élytral rougeâtre, rostre très long atteignant l'apex de l"abdomen, scutellum avec apex arrondi et forte carène en T, fémur 1 avec dent sub-apicale...)






Autres Belonochilus numenius avec gros plan sur la tête : brun jaunâtre avec apex des hémélytres rougeâtre, allongé non aplati (cas des Orsillini), tête très allongée avec la partie post-oculaire 3 fois la longueur de l'oeil...(photos P.Falatico, Drôme)


Face ventrale de Belonochilus numenius avec son long rostre logé dans un fourreau terminal...


Autres Heterogaster urticae, 6-8 mm, très nombreux sur ortie : individu isolé - in copula


Heterogaster urticae : tibias à 3 bandes sombres, bandes sombres et claires alternées sur le connexivum...(photos C.Fortune)




Autres Heterogaster urticae...(photos A.Delannoy)




Heterogaster urticae dans la végétation basse...(photos A.Wojtyra, Oise)


Juvénile d'Heterogaster urticae...(photos G.Champier, Isère)


Heterogaster artemisiae, 4,7 mm : pas de longs poils dressés sur tête et pronotum comme H.urticae mais poils longs couchés, anneau noir à la base des tibias (photo M.Le Mason, vallée du grésivaudan) - Juvénile d'Heterogaster artemisiae (photo H.Maleysson)




Platyplax salviae, 6 mm : se distingue de P.inermis par les 2 derniers articles antennaires plus sombres et la taille supérieure à 5,5 mm...(photos M.Le Masson)


Autres Platyplax salviae : adulte et juvéniles...(photos J.P.Lavigne, jardin de Provence)


Nithecus jacobaeae in copula...(photos M.Le Masson)


Autre Nithecus jacobaeae sur inflorescences d'Achillea...(Queyras, 18oo m)


Nithecus jacobaeae (photo A.Bauvey, isère)


Petit Lygaeide noirâtre Aellopus atratus, 7-8 mm (photo C.Ollieu) -Autre Aellopus sur une façade en avril




Aellopus atratus ...(photos H.Robert)


Juvénile d'Aellopus atratus, 4 mm, en juillet...(photos M.Le Masson, massif de Belledonne, 1700 m)


Aphanus rolandri, 6-8 mm, tache rouge ou orangée à la base des ailes typique... (photos C.Fortune, Bretagne et A.Wojtyra, Oise)


Juvénile d'Aphanus rolandri...(photo A.Delannoy)


Arocatus longiceps 7 mm, sous les écorces...(photos P.Falatico)




Autres Arocatus longiceps sous les écorces de platane en janvier : longueur de la tête nettement plus grande que la distance interoculaire...(photos P.Falatico)


Arocatus melanocephalus...(photo M.Consolo, Italie du Nord)


Forme macroptère de Pterotmetus staphyliniformis, 6 mm, en compagnie de Staphylinides sur du compost dans un jardin (photo M.Le Masson, Isère)


Forme brachyptère de Pterotmetus staphyliniformis...(photo M.le Masson)
On peut aussi trouver sur les troncs de tilleul surtout en hauteur (au contraire des "Pyrrhocores" qui restent au pied) des colonies de Lygaeides en très grand nombre :


Autre forme macroptère de Pterotmetus staphyliniformis...(photos A.Wojtyra, Oise)


Pterotmetus staphyliniformis in copula...(photos G.Champier, Isère)


Rassemblement ("essaim" de larves et adultes) du Lygaeide Oxycarenus lavaterae sur un tronc de Tilleul pour y passer l'hiver...(photos J.P.Leboeuf)


Autres Oxycarenus lavaterae agrégés (photo A.Peuch, Portugal) - Individu isolé d'Oxycarenus lavaterae, antennes noires, élytres plus ou moins rouges, hivernant, avec d'autres, sur une charpente de maison...(photos L.Basset)


Rassemblement de juvéniles d'Oxycarenus lavaterae en automne sur un Hibiscus - Autre juvénile (photo P.Garcelon)


Oxycarenus lavaterae sur Hibiscus : individu en cours de chitinisation et pigmentation ("ténéral") - adulte (photos M.Le Masson)




Oxycarenus lavaterae in copula : cas à 3! et cas "normal" (photos P.Falatico)


Autre Oxycarenus lavaterae...(photos A.Wojtyra)


Oxycarenus lavaterae (photo C.Fortune, Ténérife, îles Canaries) - Oxycarenus pallens, environ 5 mm...(photo Y.Glon, Normandie)




Autres Oxycarenus lavaterae in copula... (photos A.Wojtyra, Oise)


Autre Lygaéide Oxycarénine : Brachyplax tenuis en vue dorsale et ventrale, 3 mm, dans capsules sèches de "Coquelicot des champs"...(photos Prisca, Aix-en-Provence, 31/05/2013)


Autres adultes de Brachypalx tenuis...


Juvéniles de Brachyplax tenuis, moins de 3 mm, passent à travers les pores supérieurs de la capusule du coquelicot (photo suivante)...photos P.Falatico




Autre Oxycarénine : Metopoplax ditomoides, à peine 4 mm, tête, pronotum et scutellum densément ponctués contrastant avec les ailes blanchâtres avec nervures sombres, sur Leucanthemum...(photo A.Wojtyra, Oise, juin 2017)


Autre Metopoplax ditomoides...(photos A.Wojtyra, Oise)


Autres Metopoplax ditomoides en nombre sur Tanacetum; peuvent devenir envahissants..(photos P.Gilot, Touraine)


Une "Punaise" allongée méditerranéenne peu commune, Paromius gracilis, 8 mm, thorax brun et ailes jaunâtres, pronotum cylindrique et étranglé...(photo J.Bailloux, Var)




Autre Paromius gracilis, espèce qui remonte actuellement vers le Nord, liée au Laurier-rose (photos P.Falatico, Drôme)
(un autre Lygaéide récent (2008) Caenocoris nerii ou "punaise du laurier-rose" remonte aussi vers le Nord...)

Certains Rhopalides, comme la "Punaise de la jusquiame" ressemblent aux Lygaeides :


la "Punaise de la jusquiame" Corizus hyoscyami : environ 10 mm, coloration aposématique prévenant les prédateurs de sa toxicité car elle se nourrit sur des plantes toxiques comme la jusquiame...


Autre photo de Corizus hyoscyami: Rhopalide et non Lygaeide (photos L.Weitten et D.Dubroca)

5-F/ Pyrrhocorides :

-élytres absents ou réduits (réduction à la corie) donc ne peuvent voler ! (brachyptérisme)
-Pyrrhocoris apterus ou "soldat" ou "Gendarme" vivant en colonie au pied des tilleuls ou ormes et abondant sur les Malvacées


Pyrrhocore aptère ou "Gendarme" ou "Cherche-midi" (photo L.Bonherbe)


Oeufs de Pyrrhocoris apterus (photo A.Lequet) - "Juvéniles primaires" de Pyrrhocoris apterus (photo H.Robert)


Pyrrhocoris apterus-Accouplement par opposition (photo J.P.Marino)


Colonie de Pyrrhocoris apterus adultes et juvéniles : se nourrissent de graines et petits insectes, souvent au pied des tilleuls (photo A.Jeanroy)-population de juvéniles (photo J.Houdoire)


Colonies de Pyrrhocoris apterus adultes sur un Althaea fin janvier dans un jardin provençal..(photos J.P.Lavigne)


juvénile de Pyrrhocoris apterus (photo H.Maleysson) - Adulte venant de muer (ténéal) (photo P.Falatico)


Autre ténéral de Pyrrhocoris apterus...(photos P.Falatico)


Agrégation autommnale d'adultes de Pyrrhocoris apterus (photo A.Guibentif) - Pyrrhocore suçant une Anthidie morte au sol (photo D.Martin)




Autre Pyrrhocoris apterus...(photos A.Wojtyra)


Forme macroptère de Pyrrhocoris apterus (photo M.Le Masson)


Autres Pyrrhocorides du Midi Scantius aegyptius (photos H.Maleysson) - (photo du centre de J.Bailloux, Var)





"Punaise du laurier-rose" d'Espagne : Caenocoris nerii (photos J.M.desjacquot, Rioja, Andalousie orientale, 26 mars)


Un Lygaéide de Guadeloupe - Lygaéide exotique de Tanzanie, Oncopeltus sp. proche d'O.famelicus... (photos C.Fortune)




Pyrrhocorides exotiques africains : Dysdercus sp. (photos C.Fortune, Tanzanie)


Autres Dysdercus sp. in copula également sur Malvacée (photo C.Fortune, Tanzanie)


Juvéniles de Dysdercus sp. (photos C.Fortune, Tanzanie)




Dysdercus flavidus in copula sur Malvacée arborescente Thespesia populnea...(photos C.Fortune, ile de la Réunion)


Autres vues de Dysdercus flavidus...


Dysdercus andreae : in copula - juvénile...(photos J.P.Lavigne, Martinique)


Dysdercus delauneyi...(photos J.P.Lavigne, Martinique)

Beaucoup de ces Lygaéides et Pyrrhocorides exotiques ont des couleurs aposématiques !)




Il existe de nombreuses autres sous-familles exotiques non mentionnées ici !




Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-10bisbis-01-10bisbis'-10bisbis'-01-10bisbis'-1-10bisbis'-1'-10bibis'-10-10bisbis-1-10ter-11 -11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46 -47-48-49-50-51-52-53-54-55-56-57