Page 12'

Page précédente Page suivante

Ordre des MECOPTERES :

-Tête prolongée en un long bec ou rostre terminé par des pièces buccales de type broyeur : évolution vers le type lécheur
-2 paires d'ailes membraneuses sans ptérostigma à nervation complète (nervures simples à l'extrémité)
-Antennes multiarticulées; tarses pentamères
-Larves terrestres ressemblant à des chenilles (erucoïde) broyeuses à 8 paires de pattes abdominales
-Nymphes dans la terre de type "dectica" avec ébauches appendiculaires libres; les mandibules sont fonctionnelles aux derniers stades pour le dégagement de l'imago


Ce sont les Panorpa ou "Mouches-scorpion", les Bittacus ressemblant à des Tipules et des Boreus aptères et petits que l'on ne trouve que sur la neige fondante...


Femelle de Panorpa sp. avec son abdomen en partie télescopable...

Chez les femelles : segments formant une tarière télescopique à partir du VII; chambre génitale (abdomen IX) avec vestiges de l'ovipositeur (cf.dessin ci-après)
Chez les mâles : génitalias compliqués; segment IX gonflé avec harpagones en pinces ou gonostyles (la "queue" du scorpion commence à abdomen VII et est portée courbée vers le haut (cf.dessins ci-après);
pompe spermatique assez remarquable...



L'identification des espèces de Panorpes n'est pas facile ; la répartition des taches alaires ne suffit souvent pas; les mâles sont plus faciles à identifier par la forme du 6e segment abdominal (carré, rectangulaire, conique...) et par la forme des hypomères ou hypovalves situées sur le bulbe
(l'identification des femelles est donc moins sûre ici !); c'est l'espèce la plus proche, au point de vue répartition des taches alaires, qui est indiquée ci-après donc la fiabilité de l'identification est insuffisante !


Extrémité abdominale du mâle de Panorpa sp. (photo D.Cotten)


Autre organe copulateur mâle en vue dorsale et de profil...(photos P.Falatico)
(le segment 6 non conique et les hypovalves fines indiquent le "groupe cognata" d'après les spécialistes; il faut continuer ensuite par les marques alaires et la nervation pour confirmer...


(montage-photos M.Le Masson)


Cette photo montre le profil postérieur d'un autre mâle du "groupe cognata"...(photo P.Falatico)


Panorpa vulgaris in copula...(photos G.Champier)

3 Familles principales :
1-F/ Panorpides ("Mouches scorpions") : 9-25 mm, Mâles avec une paire de pinces terminales correspondant à 2 puissants gonopodes (Panorpa...); se nourrissent de cadavres frais d'insectes



Adultes mâles de Panorpa communis et de Panorpa vulgaris



La "Panorpe commune" Panorpa communis : macules réduites à une ligne post-médiane et une tache apicale (chez Panorpa vulgaris ci-dessous, les taches noires sont beaucoup plus nombreuses)


Panorpa vulgaris femelles - Panorpa communis femelle (photos L.Weitten)


Panorpa germanica mâle en juillet - Autre Panorpa communis femelle (photo H.Robert)


Autres photos de 2 espèces proches : Panorpa meridionalis mâle (photo D.Guili) - Panorpa meridionalis femelle (photo O.Sigaud)


Panorpa meridionalis femelle - Panorpa vulgaris femelle (photos M.Chevriaux)



Autre exemplaire de Panorpa meridionalis femelle...


Panorpa vulgaris mâles...


Autre exemplaire de Panorpa vulgaris mâle...(photos M.Blaise)


Panorpa vulgaris femelle et détail de la tête...(photos P.Falatico)


Panorpa sp. mâle, groupe cognata car 6e segment non conique vu de profil...(photo P.Falatico)



Panorpa communis femelle (photos M.Verolet et A.Guibentif)


Panorpa alpina femelle, envergure 25 mm, sous-costale courte (nervure subcostale se terminant sur la costale vers le milieu de la distance entre la base de l'aile et le pterostigma); taches très petites...(photo M.Chevriaux)


Couple de Panorpa alpina (photo M.Chevriaux)



Tête de Panorpe et ses pièces buccales en long "bec" (régions subgénales et clypéales allongées)


Profil antérieur de "Panorpe" (photo G.Rubatto)


"Bec" de Panorpa communis mâle et femelle (photos P.Falatico et M.Verolet)


2-F/ Bittacides : allure de Tipule, sur buissons, endroits humides, se nourrissent de mouches et petits insectes


Imago de Bittacus-Pince préhensile des 2 derniers articles du tarse






Bittacus italicus mâle, 19 mm, trouvé mort à la surface d'une eau croupie (photos M.Le Masson, massif de Belledonne, 600 m)


Gros plan sur les génitalias du mâle de Bittacus italicus (photos M.Le Masson)

3-F/ Boreides : "Puces des neiges", 2-3 mm, aptérisme presque total, régions froides et montagneuses sur la neige, se nourrissent de feuilles de mousse


Boreus : femelle aptère et mâle avec 2 ailes en crochets


Boreus hyemalis mâle sur de la mousse


La "Puce des neiges" Boreus hyemalis femelle à l'abdomen prolongé par un pseudo-oviscapte...(photo R. de La Grandière)




Page suivante




1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12-12-01-12'- 12-1-12-2-12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57