Page 15terterter'-1

Page précédente Page suivante

LES DIPTERES SYRPHIDES, de jolies "mouches" héliophiles au vol très rapide (5) :

-4-Larves prédatrices de petits Homoptères (Pucerons et Coccides) et parfois d'Aleurodes et Psylles : ce sont les "larves-sangsues" vertes, brunes ou jaunes retenues sur les plantes par une secrétion gluante buccale :


Larve "sangsue" de Syrphe prédatrice de Pucerons (aphidiphage)


Autre larve aphidiphage : larves "sangsue" de Syrphe à gauche au milieu des pucerons du sureau (photos P.Falatico et M.et J.Gouzanet)




Une larve aphidiphage de Syrphe faisant des ravages dans les rangs des Pucerons : Episyrphus à gauche et Scaeva à droite...(photos P.Falatico)


Larve de Syrphe se nourrissant aux dépens du "Puceron de l'Erable" du genre Periphyllus (photos P.Legros)


Autre "larve-sangsue" ou "larve limace" (limacoïde) de 13 mm de Syrphe, active à nouveau en octobre après un repos (Diapause?) depuis mai...("élevage" et photo P.Falatico)


Larve de dernier stade (prépupe) d'Episyrphus balteatus)...(photo P.Falatico)


De la larve à l'adulte chez Episyrphus baltaeatus...(montage-photos P.Prevot)


Autre type de larve de "Syrphe" avec les 2 épines rapprochées postérieures typiques...


3 Syrphes dont les larves sont prédatrices de pucerons :Scaeva (Lasiopticus) pyrastri-Syrphus vitripennis-Episyrphus (Epistrophe) balteatus (Doc.ACTA)


Scaeva pyrastri "Syrphe pyrastre", 11-13 mm, lunules obliques par rapport au bord antérieur du tergite : mâles (photos P.Falatico et P.Pinson) - femelle (photo D.Choussy)


Scaeva pyrastri : mâle en Bretagne (photo C.Fortune) - femelle alpine précoce (janvier) (photo R.de La Grandière)


Scaeva pyrastri : larve - pupe (photos P.Falatico)


Scaeva pyrastri femelle émergée de la pupe précédente ("élevage" de P.Falatico)


Pupes de Scaeva pyrastri et d'Episyrphus balteatus (photos P.Falatico)


Scaeva selenitica, 13 mm avec les lunules abdominales parallèles au bord antérieur du tergite (photos H.Robert et A.Guibentif)


Scaeva selenitica mâles (lunules parallèles au bord antérieur du tergite) photos R.de La Grandière et T.Bardagi


Autre Scaeva selenitica femelle (photos P.Legros)


Tête de Scaeva pyrastri : quelques caractères spécifiques (photos H.Robert)


Scaeva pyrastri mâle, exemplaire alpin (photo T.Bardagi) - Forme sombre de Scaeva pyrastri femelle (photo R.de La Grandière)


Autre Scaeva pyrastri mâle et gros plan de la tête (photos P.Legros)


Tête de Scaeva pyrastri mâle (où l'on voit que ces "mouches" n'ont pas de problème de cervicales !!) : position normale - position de "nettoyage" complètement retournée ! (photos P.Falatico)


Larve aphidiphage de Scaeva sp. (photo J.Bierrewaerts)


Anasimyia sp. femelle proche d'A.interpuncta, environ 10 mm de long...(photos G.Le Déroff)


Eupeodes corollae mâle (photo P.Pinson)-Eupeodes luniger : 8-9 mm (photo M.Chevriaux)


Autres photos d'Eupeodes luniger femelle, sur boutons floraux de Poirier...


Eupeodes luniger mâle - Eupeodes luniger femelle ; chez Eupeodes les yeux sont glabres (poilus chez Scaeva)...(photo H.Robert)


Eupeodes luniger femelle, marques virgule sur T3 et T4 ne touchant pas le bord de l'abdomen (ce qui est le cas chez E.corollae femelle !)...photos H.Robert


Eupeodes luniger mâle : taches abdominales dorsales ne se touchent pas au milieu (contrairement au mâle d'E.corollae) photo R.Stas
(les taches abdominales jaunes ne touchent pas le bord de l'abdomen chez E.luniger contrairement à E.corollae !)


Eupeodes luniger femelle - Eupeodes corollae femelle (photo P.Legros) - Probablement larve d'Eupeodes sp. sur Fabacée (photo M.Billard, Savoie)

Attention, encore un fois ici les spécialistes nous amènent le doute : pour eux, seules l'observation des microtiches alaires et la dissection des génitalias sont fiables; une révision des Eupeodes a eu lieu en 2007 avec une nouvelle espèce pour la France, mais c'est encore loin d'être définitif, il reste des espèces à différencier; autrement dit, point de salut en dehors de quelques spécialistes ; on ne pourra bientôt plus rien identifier sur photo ou mettre sp. partout !!


Eupeodes luniger femelle (pas sûr donc pour les spécialistes mais...c'est pas grave, la photo de P.Falatico est belle !!) - surement Eupeodes corollae mâle (photo Y.GLon)


Eupeodes corollae mâle : les bandes abdominales touchent le bord et au moins une se rejoint au mileu (photos A.Delannoy)


Eupeodes corollae femelle...(photos A.Wojtyra)




Eupeodes sp. in copula sur une Lavatère en juin...




Forme sombre d'Eupeodes (Lapposyrphus) lapponicus femelle (dt.Cyrille Dussaix) : Forme très sombre pour cette époque sans doute le résultat du printemps pourri... + altitude; front non bombé, nervure R 4+5 distinctement courbée dans la cellule r5...(photos M.Le Masson, massif de Belledonne, juillet 2013, 1000m)




Autre Eupeodes lapponicus mâle...(photos A.Bauvey, Isère)


Eupeodes lapponicus femelle...(photos M.Le Masson, massif de Belledonne, 900 m)


Didea fasciata femelle au coeur d'une Rose à gauche (photo de droite de P.Legros)


Didea intermedia mâle, environ 10 mm (photo P.Falatico) - Didea-fasciata femelle (photo A.Bauvey, Isère)


Didea intermedia femelle...(photos A.Bauvey, Vercors, 1500 m)


Didea alneti femelle...(photos G.Champier, massif de Belledonne, 1800 m)


Parasyrphus punctulatus mâle...(photos A.Bauvey)


Autre photo d'Eupeodes corollae mâle - Syrphus ribesii femelle : caractères distinctifs
(pas toujours évident de différencier avec des espèces voisines en particulier Syrphus vitripennis qui a les fémurs postérieurs en partie noirs mais les mâles de S.ribesii ont tous les fémurs en partie noirs aussi comme on le voit sur une photo précédente !)

Le genre Syrphus présente un thorax mat :
-si le fémur 3 n'est pas bicolore (noir et jaune), c'est un Syrphus ribesii
-si les yeux ont une faible pilosité (grossir le bord des yeux), c'est un Syrphus torvus
-si fémur 3 bicolore et yeux glabres, c'est Syrphus vitripennis


ici, c'est Syrphus torvus femelle ou Syrphus vitripennis femelle (photo A.Bauvey)


"Syrphe du groseillier" Syrphus ribesii femelle, 10-12 mm, larves aphidiphages (photo C.Fortune) et gros plan sur la tête...


Autre gros plan sur la tête de Syrphus ribesii femelle...(photo P.Falatico)


Autres photos de Syrphus ribesii : femelle - mâle (photo A.Vidal)


Syrphus ribesii femelle...


Syrphus ribesii femelle vue de face...(photos P.Legros)


Syrphus ribesii mâle issu d'un élevage (la couleur jaune sauvage est plutôt ici jaune orangé!) (photos P.Falatico)


Syrphus vitripennis...(photos H.Robert)


Autre Syrphus vitripennis femelle, fémurs postérieurs en grande partie noirs, yeux glabres...(photo P.Stas)




Autre Syrphus vitripennis femelle avec ses fémurs 3 bicolores et ses yeux glabres...(photos M.Consolo)


Autres Syrphus vitripennis mâles (fémur 3 en grande partie noir) (photos R.Stas et P.Legros)


Page suivante





1-2-2bis-3-3bis- 3ter-3terter-3terterter-3-4-4- 4-1- 4bis-4ter-4terter-5-5bis-5ter-5terter-6- 6bis-6ter-7-7bis-8-8-1-8bis-8ter- 9-9bis-9ter-9terter-10- 10bis-10bisbis-11-11bis-11bisbis-11bisbisbis-11-3-11ter-12- 12bis-13-13bis- 13ter-13terter-13terterter-13-4-13-5-14-14bis- 14ter-14ter-1-14ter-2-14terter-15 -15bis-15ter-15terter-15terterter-15terterter'-15terterter'-01-15terterter'-1-15terterter'-1'-15terterter'-2-15terter-2-15-4-15-5-16 -16bis-16bisbis-16ter-17-17bis-17ter -17terter-17-4-18-18bis-18ter-18terter-18-4-19 -20-21-22-23-24-25 -26-27-28-29-30-31 -32-32bis-33-34-35-36-37- 38-39-40-40bis-42-43-44-45-46-47-48 -49-50-51-52-53-54-55-56-57