Page 9bis-4'

Page précédente Page suivante

LES TETTIGONOIDES ou "SAUTERELLES" vraies (4) :

5-Famille des Tettigoniides :

-tibias antérieurs avec une épine apicale au bord supéro-externe
-1er article des tarses postérieurs sans plantule libre au-dessous
-tympans des tibias antérieurs refermés en forme de fente longitudinale

On y trouve la "Grande Sauterelle verte" Tettigonia viridissima : 28-46 mm, élytres et oviscapte longs, prosternum avec 2 épines, arboricole à régime carnassier, pond dans le sol; très commune


Tettigonia viridissima femelle et mâle...(photos R.de La Grandière)


Tettigonia viridissima mâle (photo C.Fortune, île de Rhodes)


Tettigonia viridissima femelle...(photo F.Cregut)


Autre Tettigonia viridissima femelle (photo R.Stas)


Tettigonia viridissima femelle (photo C.Fortune, île de Rhodes)


Tettigonia viridissima femelle...(photos P.Falatico)


Juvénile ("nymphe" ou larve) de Tettigonia viridissima au rostre long, lisse et peu courbé, au rostre frontal obtu, au pronotum lisse prolongé en arrière, aux fémurs épineux en dessous...(photo A.Guibentif)


Autre juvénile femelle de Tettigonia viridissima vert brillant avec la bande médio-dorsale brune nette...(photo M.Ponsot)


Juvénile femelle de Tettigonia viridissima (photo C.Fortune, île de Rhodes)


La "Sauterelle cymbalière" Tettigonia cantans mâle, 20-30 mm, ailes plus courtes et arrondies, prairies alpines et aussi en plaine




Autre mâle de Tettigonia cantans, exemplaire alpin, ne vole pas... (1500 m - Haute-Savoie)


Tettigonia cantans mâle...(photo A.Bauvey, Alpes)


Tettigonia cantans femelle, environ 30 mm pour la longueur du corps, inapte au vol...(Monts du Livradois, 1200 m)


Autre femelle de Tettigonia cantans en ponte dans le sol, Haute-Savoie, 1500 m...

6-Famille des Decticides : "Dectiques" et "Decticelles"

-tibias antérieurs avec ene épine apicale au bord supéro-externe
-1er article des tarses postérieurs (métatarse) avec plantules libres au-dessous


Tarse des P3 de Decticus albifrons montrant les plantules libres caractéristiques de la sous-Famille des Decticines permettant un meilleur appui au sol (photos P.Falatico)

Nombreuses espèces dont les Pholidoptères Pholidoptera aux élytres courts chez le mâle et cachés qous le pronotum chez la femelle; oviscapte assez long ; les Metrioptères Metrioptera aux élytres courts mais dépassant toujours le pronotum dans les 2 sexes; les Platycleis communs aux élytres et ailes bien développés dépassant l'abdomen dans les 2 sexes; les "Dectiques" Decticus verrucivorus et albifrons 25-38 mm, grandes espèces communes à élytres et oviscapte longs, cerques des mâles dentés, ponte dans le sol dans les prés et les champs


Platycleis affinis, espèce méridionale, oviscapte en sabre 2 fois plus long que le pronotum - Tête de profil de Platycleis albopunctata (photo P.Falatico)


Platycleis affinis : femelle - mâle (photos P.Falatico)




Platycleis affinis : juvéniles femelle et mâle (photos R.Clochard)


Platycleis intermedia femelle (oviscapte 1,5 fois la longueur du pronotum)-Decticus albifrons mâle égaré sur cette page car il ressemble (un peu) à un Platycleis...(photos A.Guibentif)
(les mâles de Platycleis sont difficiles à distinguer et uniquement déterminables, d'après les spécialistes, par leurs génitalia !)


La "Decticelle chagrinée" Platycleis albopunctata, environ 30 mm, carène pronotale surtout nette dans la partie postérieure : femelle (oviscapte courbé après la base) - mâle ? (photos M.Chevriaux)


Autre Platycleis albopunctata : femelle - tête vue de face (photos P.Falatico)


femelle de Platycleis albopunctata : avec son oviscapte progressivement courbé après la base de 8-11 mm de long (photo P.Falatico) - exemplaire alpin, 1800 m (photo J.Dupuy)


Autre Platycleis albopunctata mâle et détail du profil antérieur montrant la carène médiane pronotale marquée surtout dans la moitié postérieure et les carènes latérales convergentes vers l'avant... (photos P.Legros)


Platycleis albopunctata : mâle - femelle


Autre femelle de Platycleis albopunctata...(photos C.Fortune)


Autre variante femelle de Platycleis albopunctata femelle (photo P.Falatico) - Platycleis sp. mâle...


Cet individu mâle est proche de Platycleis affinis...(photo M.J.Ledoux)


Pholidoptera littoralis, femelle, 21-30 mm, lobes latéraux du pronotum noirs avec large bande claire inférieure et postérieure, oviscapte long faiblement courbé (photo S.Clot)


Autre Pholidoptera littoralis : femelle - juvénile mâle (photos L.Delattre)


Autre Pholidoptera littoralis juvénile mâle (photos B.Saquet)


La "Decticelle cendrée" Pholidoptera griseoaptera (cinerea) femelle, 15-18 mm : élytres vestigiaux, pas de carène dorsale pronotale, coloration variable ( brun clair au noir...), commune (photo J.L. Delaby)-Autre Pholidoptera (photo H.Robert)


Mâle de Pholidoptera griseoaptera 13-15 mm, élytres courts, dessus de la tête et du pronotum bruns, bords latéraux du pronotum noirs bordés de blanc jaunâtre, commun...(photos M.Ponsot et P.Falatico)


Autre exemplaire mâle de Pholidoptera griseoaptera...(photo P.Falatico)


Pholidoptera griseoaptera femelle (photos P.Falatico)


Autres Pholidoptera griseoaptera : mâle (photo J.Bailloux) - femelle...


Pholidoptera griseoaptera mâle, commun dans la végétation basse en automne en Bretagne...


Face ventrale de Pholidoptera griseoaptera femelle avec sa couleur jaune éclatant...(photos R.Stas)


Juvénile mâle de Pholidoptera griseoaptera (photo J.Bailloux, Var)


exemplaire alpin de Pholidoptera aptera juvénile mâle...(photo R.de La Grandière)


Pholidoptera aptera mâle : tegmina brun jaune, cerques allongés et droits dentés près de la base...(photos A.Bauvey, Mercantour)


Forme brun-rouge de Pholidoptera griseoaptera femelle (photo G.Le Déroff)
(chez cette espèce, la couleur peut aller du brun-gris au brun-rouge en passant par le brun-jaune !)


La "Decticelle splendide" mâle Eupholidoptera chabrieri, 19-25 mm, pronotum arrondi en arrière, élytres courts, face jaune vert avec taches noires...(photos P.Vedie)
(tegminae courts chez le mâle (1 mm) et entièrement cachés chez la femelle, plaque génitale du mâle profondément échancrée, celle de la femelle étroitement échancrée à l'apex; oviscapte long peu cintré lisse à l'apex...)


Eupholidoptera chabrieri femelle à l'oviscapte long, légèrement courbé et lisse à l'apex - femelle avec spermatophore (photos de Turquie d'A.Guibentif et P.Falatico)


Mâles d'Eupholidoptera chabrieri...


Eupholidoptera chabrieri : male - femelle (photos J.P.Marino)


Tête de profil et de face d' Eupholidoptera chabrieri femelle : face vert citron avec taches noires...(photos P.Falatico)


Autre "Decticelle splendide" Eupholidoptera chabrieri femelle, environ 25 mm de long, une des plus belles "Sauterelles" européennes (photo P.Falatico)


Eupholidoptera chabrieri femelle : vue de face - vue de profil antérieur (photos P.Falatico)





Eupholidoptera smyrnensis mâle (photo C.Fortune, Ile de Rhodes, Grèce)


Eupholidoptera smyrnensis femelle...(photos C.Fortune, île de Rhodes, Grèce)
(plusieurs espèces en Grèce... en tout 46 espèces méditerranéennes du Sud de la France à la Grèce (îles comprises) et la Turquie; considérée par certains comme une sous-espèce d'E.chabrieri)


Pholidoptera sp. : femelle - mâle (photos C.Fortune, île de Rhodes, Grèce)





Femelle de Thyreonotus corsicus ou "Decticelle marocaine": 20-29 mm, à oviscapte long très peu courbé, gris-rosé, moucheté de gris sombre, pronotum prolongé postérieurement, espèce méditerranéenne rare en Corse (photo E.Thuillier)


Les "Métrioptères", assez communs :Metrioptera roeselii 14-19 mm, élytres brun-verdâtre à nervures noires-Metrioptera bicolor 15-17 mms ,élytres verdâtres transparents


La "Decticelle bariolée" mâle Metrioptera roeselii, ligne claire et nette sur le bord du pronotum et élytres courts...(photos J.Dupuy)


Autres Metrioptera roeselii, élytres brun verdâtre à nervures noires plus courts que l'abdomen...(photos D.Pollen et J.C.Bernard)


Metrioptera roselii formes types brachyptères : mâle (cerques dentés au tiers apical) - femelle, Bretagne (photos C.Fortune)


Metrioptera roeselii mâle, forme diluta...(photo P.Duchamp-Vignal)


Autre forme macroptère du mâle de Metrioptera roselii...(photo C.Fortune)

On peut trouver aussi en Bretagne (Normandie et autrefois en région parisienne) en dehors des Alpes, la "Decticelle des alpages" Metrioptera saussuriana :




Metrioptera saussuriana femelle, tourbière bretonne (photos C.Fortune)


Metrioptera saussuriana mâle, également en Bretagne... (photo C.Fortune)


Metrioptera saussuriana : plaque sous-génitale femelle - cerques du mâle


Metrioptera sp. femelle...(on voit bien ici la carène pronotale présente uniquement dans la métazone caractéristique des "Metrioptères") (photos D.Maillot)


Metrioptera brachyptera femelle, 12-18 mm, étroit liseré clair à l'arrière des côtés du pronotum...(photo E.Steckx)


Autre exemplaire alpin de Metrioptera brachyptera (photo J.Dupuy)


La "Decticelle des alpages" Metrioptera saussuriana femelle, lande dégradée alpine (1500 m - Haute-Savoie)


Antaxius pedestris femelle, 17-27 mm, élytres presque entièrement cachés sous le pronotum, oviscapte presque droit (photo P.Falatico) - détail de la face...


Autre exemplaire alpin (Alpes méridionales) d'Antaxius pedestris femelle (photo R.de La Grandière) - Antaxius pedestris mâle (photo J.M.Chauvin)


Antaxius pedestris mâle...(photos J.M.Chauvin et J.Bailloux)


Autre Antaxius pedestris mâle...(photo J.M.Chauvin)


Autre "Antaxie marbrée" Antaxius pedestris mâle, environ 20 mm, tegminae ("élytres") noirs avec tache blanche ne dépasant que de 3-4 mm du pronotum (photo J.P.Marino)


Antaxius pedestris mâle et gros plan sur les cerques blancs en forme de plaque horizontale bifide caractéristique (photos J.P.Marino)


L'"Antaxie cévenole" Antaxius sorrezensis femelle, 20-23 mm, organes du vol vestigiaux, peu commun voire rare (photo P.Falatico)


Antaxius sorrezensis mâles : forme verte avec taches brunes sur les bords réfléchis du pronotum et forme brun rougeâtre sombre avec des motifs blanchâtres et noirs sur le pronotum (photos M.Chouillou, 8/07/2009, Cévennes)






Un Tettigoniide du Moyen-Atlas au Maroc : Eugaster sp., environ 15 mm de long, pronotum armé...(photos C.Fortune)




Page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8'-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9bis-1-9bis-2-9bis-3-9bis-4-9bis-40-9bis-4'-9bis-40'-9bis-41-9bis-5-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57