Page 15ter-11

Page précédente Page suivante

LES ASILOIDES, des Mouches à moustaches ou à toison (3) :

2-Famille des Bombyliides (1) :


Un "Bombyle Bichon" commun au printemps Bombylius major femelles (photos M.Chevriaux et H Maleysson)


Bombylius major : mâle - femelle (photos T.Bardagi)

-environ 5000 espèces mondiales de 1 à 18 mm de long
-imagos floricoles se nourrissant du nectar avec une trompe le plus souvent longue et grêle


Bombylius major : mâle (photo P.Falatico) - femelle (photo M.Billard)


Trompe longue et rigide de Bombylius major femelle

-corps brun, rouge ou jaune souvent recouvert d'une fourrure épaisse : "Mouches-Bourdon"
-pattes longues minces et grêles
-nervation avec les branches de la radiale recourbées en avant et 4 cellules postérieures
-ailes souvent ornées de motifs ou bandes sombres en avant (Anthracines)
-larves parasites des nids d'Hyménoptères solitaires ou sociaux, ou de Lépidoptères ou de ponte d'Acridiens (oothèque); certaines parasitent des Diptères Tachinaires donc hyperparasitisme
-les larves de 1er âge sont cylindriques ou fusiformes allongées (aspect de "ver") très mobiles; au 2e et 3e âge, le corps devient épais et cylindrique
-prénymphe active (soies et protubérances) pour se rapprocher de l'orifice de sortie si enfermées dans un nid ou une cellule d'Insecte, dans une oothèque ou une pupe de Diptère ou une chrysalide...

Les photos suivantes (peu courantes) de J.P.Marino représent une chrysalide parasitée par un Bombyle ! (on voit ici sur l'exsuvie nymphale du Bombyle les soies locomotrises et les protubérances céphaliques) :










Aile de Bombylide


Les 2 cellules basales ont même longueur chez Systoechus et la 1ère est plus longue chez Bombylius
(donc, ici, aile d'un Bombylius sp. !)


Larves et nymphes de Bombylius
(2=larve mobile du 1er âge,3=larve du 3e âge,4=stigmate prothoracique) d'après E.Seguy-(A=larves dans oothèque, B et D= larves en diapause, C F et E= nymphes dans les galeries de l'hôte) d'après Paoli


Femelle de Bombylius major collant du sable sur ses oeufs poisseux...(photo P.Legros)


Le vol bruyant d'un Bombyle au-dessus d'une "bourgade" d'"Abeilles solitaires" a provoqué la panique dans la population : le Bombyle va de nids en nids (dont on voit les orifices dans le sol d'un chemin exposé au Sud) pour y déposer à la volée ses oeufs poisseux sablés à l'entrée des nids; ses larves dévoreront par la suite les réserves de nourriture puis les larves d'"Abeilles"...


Aspect type d'une Bombyliide ou "Mouche-Bourdon" - *Bombylius canescens


2 "Bichons" : Bombylius major, 8-12 mm, noir à pilosité jaune, pattes rousses sauf dernier article tarsal noir, bordure costale de l'aile large, larve parasite d'"Abeilles solitaires" (Andrènes et Collètes)-Bombylius minor ou "petit Bombyle" (photo P.Clerjaud)


Ces "Bombyles" d'avril sont floricoles et butinent en plein soleil comme les "Abeilles solitaires" dont ils sont parasites (photo L.Weitten)


Autre Bombylius major femelle (photo P.Prevot)


Autre Bombylius sp. femelle...(photos P.Falatico)

Les Geron suivants ont les ailes translucides, des pattes longues et grêles et la trompe droite tendue en avant...


Geron sp. femelle (photo E.Moons) - mâle (photo F.Laty)


Geron (haltericus?) mâle (yeux largement cohérents), environ 8 mm : pattes longues et grêles avec écailles sur fémurs et tibias, corps noir recouvert de poils et petites écailles gris argenté, larves parasites de petits Lépidoptères (photos C.Ollieu)


Autre Geron sp. mâle proche de Geron gibbosus...


le "Bombyle-bichon" Bombylius major mâles : envergure 25 mm, trompe de 7 mm (photo de L.Weitten à gauche)


Probablement Bombylius venosus (photo P.Saliou) - Autre Bombylius major femelle en avril...(photo A.Lous)


Bombylius fimbriatus femelle: la tache apicale ne couvre pas entièrement R1 et déborde sur la cellule alaire vosine (photos Dominique...)


Bombylius venosus : femelle - mâle (photos P.Falatico, Drôme)


Le "Bombyle bicolore" Bombylius discolor, 13-14 mm de long, envergure 30 mm, trompe de 8 mm (photo L.Weitten) - femelle voletant au ras du sol ayant perdu une aile !


Autre Bombyle aux ailtes tachetées : Bombylius medius femelle, 8-12 mm, abdomen à pilosité claire et des fémurs à faible pilosité (photos H.Robert)


Systoechus sp. : 1ère et 2e cellules basales ont même longueur


Photos pas très courantes de Bombylius sp. in copula en vol...(photos P.Bigeard)


Autres photos de Bombylius sur fleurs de Verveine officinale (les ailes battent si vite en vol stationnaire que l'on ne les voit plus !)


Bombylius cruciatus femelles...(photo de gauche de M.Chouillou : 2010-07-06, Lozère, Cévennes)


Autre Bombylius cruciatus sur lavande (photo G.Colombel, Ardèche, 600 m)


Bombylius canescens in copula (photo J.P.Marino)


Les fleurs visitées par les Bombylius mâle et femelle précédents sont adaptées à leur longue trompe rigide : tube long floral des Verveines ou du Gremil, éperon nectarifère des Orchidées...(photos L.Lamarlère et Y.Banière)


Bombylius sp...(photo J.P.Davin) - Bombylius trichurus mâle (photo G.le Déroff)


Bombylius mâle et femelle ?.. - Autre Bombyle de Turquie (photos P.Falatico et A.Guibentif)


Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15ter'-15ter-1-15ter-10-15ter-11-15ter-11'-15ter-12-15ter-2-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57