page 5bis-1

Page précédente page suivante

C-Développement post-embryonnaire : mues et métamorphoses (suite):



Ne pas confondre les "vraies" chenilles de Lépidoptères avec les "fausses" chenilles d'Hyménoptères Tenthrèdes qui ont au moins 12 paires de "fausses-pattes" abdominales molles sans crochets et 1 seul ocelle de chaque côté de la tête ! :


"Fausse chenille" de Tenthrède (photo S.Dubois)


Autre "Fausse chenille" de l'Emphytine Monostegia abdominalis...(photo J.Bierrewaerts)


Toutes ces larves grandissent par mues successives sans que leur organisation se modifie : mues larvaires puis une mue nymphale conduit à un stade d'immobilité : nymphose ou pupaison donnant une nymphe ou pupe :
-Nymphe libre ou Pupa libera:
-ailes et pattes libres bien visibles de l'extérieur, repliées sur la face ventrale
-Coléoptères-Certains Hyménoptères(Apis) et nématocères
-Chrysalides ou Pupa obtecta:
-Appendices pris dans une enveloppe chitineuse (parfois en plus cocon de soie comme chez les Bombycoïdes)
-Lépidoptères
-Pupes ou Pupa coarctata:
-La dernière exsuvie larvaire est conservée, durcit et forme un petit tonnelet ou puparium
-Diptères


A=Nymphe libre (pupa libera) de Coléoptère Cerambycide (J.Rousseau) - B=Chrysalides (pupa obtecta) de Lépidoptère Nymphalide-C=Pupes (pupa coarctata) de Diptère Calliphoride (H.Robert)



Nymphe translucide d'un Lépidoptère Danaide - Cocon soyeux de Bombycoïde avec reste de la chrysalide à l'intérieur (exsuvie nymphale dont la moitié supérieure a été sortie)



Metamorphose complète de la "Belle-Dame" et incomplète de la "Punaise du chou"



Mue nymphale : passage du dernier stade chenille au stade chrysalide dont on voit les restes de la "peau" de sa chenille poilue dont elle est issue (photos M.FRANKE)

Les photos suivantes de 1 à 4 représentent les stades de développement de la "Coccinelle à 7 points" (Métamorphoses complètes) :


1 : Larves (photos P.Pinson et T.Hueber)


2 : Nymphes nues immobiles et fixées (photos P.Pinson et T.Hueber)


3 : Teneral (imago non encore coloré), 4 : Imago définitif (photos T.Hueber et P.Pinson)


Exuvie nymphale de "Coccinelle" : reste de la nymphe (fixée sur une feuille) après sortie de l'imago (photo M.Chevriaux)

Cycle de développement d'un autre Holométabolien : Le "Chrysope" (Chrysopa sp., Ordre des Névroptères) montages photo suivants de P.Falatico




Autre exemple du passage de la larve à l'imago chez le Coléoptère Dermestide Anthrenus verbasci (suivi et photos de P.Falatico) :









Autre stades de développement d'un Holométabolien : Coléoptère Dorcus parallelipipedus (photos suivantes de F.Cregut)







Cette Métamorphose est caractérisée par 3 sortes de phénomènes :
-Edification ou histogénèse : développement d'organes propres à l'adulte à partir des disques imaginaux larvaires; cryptes de régénération
-Destruction ou histolyse : destruction d'organes larvaires
-Remaniement : organes communs à la larve et à l'adulte

Cas particuliers :
-Polymétaboles : polymorphisme larvaire mais 1 seul stade nymphe
-Hyménoptères parasites-Steptisiptères (Larves L1 "triongulins" agiles avec pattes terminées par 3 ongles, Larve L2 endoparasite très modifié)
-Hypermétaboles :
-Meloe : hypermétamorphose avec stade1 "triongulin" et stade nymphe précédé d'une pseudonymphe incapable de se nourrir

Cas des larves aquatiques : voir page 32bis
-Larves aquatiques à respiration aérienne :
Larves de Culex à siphon respiratoire terminal (nymphes avec cornets respiratoires)
-Larves aquatiques à respiration branchiale :
-Branchies trachéennes : expansions à paroi mince du tégument où pénètrent de nombreuses trachéoles (Sialis,Ephéphémères,Plécoptères,Trichoptères)
-Plécoptères : branchies filamenteuses sur le thorax
-Sialis,Gyrinus : branchies articulées
-Odonates Anisoptères : branchies rectales (évaginations du rectum parcourues par des trachées et muscles)
-Branchies sanguines : hémolymphe à l'intérieur des branchies (pas de trachéoles à l'intérieur)
-Larves de Chironomes et de Zygoptères
La larve de Donacia pique le "roseau" et prend O2 dans les lacunes aérifères




Remarque importante : de nombreux Insectes entre en repos obligatoire à un moment de leur développement : diapause estivale (estivation) ou hivernale (hibernation); ce repos provisoire peut se faire aux stades larvaire, nymphal ou imaginal (cas très connu du "Doryphore" de la pomme de terre : diapause imaginale estivale dans son pays d'origine Nord américain ou hivernale en France : voir page 16bisbis)...
La photo, peu commune, suivante représente des adultes proches d'Ichneumon suspiciosus hivernant en groupe sous les écorces d'un Sapin abattu (ici, il ne s'agit pas d'une diapause) : photo de L.Weitten, janvier 2006!




Page suivante






1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5bis-1-5bis-2-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57