Page 18-4'


Page précédente Page suivante

DES INSECTES AUXILIAIRES : LES "BOURDONS" (2)


Bombus ruderatus, mâle (antennes longues) très proche de B.hortorum mais bandes scutellaire et abdominale souvent incomplètes au centre et pilosité courte (photo P.J. Bernard)


Reine de Bombus argillaceus au cul noir typique; ouvrières et mâles ont le cul blanc et ressemblent à Bombus ruderatus autumnalis, dét. P.Rasmont (photos P.Falatico, Rochebrune, Hautes-Alpes, 650 m)


Autre photo de Bombus lapidarius femelle, commun (photo L.Weitten)-Bombus hypnorum (photo M.Chevriaux)


Autre Bombus hypnorum...


Autres Bombus hypnorum : face d'une Reine (photo P.Falatico, fin mars) - ouvrière (photo A.Wojtyra, en mai)

Le "Bourdon des pierres" (Bombus lapidarius)nidifie et hiberne sutout dans les creux des murs ou amas de pierres;
Les "Bourdons terrestres" (Bombus terrestris), "des prés" (Bombus pratorum), "des champs" (Bombus agrorum), "des jardins" (Bombus hortorum) nidifient surtout au niveau du sol...


Bombus agrorum (pascuorum) - Bombus hortorum - Bombus pratorum (Doc.ACTA)


Le "Bourdon des champs" Bombus agrorum...



Bourdon "précoce" disparaissant tôt en été ; Bombus pratorum, 9-14 mm - Bourdon "tardif" d'automne : Bombus pascuorum, 9-15 mm


Autres Bombus pratorum : petits bourdons (9 mm) précoces; collier jaune, extrémité abdominale orangée roux sur les 2 derniers segments abdominaux (ici, pas de 1er segment abdominal jaune pour les ouvrières et jeunes reines..); l'aspect hirsute et la précocité (ici le 20 mars sur Ribes sanguineum) confirment...(photos M.Chouillou)
(chez le mâle, tête et thorax enti¸rement couverts de poils jaunes; ce sont souvent de jeunes reines en mars qui ont hiverné...)


Bombus pratorum mâle avec ses poils jaunes sur la face entre autres...(photos G.Champier et P.Falatico)


Autres photos de Bombus pascuorum mâle au poils roux thoraciques, pelage peu serré et un peu ébourrifé (photos M.Chevriaux et P.Straub)


Bombus pascuorum femelle aux poils fauves ébouriffés (photo T.Hueber) -vue de face (photo J.P.Marino)


Autre Bombus pascuorum femelle : thorax roux, abdomen sombre rayé de blanc sale, extrémité abdominale jaunâtre (ni blanche, ni rousse), pelage ébourrifé et peu serré (photos R.Stas)


Bombus pascuorum femelle : profil - face (photos G.Rubatto)


Bombus pascuorum floralis individu alpin d'altitude (2000 m) sur Centaurea jacea (photos T.Bardagi)


Bombus hortorum : hirsute, collier, scutellum et 1er segment abdominal jaunes, derniers segments blancs (photo J.Tebaldini) - dans une fleur d'Aconitum (photo P.Segard)


Bombus pomorum in copula (avec un mâle intrus en plus à gauche!) : le mâle a en plus le collier et le scutellum gris jaunâtre...(photos P.Segard)


Le "Bourdon grisé Bombus sylvarum au thorax marron avec zone centrale claire (photo Laurent Bonherbe)-Bombus pratorum (photo Pierre Pinson)


Autre Bombus sylvarum, frange de poils clairs sur la partie postérieure de chaque segment abdominal (photo J.Tebaldini)




Bombus sylvarum femelle (12 articles antennaires), espèce tardive : thorax à bandes jaunes thoraciques et zone centrale noire, frange de poils clairs à l'arrière des segments abdominaux; on devine aussi que la couleur de l'extrémité abdominale est orange-rouge (photos A.Delannoy, fin septembre, Normandie)



Bombus soroeensis ?? : collier et segment 2 jaunâtres, segments terminaux blancs (photos L.Weitten) - Autre Bourdon couvert d'Acariens Gamasides (photo N.Harel-Godefroy)
(on voit sur les photos de droite des Acariens Gamasides du genre Parasitus qui se font transporter : phénomène de phorésie)


Bombus gerstaeckeri ??, photo M.Chevriaux


Bombus mesomelas...(photos C.Fortune, Queyras 2000 m)

Les espèces de "Bourdons" sont délicates à identifier car il peut y avoir des variations de couleur intraspéfiques (+ formes septentrionales sombres et méridionales plus claires) et l'on trouve aussi des hybrides d'espèces proches !




Il existe des commensaux de nids de Bourdons comme des Coléoptères Leptinus testaceus qui peuvent y être en nombre ou des Antherophagus qui s'accrochent aux pattes des Bourdons !
On peut également citer la "Volucelle-Bourdon" (Diptère Syrphide Volucella bombylans) qui montre un cas de mimétisme; la femelle pond ses oeufs dans le nid du Bourdon et ses larves se nourrissent des déchets et cadavres

Il y a donc des Diptères Syrphides qui miment des "Bourdons" comme les espèces suivantes :


"Volucelle-Bourdon" Volucella bombylans femelle (photo M.Chevriaux) - mâle


Autre variante de La "Volucelle-Bourdon" Volucella bombylans femelle - Autre "Syrphe bombiforme" Arctophila bombiforme mâle (photos C.Fortune)


Autres Syrphides Merodon equestris mâles mimant des "Bourdons" (photos P.legros et G.Chauvin)


Autres Syrphides mimant un "Bourdon" : Eriozona syrphoides femelle (photo R.de la Grandière) - Eristalis intricarius femelle


Ce "Staphylin-bourdon" Emus hirtus, malgré son nom vernaculaire, on ne risque pas de le confondre avec un "Bourdon" ! (photo H.Maleysson)


Ruchette d'élevage à Bombus terrestris utilisée dans les serres à tomates







1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18terter'-18-4-18-4'-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57