Page 12-01

Page précédente Page suivante

Ordre des NEVROPTERES ou PLANIPENNES (3) :

Suite des Névroptères : "Fourmilions" et "Mantispes"


Myrméléontide Distoleon (Formicaleo) tetragrammicus ou "Fourmilion tétragramme", envergure 75 mm (photo P.Larre)


Autre Distoleon tetragrammicus (photo C.Ferry)


Distoleon tetragrammicus atterri sur un bureau !...(photos J.Dassié)


Distoleon tetragrammicus ou "Fourmilion tétragramme" dont les larves ne font pas de pièges-entonnoirs (photos E.Clot et J.M.Chauvin)




Autre Distoleon tatragrammicus...(photos F.Cregut)


Autre Distoleon tetragrammicus...(photo T.Bardagi)


Distoleon (Formicaleo) tetragrammicus se distingue d'Euroleon nostras, entre autres, par la tache noire nette sur la base des ailes postérieures (photos P.Falatico)


Autre Formicaleo tetragrammicus...(photos M.O.Lecomte)


Autre Distoleon tetragrammicus...


Gros plans sur la tête de Distoleon tetragrammicus


Autre Formicaleo tetragrammicus et gros plan sur la tête...(photos P.Falatico)




Dendroleon pantherinus, envergure 50 mm : ailes antérieures avec de grosses taches le long du bord postérieur, la médiane et la distale encerclées de brun comme ocellées; ailes postérieures avec 2 fortes taches le long du bord antérieur vers l'apex...(photos G.Champier, Isère)
(la larve ne fait pas d'entonnoir, vit dans le terreau des creux d'arbres abimés)


Le "Fourmilion appendiculé," aux ailes hyalines et pterostigma peu net, Macronemurus appendiculatus, envergure 45-50 mm, larve ne creusant pas d'entonnoirs...(photo A.Guibentif)


Autre exemplaire de Macronemurus appendiculatus (photo P.Falatico)


Macronemurus appendiculatus mâle (longs appendices anaux présents d'où son appellation "appendiculé"), envergure 50 mm (photo P.Falatico)


Détail de la tête et du thorax de Macronemurus appendiculatus mâle : tête (épicrâne) jaune avec taches bistre et bande médiane longitudinale, thorax jaune avec 3 raies brunes...(photo P.Falatico)


Gros plan sur la partie antérieure de Myrmeleon formicarius...(photo S.Rolandez)


Myrmeleon formicarius...(photos S.Rolandez)


Aytre Myrmeleon formicarius...(photos C.Desjacquot, Avrieux, Savoie)


Myrmeleon formicarius...(photos A.Bauvey)




Autre Myrmeleon formicarius : corps entièrement brun, ailes hyalines avec une tache laiteuse aux 4 ailes au niiveau des pterostigmas...(photos G.Champier, Isère)


Piège-entonnoir de Myrmeleon sp. : entonnoir - jet de sable projeté par la larve au fond de l'entonnoir - croc de la larve dépassant au fond (photos J.P.Lavigne, Vinon-sur-Verdon)


Gros plans sur les "crocs suceurs" de la larve de Myrmelon formicarius...(photos A.Wojtyra)


Creoleon V-nigrum, envergure 50 mm, V brun sur les ailes antérieures, pterostigma net...(photos J.Balda, Espagne)


Larve prédatrice de "Fourmilion" Myrmeleon sp. : mandibules en "crocs suceurs" arqués...


Un grand et beau "Fourmilion" Palpares libelluloides, 110-120 mm d'envergure, dans le Midi surtout...(photo de gauche E.Moons)


Autre Palpares libelluloides mâle, espèce diurne au vol lent : ailes écartées obliquement - ailes repliées au bout d'un certain temps (photos D.Cotten)


Autre Palpares libellulloides...(photos H.Maleysson)



Le "Fourmilion" le plus commun aux ailes tachées de brun, commun dans le Nord de la France : Euroleon nostras, 55-65 mm, larves faisant des entonnoirs (photo de droite de P.Falatico)


Autre Euroleon nostras : se distingue de D.tetragrammicus, entre autres, par les antennes nettement plus courtes (photos C.Crismer)


Entonnoir d'un Euroleon : en projetant du sable sur le fond, l'auteur de la photo a déclenché une pluie de sable réflexe de de la part de la larve tapie au fond (on voit la tête et ses crochets dépassés sur le dernière photo) photos A.Wojtyra, Oise, 18-19 avril

Les photos suivantes montrent la prise d'un petit Carabique par la larve au fond de l'entonnoir : photos A.Wojtyra


1er temps : la chute du carabe au fond provoque l'expulsion violente d'un jet de sable qui retombe en pluie sur le coléoptère...


2e temps : La larve sort sa tête et avec ses crochets capture la proie estourbie...




Photos-montage de P.Falatico


Euroleon nostras : cocon avec exuvie nymphale...


Euroleon nostras : nymphe et exuvie nymphale...(photos P.Falatico)


Euroleon nostras : tête de profil...(photos P.Falatico)


Euroleon nostras : téte vue de face...










Diverses vues d'un autre Euroleon nostras...(photos A.Wojtyra, Oise)


Acanthaclisis (photo M.Deniau)


Synclisis baetica, autrefois Acanthaclisis baetica, envergure 100 mm, aspect velu, bande brune pronotale longitudinale séparée en 2 sur toute sa longueur, les 2 rangées de cellules pentagonales costales antérieures de taille es plus ou moins égales...posé sur un parasol (photos F.Laporte, La Tranche sur mer, 85)




Neuroleon arenarius, envergure 42 mm ; éperons des tibias 3 plus courts que les 2 premiers articles du tarse réunis, bande longitudinale claire latérale abdominale...(photos P.Falatico, Drôme)




Tête d'un autre "Fourmilion"...(photo G.Rubatto)


Megistopus flavicornis, envergure 40 mm, ailes hyalines avec base du ptérostigma rembrunie, tache brune très nette au bord post. de l'aile ant., abdomen annelé de brun et de testacé...(photo A.Linda)


Némoptérides : Nemoptera sinuata : (photo C.Casiez, Bulgarie) - Nemoptera coa (photo A.Loubière, Péloponèse, Grèce)


Autress Nemoptera sinuata...(photo A.Garcin, Boz dag, Turquie)


Nemoptera coa...(photo A.Garcin, région de Kalamata, Péloponèse)



la "Mantispide commune" Mantispa styriaca : 15-17 mm de long, larves parasites d'araignées (Lycoses...) avec hypermétamorphose, imagos prédateurs de divers arthropodes (photo S.Maget)


Mantispa styriaca...(photos P.Falatico)


Autres photos de Mantispa styriaca...(photos M.Ponsot)


Mantispa styriaca...(photos H.Robert et J.P.Torregrosa)


Autre Mantispa styriaca...(photo J.P.Lavigne)


Mantispa styriaca...(photo M.Chouillou, Cévennes)


Mantispa styriaca et gros plan sur les pattes antérieures...




Mantispa styriaca faisant sa toilette (utilisation du "grattoir" de la face interne des P1)...(photos B.Nicolosi)




Femelle de Mantispa en ponte sur une latte de volet en bois fermé plein Sud, en Haute-Corse (photos D.Dagorne)
(ponte lente et méticuleuse en traçant des lignes verticales de bas en haut et de haut en bas; des centaines, voire des milliers d'oeufs, un peu pédonculés...)





Un Mantispide du Mexique Dicromantispa interrupta : mince bande rouge-brun de la base de l'aile antérieure au pterostigma + 1 tache sous ce pterostigma et souvent une tache apicale comme ici... (photo J.J.Durand, Mexico)





Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12-12-01'-12-01-12'- 12-1-12-2-12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57